Cargo Zone 2 - septembre/octobre 2007

Cargo Zone 2 - septembre/octobre 2007
Rubrique Dossiers
Publié le jeudi 30 août 2007 par
MAJ jeudi 30 août 2007 à 15h08min

Seconde livraison pour ce bimestriel de bande dessinée très séduisant. Lancé sous l’égide de Al Coutelis qui en est le directeur de publication (c’est lui qui ira en prison s’il y a un problème ;) ), ce magazine dirigé par François Forcadell est un habile mixage entre la bande dessinée et le dessin d’humour (le Lucien de Frank Margerin y côtoie Les Blattes de Mô/CDM et Gaël), la bd d’aventure (Le revolver de Tito ou Chaka et les lièvres de Vehlmann et Duchazeau) et un rédactionnel original mêlant articles sur le Neuvième art, nouvelles et jeux logiques.

Bien sûr, on est parfois surpris de retrouver ça et là des bandes déjà publiées ailleurs en albums, mais l’ensemble est bon, très bon même, quand on considère la jeunesse de ce périodique, imprimé de surcroit sur

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Xavier Coste (Rimbaud, l'indésirable) : "Mon but est d'essayer de transmettre l'émotion que j'ai ressentie"
Xavier Coste (Rimbaud, l’indésirable) : "Mon but est d’essayer de transmettre l’émotion que j’ai ressentie"
Son Egon Schiele, vivre et mourir (Casterman) à peine refermé, Xavier Coste offre une nouvelle biographie dessinée, cette fois consacrée à un poète maudit : Rimbaud, l’indésirable (qui paraît (...)
9 planches pour Corpus Christi T1 : Le Secret des Papes (François Maingoval et Éric Albert) - Sandawe
9 planches pour Corpus Christi T1 : Le Secret des Papes (François Maingoval et Éric Albert) - Sandawe
Thomas Bellec découvre le corps momifié du Christ à Pétra (Jordanie). Une plaquette en araméen semble authentifier ce corps. Mais la preuve finale se trouve depuis 2.000 ans dans un coffre du Vatican. (...)
Patrick Prugne (Poulbots) : « J'ai toujours été impressionné par la finesse des traits des peintres de cette époque »
Patrick Prugne (Poulbots) : « J’ai toujours été impressionné par la finesse des traits des peintres de cette époque »
C’est dans une ancienne maison nichée sur la butte Montmartre, aujourd’hui devenue musée, située à quelques pas de l’actuelle rue Poulbot, que Patrick Prugne a accroché quelques planches de son nouvel (...)
A lire également