Regards croisés de la bande dessinée belge

BDfugue Rakuten FNAC Amazon
Regards croisés de la bande dessinée belge
Publié le lundi 25 mai 2009 par Mise à jour de cette page le 25 mai 2009 à 15h24min

Note des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté

L’exposition Regards croisés de la bande dessinée belge nichée dans les sous-sols des Musées royaux des beaux-arts de Belgique se veut un état des lieux de la bande dessinée belge, dans toutes ses tendances et toute sa créativité. Evidemment, il a fallu laisser de côté de nombreux auteurs pour n’en retenir que vingt, mais les deux commissaire Jean-Marie Derscheid et Didier Pasamonik ont su trouver un équilibre entre Raoul Cauvin, Benoît Sokal, Herr Seele ou Dominique Goblet et présenter un panorama très juste du Neuvième Art.

Alors même que la première salle mérite déjà le titre d’exposition à elle seule, avec son historique précise, depuis l’utilisation des bandes dessinées par la presse religieuse jusqu’aux remises en question au tournant des années 60, la succession des « cellules » consacrées à chacun des auteurs est une suite de surprises et de découvertes de la richesse de la bande dessinée belge, entre ses auteurs à succès comme Jean Van Hamme, ses habiles conteurs comme Frank Pé ou ses inventeurs comme Thierry Van Hasselt.

Exceptionnelle à la fois par son ampleur (comptez une bonne matinée pour en profiter pleinement !) et sa qualité, l’exposition possède aussi une dimension politique. Les Belges, n’en déplaise aux querelleurs, possèdent bien une histoire commune, et la bande dessinée y a sa place. N’attendez plus : il vous reste jusqu’au 28 juin prochain pour visiter cette exposition exceptionnelle !

Liens :

  • Les fresques qui ornent la première salle, dessinées par François Avril, Ever Meulen et Joost Swarte sont visibles sur le site Klare lijn international.
  • Quelques photos sont sur le site Actuabd.com.
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Le festival Saint-Saturnin-lès-Avignon 2017, c’était comment ?
La ville de Saint-Saturnin-lès-Avignon poursuit sa promotion du neuvième art avec ses journées de la bd qui ouvrent le grand bal des festivals dédiés à ce média dans le sud de la France. Pour cette (...)
Rapport ACBD 2009 : 6- Mobilisation
Mobilisation 1439 auteurs (1416 en 2008) tentent de vivre avec la bande dessinée, en Europe francophone, et certains d’entre eux sont mis à l’honneur dans les grands médias. De plus en plus (...)
Rasoirs, les Avengers ? Voici la preuve qu’ils ne sont pas barbants !
Alors que Avengers : Age of Ultron est dans les starting blocks aux USA (il y sera en salles à partir du 1er mai prochain), la campagne marketing autour du film va bon train, parfois d’une manière (...)
Hervé Richez (Un Grand Bourgogne Oublié) : « Toute l’ossature dramatique est inventée, tout élément constitutif de cette ossature est vrai »
Quelques semaines après vous avoir proposé la chronique d’un Grand Bourgogne Oublié, très bel album qui a su se faire une place parmi les multiples sorties sur le thème du vin (Château Bordeaux, Les (...)