Rapport ACBD 2009 : 1- Production

Rapport ACBD 2009 : 1- Production
Rubrique Dossiers
Publié le dimanche 27 décembre 2009 par
MAJ dimanche 27 décembre 2009 à 23h16min

Production

Décélération (2,4% au lieu de 10,04% en 2008) de la progression de la production : 4863 livres de bande dessinée ont été publiés en 2009, dont 3599 strictes nouveautés.

Si les indicateurs (Livres Hebdo/I+C, GfK, etc.) ont tous noté un certain ralentissement pendant l’été (particulièrement dans les hypermarchés, surfaces de distribution où se réalise une grande partie des ventes), le marché de la bande dessinée semble, cependant, bien moins affecté que d’autres secteurs économiques : certains éditeurs bien installés parlant même d’une année exceptionnelle, vu le contexte général durci par la crise financière de 2008.

Comme d’habitude, il faudra attendre le début de l’année prochaine pour affiner le bilan économique 2009 de la branche bande dessinée dont le chiffre d’affaires est resté stable par rapport à l’année précédente (estimation globale du marché français de l’ordre de 320 millions d’euros en 2008, selon des chiffres communiqués par Ipsos en 2009) ; d’autant plus que le dernier trimestre, et surtout le mois de décembre, est toujours déterminant pour l’activité de ce domaine qui, en tentant, entre autres, de s’adapter au grand chambardement numérique actuel, reste l’un des plus dynamiques de l’édition.

Depuis ses origines, la bande dessinée a toujours été un produit en mutation permanente : son histoire montre qu’elle a su s’adapter aux soubresauts de l’économie et aux arrivées des nouveaux supports, médias et autres technologies. Les éditeurs continuent donc d’exploiter de nouvelles niches commerciales, développent leurs activités vers les marchés étrangers et dérivés (cinéma, télévision, jeux vidéo…), remettent en valeur leurs fonds (intégrales, nouvelles éditions…) en les présentant sous de nouvelles formes et, donc, s’investissent dans les premières applications en direction des nouveaux supports technologiques.

Ainsi, grâce à son extraordinaire richesse et une importante segmentation de l’offre (qui provoque, évidemment, une augmentation continuelle du nombre de sorties), elle conquiert de nouveaux marchés pour recruter davantage de lecteurs ; et pour la 14e année consécutive, sa production est encore en progression… 4863 livres appartenant au monde du 9e art ont été diffusés dans les librairies francophones ou sur Internet en 2009 (4746, en 2008) : soit une augmentation de 117 titres (2,4%), pour 433 et 10,04% en 2008. Le tout représentant 7,48% de la production des livres édités en Europe francophone (pour 7,91% en 2008) : environ 65.000 livres ayant été publiés en 2009.

Cependant, cette augmentation est un peu en trompe-l’œil puisqu’on dénombre, parmi ces 4855 ouvrages :

  • 892 rééditions (soit 18,34% des parutions bandes dessinées de l’année) sous une nouvelle présentation ou éditions revues et augmentées : contre 821 et 17,3% en 2008, soit une progression de 71 titres ; en période de crise, on va plus facilement vers des valeurs refuges, sources de marges pour les éditeurs puisque déjà amorties.
  • - 297 Art books et recueils d’illustrations (soit 6,1% des parutions) réalisés par des auteurs de bandes dessinées : contre 271 et 5,71% en 2008, soit 26 titres de plus.
  • - 75 essais (soit 1,54% des parutions) : contre 62 et 1,31% en 2008, soit une augmentation de 13 titres.
  • - et seulement 3599 strictes nouveautés (soit 74% du total des livres concernés par cette spécialité) pour 3592 et 76,79%, en 2008 !
    Et ces 3599 nouveaux albums parus en 2009 concernent toujours les 4 principaux domaines du 9e art :
  • les séries asiatiques avec 1460 nouveaux mangas, manhwas, manhuas et assimilés qui sont parus en 2009, soit 40,57% des nouveautés, contre 1453 et 40,45% en 2008)
  • - et celui des albums franco-belges (1471 titres sont parus en 2009, soit 40,87%, contre 1547 et 43,07% en 2008), dont la production est plutôt stable.
  • - celui des bandes américaines (270 comics sont parus en 2009, soit 7,5%, contre 240 et 6,68% en 2008)
  • - et celui des amateurs d’albums différents (398 romans graphiques et autres livres expérimentaux sont parus en 2009, soit 11,05%, contre 353 et 9,83% en 2008), dont la production est en nette augmentation.

Alors que les catalogues sont de plus en plus transgénérationnels, segmentés et mondialisés (auteurs européens, américains et asiatiques se mixant de plus en plus), que les collections spécifiquement destinées aux filles se multiplient et que les catégories habituelles proposées par les éditeurs sont toujours aussi difficiles à recenser, 1196 nouveaux albums hors mangas et comics s’inscrivent pourtant dans des séries (contre 1271 en 2008), soit 63,99% des nouvelles créations ou traductions (66,89% en 2008). Ceci permet la répartition suivante où l’on constate :

  • les hausses des séries historiques avec 316 albums (contre 297 l’an passé) – soit 21,48% du secteur – et des ouvrages destinés aux plus petits avec 185 albums (contre 173 en 2008) – soit 12,57% du secteur.
  • - les baisses des recueils humoristiques avec 482 albums (contre 527 l’an passé) – soit 32,77% du secteur –, du fantastique et de la science-fiction avec 239 albums (contre 267 en 2008) – soit 16,25% du secteur – et des thrillers et autres polars avec 212 albums (contre 283 précédemment) – soit 14,41% du secteur.
  • - et le retour en force du sexe en BD avec 37 albums (soit 2,52% du secteur) : 2009, année érotique ?

Toutefois, cette croissance continuelle, dans un marché de plus en plus difficile, ne semble plus être le fait des plus puissants éditeurs puisque ces derniers ont stabilisé leur production : en 2009, ils ont publié 2615 nouveautés – soit 72,66% du secteur – contre 2657 et 73,97% l’année passée. La hausse est donc principalement due à la « petite » édition qui progresse encore fortement, totalisant 1122 nouvelles parutions – soit 31,18% du secteur –, contre 936 et 26,06% en 2008. Notons aussi que 130 de ces 1122 titres issus de l’édition artisanale sont diffusés uniquement sur Internet ou dans des lieux de vente très spécifiques (contre 89 en 2008).

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Exposition François Duprat
Exposition François Duprat
Délocalisée à la Bibliothèque d’Hérouville Saint-Clair, probablement par manque de place au sein du festival, l’exposition consacrée par le festival Des Planches et des Vaches à François Duprat (Léo (...)
Pas de visuel
Comment crée-t-on une bande dessinée ?
Créer une bande dessinée demande beaucoup de travail, d’efforts et d’acharnement, tout le monde en convient. Mais sait-on exactement quelles sont les différentes étapes qui permettent au lecteur de (...)
Je suis une sorcière T4 : Pandaemonia (Jean-Marie Arnon) – Inanna
Je suis une sorcière T4 : Pandaemonia (Jean-Marie Arnon) – Inanna
On avait découvert Alice Darc en apprentie sorcière, option magie sexuelle, en 2001. Aujourd’hui, l’héroïne de Jean-Marie Arnon est sorcière à part entière et nous revient avec ce quatrième album. Elle (...)
6 planches pour Boule à zéro T1 - Petit coeur chômeur (Zidrou et Serge Ernst) - Bamboo
6 planches pour Boule à zéro T1 - Petit coeur chômeur (Zidrou et Serge Ernst) - Bamboo
Zidrou et Ernst traitent avec un humour d’une grande subtilité un sujet peu traité : les enfants malades en hôpital. Bonjour, je m’appelle Zita. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde (...)
A lire également