ABD, l’école de Bande Dessinée voulue par Delcourt

BDfugue Rakuten FNAC Amazon
ABD, l'école de Bande Dessinée voulue par Delcourt
Publié le jeudi 30 janvier 2014 par Mise à jour de cette page le 14 mai 2014 à 16h14min

Note des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté

Le secret n’en est plus un depuis hier, Guy Delcourt ayant annoncé au micro de France Info la création d’une école de bande dessinée. Il restait pourtant à en préciser les modalité, ce qui fut fait dans l’après-midi de ce jeudi 30 janvier.

L’ABD, acronyme de l’Académie Brassart Delcourt, s’appuiera donc sur l’expertise de l’école privée Brassart en matière d’enseignement, afin de former en trois ans les auteurs de demain. De son côté, le groupe Delcourt compte bien jouer le jeu d’un partenaire privilégié, en offrant dès la deuxième année une édition en album collectif, prolongée l’année suivante par un album personnel pour chacun des étudiants. Soucieux d’accompagner au mieux des auteurs en devenir, Guy Delcourt a également insisté sur la présence d’un parrain, qui suivra chaque promotion tout au long des trois années de formation, tandis que Eric Olivier, futur directeur de la formation, insistait sur la nécessaire motivation qui doit animer les candidats et leur nombre limité à 25 pour cette première année.

Même si le projet est encore dans une phase d’élaboration (le choix des locaux, nécessairement parisiens pour des raisons de proximité avec l’éditeur, n’est pas encore finalisé), la rentrée des futurs étudiants est d’ores et déjà prévue pour octobre prochain, sous le prestigieux parrainage de Zep. Les futurs étudiants motivés devront faire preuve d’un talent graphique déjà affirmé et déposer leur candidature directement sur le site dédié avant le 31 mai prochain.

Il restera alors un dernier obstacle à passer pour les candidats retenus : régler les frais de scolarité pour un montant annuel de 6 500 euros. L’analogie avec l’initiative de Xavier Niel, qui lançait l’an dernier l’école gratuite 42 dans le domaine des nouvelles technologie, s’arrête donc là.

En médaillon, de gauche à droite : Eric Olivier et Guy Delcourt lors de la conférence de présentation de l’Académie Brassart Delcourt

Voir aussi : Une première liste d’intervenants pour l’Académie Brassart Delcourt

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Gazette Quai des Bulles 2017 : C’est l’atelier Mastodonte qui s’y colle
Lewis Trondheim (à gauche) et Frédéric Niffle (à droite) lors de l’ouverture du show Mastodonte du samedi 28 octobre 2017 Depuis quelques années, la Gazette quotidienne du festival, produite et (...)
Joann Sfar à la radio
A partir de 11 heures, Nagui reçoit Joann Sfar. Vu le programme, il n’est pas sûr que l’on parle que bande dessinée. source : France Inter
Les Losers sont des perdants réédités par les Requins Marteaux
Il avait connu sa première édition en 2002 chez Fluide Glacial, mais Les Losers sont des perdants de Guerse et Pichelin était bien la suite logique de C’est pas tous les jours fête, édité par les (...)
Du talent à revendre
Bruno Duhamel a du talent. S’il fallait encore le prouver, il suffit d’aller sur son site. Vous êtes convaincus ? Et pourquoi ne pas devenir l’heureux propriétaire d’un dessin de l’auteur ? Dans sa (...)