Rapport ACBD 2009 : 2- Édition

Rapport ACBD 2009 : 2- Édition

Publié le dimanche 27 décembre 2009 par
MAJ dimanche 27 décembre 2009 à 23h17min

Édition

9 groupes dominent toujours le secteur en produisant 60% de la production, alors que pas moins de 288 éditeurs ont publié des bandes dessinées en 2009.

Comme la chaîne du livre va certainement être chamboulée par la révolution numérique qui, pour l’instant, ne fait que brouiller les repères, l’exploitation des bandes dessinées virtuelles risque également de changer complètement le métier d’éditeur et de redistribuer certaines cartes. Ceci dit, pour l’instant, l’éditeur « papier » reste un acteur majeur du secteur bande dessinée, lequel continue d’attirer nombre de nouveaux venus : en 2009, 288 éditeurs différents ont publié des albums de bandes dessinées (soit 23 de plus qu’en 2008 où il y en avait déjà 265). Paradoxalement, comme les années précédentes, cette diversification structurelle n’évite pas le fait que ce soient toujours les mêmes 9 groupes qui concentrent 2/3 des activités, même s’ils ont, pour la plupart, diminué légèrement leur production.

Comme l’an passé, le plus gros producteur de 2009 est le groupe Média-Participations avec 586 titres publiés sous ses filiales Dargaud, Dargaud Benelux, Kana, Le Lombard, Dupuis, Blake et Mortimer, Lucky Comics et Fleurus/Édifa – soit 12,05% de la production (pour 627 et 13,21% en 2008). Toujours à la 5e place du marché du livre tous genres confondus, Média-Participations a réalisé, en 2008, 32,7% des ventes d’albums en France (en nombre d’exemplaires), ceci d’après des données Ipsos et Livres Hebdo  : voir les annexes.

Le groupe Glénat (qui a célébré cette année ses 40 ans d’existence) est, quant à lui, le 2e plus important éditeur du secteur : sa part des ventes d’albums en France est de 16%, toujours d’après les données Ipsos et Livres Hebdo mises en annexes, et il est à la 3e place sur le plan de la production avec 413 titres sous son propre label ou sous ses filiales Glénat Mangas, Vents d’Ouest et Caravelle, mais aussi Drugstore (l’ancien catalogue Albin Michel) et Treize Étrange acquises récemment – soit 8,49% (contre 380 et 8,01% en 2008).

Les éditions Delcourt (qui représentaient déjà 10% des ventes d’albums en 2008) sont désormais en 3e position. La maison mère (dont le catalogue est l’un des plus diversifiés, ayant même racheté, en 2009, celui des éditions Robert Laffont BD), son département manga (via Akata) et sa filiale Tonkam ont publié toujours autant de titres : 482, soit 9,91%, contre 479 et 10,09% l’an passé.

Le groupe Flammarion (qui dépend du groupe de communication italien RCS) est encore dans le quintet de tête, à la 4e place (ayant réalisé 7,7% des ventes en nombre d’exemplaires) : même si ses filiales Casterman, KSTR, Fluide Glacial, Jungle et Librio, n’ont publié que 271 titres en 2009 – soit 5,57% (contre 323 et 6,8% en 2008).

Juste derrière (avec 7,4% des ventes en nombre d’exemplaires), on trouve le groupe MC Productions. Ce dernier a, quant à lui, augmenté sa production : totalisant 380 titres sous ses filiales Soleil, Soleil Manga, Quadrants et Fusion Comics (label de comics créé, à parts égales, par Soleil et Panini) – soit 7,81% de la production (contre 347 et 7,31% en 2008).

Un peu plus loin, en 6e position (5,8% des ventes en nombre d’exemplaires), la partie bande dessinée du groupe leader de l’édition française Hachette Livres, qui comporte désormais les éditions Albert-René (dont la principale activité est l’exploitation d’“Astérix”) en plus de ses autres filiales que sont Pika, Lambert et Disney Hachette, a publié 204 titres – soit 4,19% (contre 172 et 3,62% en 2008).

Ensuite, nous trouvons 3 groupes en pleine croissance, tant au niveau économique que de l’activité :
Bamboo avec 136 titres – soit 2,8% (contre 129 et 2,72% en 2008) – et 3% des exemplaires vendus.
Panini qui a publié 310 titres sous ses labels Manga et Comics – soit 6,37% (contre 279 et 5,88% en 2007) – et qui devient le 5e plus gros producteur de l’année tout en représentant 2,7% des ventes en nombre d’exemplaires.
Kurokawa, la filiale manga du groupe Editis, avec 76 titres – soit 1,56% (68 et 1,43% en 2008) – et 2,6%d’exemplaires vendus.

Loin derrière ces 9 ténors du marché, notons toutefois quelques outsiders comme les éditeurs de mangas Asuka, Taïfu, Samji et Ki-oon, mais aussi le groupe Gallimard (avec ses filiales Denoël Graphic, Hoëbeke et Futuropolis détenue à 50% avec Soleil), Clair de Lune, Les Humanoïdes associés, le groupe Tournon (Carabas, Semic et Kami), 12 bis, Paquet, EP, Ankama, Joker, Hugo BD, Marsu, Graton, Lécureux, Maghen, Zéphyr

Cette concentration très forte du marché laisse peu de place aux moyennes et petites structures (Akileos, Assor BD, Attakus, Coccinelle, Daric, Flouzemaker, Le Gang, Grrr… Art, Idées +, JYB, Kantik, Makaka, Mosquito, Pavesio, P’tit Louis, Signe, Wygo…), aux acteurs de l’édition jeunesse (Bayard/Milan, Calligram, La Fibule, La Gouttière, Joie de Lire, Magnier, Max Milo, Nathan, Petit à petit, Sarbacane…), aux opérateurs littéraires (Actes Sud BD et L’An 2, L’Atalante, Au diable Vauvert, Gawsewitch, Hors Collection, Marabout, La Martinière, Le Seuil…) et surtout aux expérimentations graphiques et narratives des structures alternatives (L’Association, Atrabile, Beaulet, La Boîte à Bulles, Çà et Là, La Cafetière, Cambourakis, La Cerise, La 5ème Couche, Cornélius, Des Ronds dans l’O., Diantre !, Dynamite, Ego comme X, L’Employé du moi, Les Enfants Rouges, Flblb, La Fourmilière, FRMK, Groinge, Hoochie Coochie, Les Impressions nouvelles, Lagarde, L’OEuf, Onaprut, PLG, Rackham, Les Requins Marteaux, Les Rêveurs, 6 Pieds sous Terre, Tabou, Tanibis, Vertige Graphic, Warum, Yodéa…) : voir les annexes pour le nombre de titres parus.

Sans parler des nouveaux venus comme les maisons d’éditions de bande dessinée numérique (tel Foolstrip qui est distribué par Extra Live sur les mobiles européens) ou communautaires (Manolosanctis, Sandawe…) et de ceux qui produisent des albums à la demande, sur le modèle de Lulu.com ou Unibook, sites d’auto-publication.

Note des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Orbital T2 : Ruptures - 2 planches en preview Orbital T2 : Ruptures - 2 planches en preview
Résumé : Final explosif de la première enquête des agents d’Orbital. "Et si ce binôme se soldait par un échec ?" "Ces deux agents vont réussir, j’en suis persuadée." Et pourtant... Sur Senestam, (...)
Pas de visuel Les photos de l’exposition Thorgal : 30 ans d’aventures à Saint-Malo.
C’est dans le cadre idéal de Chapelle Saint-Sauveur, située dans Saint-Malo intra-muros qu’a eu lieu l’inauguration de l’exposition en présence de Jean van Hamme, Rosinski, Yves Sente et Claude de (...)
Chronique Ainsi se tut Zarathoustra (Nicolas Wild) - La Boîte à Bulles Chronique Ainsi se tut Zarathoustra (Nicolas Wild) - La Boîte à Bulles
C’est un récit personnel et vrai enchâssé dans une légende vieille de plusieurs millénaires, une œuvre de fiction inspirée de faits réels. Avec ce titre qui fait remonter en surface les quelques pages (...)
Rapport ACBD 2009 : Annexe (Nombre de publications des 5 plus gros groupes depuis 2000) Rapport ACBD 2009 : Annexe (Nombre de publications des 5 plus gros groupes depuis 2000)
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 MÉDIA PARTICIPATIONS 242 299 306 301 363 417 421 474 627 586 GLÉNAT 190 222 229 261 287 314 305 295 380 413 FLAMMARION 114 132 182 191 238 265 (...)
A lire également