Forum
Prochaines parutions Dernières sorties
Votre Compte
Newsletter
Gestion de collection

Daredevil : fin de l’ère Bendis

Rubrique Dossiers
Publié le mardi 31 juillet 2007 par Cyril Durr
MAJ mardi 31 juillet 2007 à 04h36min
Acheter sur Rakuten

Avec le tome 13 - paru ce mois en VF - des 100% Marvel consacrés à Daredevil, c’est le run de Brian Michael Bendis qui s’achève sur cette série fleuve.

Bendis aura laissé son empreinte sur le personnage, il faut dire qu’avec 51 épisodes signés depuis fin 2001 (regroupés en VF dans les Daredevil 100% Marvel #4 à #13), il a eu largement le temps de s’approprier un héros convenant parfaitement à son style. Plus sombre que Ultimate Spider-Man dont il a la charge également, plus axé polar que les New Avengers, Daredevil a permis à Bendis de renouer avec les atmosphères moites et mafieuses de ses premiers comics indépendants.
Le bilan est flatteur, la série, outre de bonnes ventes (chaque épisode tournant aux alentours, ou même dépassant, les 50 000 exemplaires vendus, ce qui est un fort bon résultat pour une série secondaire) les évènements importants n’ont pas manqué : révélation de l’identité de Matt Murdock (entraînant un procès), un mariage, une descente aux enfers l’amenant aux limites de la folie, quelques rencontres savoureuses, sans oublier le tabassage en règle du Caïd, enfin détrôné par un Daredevil halluciné. Bref, la série est violente, réaliste, menée tambour battant et parsemée de personnages secondaires (la Veuve Noire, Luke Cage, White Tiger...) qui rendent encore plus attachant l’univers particulier de Bendis.

"Désormais, je ne veux plus de came, de vols ni de macs dans mon quartier. Si vous ne pouvez pas vous contrôler, si vous êtes incapables d’être productifs autrement...allez ailleurs ! Loin d’ici ! Très loin d’ici ! Et si vous avez à ce point besoin d’un Caïd, de quelqu’un pour vous tenir la bride haute...à partir d’aujourd’hui, c’est moi.
Je ne protège plus ce quartier. Je le dirige ! Les habitants de Hell’s Kitchen sont mon peuple. C’est mon territoire ici. Alors partez ou changez. Dès ce soir ! Vous pensez me connaître ? Vous croyez savoir qui je suis ? Vous avez les nouvelles règles, ça sera comme ça désormais. Faites-le savoir. Et si vous croyez que je plaisante...regardez la carcasse devant vous."

Daredevil ("Hardcore", part 5)

La série doit également aussi beaucoup à Alex Maleev, dont le graphisme si particulier, à la fois expressif et sombre, torturé et réaliste, mais aussi sale et poisseux parfois, permet de rentrer pleinement dans cette ambiance où les vilains font réellement peur et où le danger rôde à chaque planche. Car dans Daredevil, lorsque l’on prend un coup, l’on saigne. Et lorsque l’on saigne trop, l’on meurt.
Ajoutons à cela le FBI ou les journalistes qui mènent la vie dure à Murdock lorsqu’il abandonne son costume de justicier, et n’est plus qu’un avocat, et vous comprendrez qu’il n’est pas donné à tout le monde d’être...le roi de Hell’s Kitchen.
Car, finalement, voilà peut-être la grande réussite de Bendis : faire en sorte que son héros soit malmené, certes, mais sans sacrifier pour autant ces petits détails qui le rendent humain et même presque réel aux yeux du lecteur.

Cette cuisine du diable a inspiré bien des histoires, celles inventées par Bendis, et saupoudrées des ingrédients dont il a seul le secret, resteront dans le coeur des fans comme un nouvel âge d’or pour Daredevil, cet homme infirme que l’on disait sans peur et qui, un jour, s’est mis à rendre la justice, seul contre tous.

Daredevil (Vol.2)
Collection : 100% Marvel - Daredevil : tomes #4 à #13
(épisodes #26 à #50 et #56 à #81 de la VO)
Scénariste : Brian Michael Bendis
Dessinateur : Alex Maleev
Editeur : Marvel Comics / Panini

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Géronimo T1/3 - 3 planches en avant-première
Géronimo T1/3 - 3 planches en avant-première
Résumé Ben, Malo et Virgile se connaissent depuis tout petits. Lors d’une balade, ces trois inséparables rencontrent "l’indien", un homme qui a décidé de vivre en autarcie. À la suite d’une (...)
Miss Pas Touche T2 : Du sang sur les mains - 5 planches en avant-première
Miss Pas Touche T2 : Du sang sur les mains - 5 planches en avant-première
Résumé : Après la mort de sa soeur, Blanche continue de mener son enquête dans une maison close, « le Pompadour », qui semble avoir un lien avec cette disparition. Blanche y fait la connaissance de (...)
Rasoirs, les Avengers ? Voici la preuve qu'ils ne sont pas barbants !
Rasoirs, les Avengers ? Voici la preuve qu’ils ne sont pas barbants !
Alors que Avengers : Age of Ultron est dans les starting blocks aux USA (il y sera en salles à partir du 1er mai prochain), la campagne marketing autour du film va bon train, parfois d’une manière (...)
« Girls » ou les chroniques d'une petite bourgade supposée tranquille.
« Girls » ou les chroniques d’une petite bourgade supposée tranquille.
Pennystown est une petite ville américaine comme il en existe tant, où tout le monde se connaît et où les ragots vont bon train. L’existence d’Ethan, épicier de son état, ne fait pas exception à la (...)

Notes des internautes

0 vote
Cités dans cet article
A lire également