Un révérend, un vampire et une tueuse

Un révérend, un vampire et une tueuse
Rubrique Dossiers
Publié le mercredi 3 octobre 2007 par
MAJ mercredi 3 octobre 2007 à 04h23min

JPEG - 44.2 koDieu a démissionné. Et au Ciel, c’est la panique. Genesis, une puissante entité issue de l’accouplement coupable d’un Séraphin et d’une démone, est sur terre et menace les fondements même de l’ordre établi.
L’hôte de cette créature n’est autre que Jesse Custer, un révérend un peu à part, passé à tabac par ses ouailles parce qu’il avait la langue trop pendue. Et alors que Custer est rejoint par son ex, devenue tueuse à gage, et un vampire déjanté plutôt sympa, la traque commence. Car au Royaume des Anges, tous les moyens sont bons pour résoudre les situations gênantes.

Preacher est une réussite indéniable. Le mérite en revient au talent conjugué de Garth Ennis, pour le scénario, et de Steve Dillon pour le dessin (les covers sont, elles, de Glenn Fabry). Le graphisme, bien qu’honnête, n’est cependant pas le point fort de cette série sulfureuse et drôle.
Ennis, déjà habitué à la violence avec son Punisher ultra-réaliste, livre ici une oeuvre décapante et bourrée d’humour. Les dialogues sont crus mais percutants et soignés, quant aux personnages, c’est le moins que l’on puisse dire, ils sont plutôt originaux. Entre des serviteurs de Dieu aux méthodes mafieuses et au langage de charretiers ou encore un ado suicidaire, fils d’un shérif texan à côté de qui Harry Callahan aurait l’air d’un mou du genou, le lecteur a de quoi se réjouir tant tout cela sent bon l’inspiration et l’envie de sortir des sentes foulées mille fois.

JPEG - 39.4 koLe tome 2 de cette série, "Jusqu’à la fin du monde", vient de paraître chez Panini Comics (en même temps d’ailleurs que le tome #8 du Punisher dans la collection Max, une série scénarisée par le même Ennis), cet éditeur ayant récupéré les droits Vertigo avec ceux de DC Comics. Couverture en dur et papier de qualité (dans le genre d’un Best Of pour les publications Marvel) rendent hommage à ce titre qui le mérite amplement. Quelques petits bonus ont été ajoutés, comme des anecdotes assez amusantes ou encore les traditionnelles couvertures originales (qui ont l’avantage, ici, d’être commentées et - étrangement - notées par le cover artist lui-même).

Impertinente et décalée, Preacher est une série qui devrait combler les amateurs d’humour acide et de scènes non édulcorées. Une agréable pause sans super-héros ni politiquement correct.

Preacher
Collection : Vertigo
Scénariste : Garth Ennis
Dessinateur : Steve Dillon
Editeur(s) : DC Comics / Panini France

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Fresques BD à Bruxelles
Fresques BD à Bruxelles
Bruxelles, capitale de la bande dessinée européenne ? En tout cas, les multiples murs peints que l’on peut découvrir au fil des rues de la ville sont là pour rappeler que la Belgique est bien l’un des (...)
Premières photos de Megan Fox pour Teenage Mutant Ninja Turtle
Premières photos de Megan Fox pour Teenage Mutant Ninja Turtle
Le long métrage n’est pas attendu avant le 28 mai 2014 en France (et le 6 juin aux USA), mais le tournage semble aller bon train, si l’on en croit les premières photos diffusées par notre confrère (...)
La Guitare de Bo Diddley (Marc Villard et Jean-Christophe Chauzy) – Rivages/Casterman/Noir
La Guitare de Bo Diddley (Marc Villard et Jean-Christophe Chauzy) – Rivages/Casterman/Noir
En 2003, l’auteur de polars faisait paraître, chez Rivages Noir, un roman fort plaisant et fort ludique intitulé La guitare de Bo Diddley. Il en signe aujourd’hui le scénario de son adaptation en BD, (...)
Chronique Le Serpent d'eau (Tony Sandoval) - Paquet (2)
Chronique Le Serpent d’eau (Tony Sandoval) - Paquet (2)
Lors d’une baignade dans une rivière en forêt, Mila rencontre Agnès, une fille mystérieuse et rieuse de quatorze ans qui parle de magie et de fantômes. Dès leur rencontre, Mila et le lecteur sont (...)
En rapport avec cet article
A lire également