Tous à poils dans la chaîne du livre pour défendre la liberté d’expression

Rubrique Actualité BD
Publié le mercredi 19 février 2014 par
MAJ mercredi 19 février 2014 à 12h16min

Saine réaction devant les propos de Jean-François Copé que nous relations il y a peu, des acteurs de la chaîne du livre (libraires, éditeurs, organisateurs de festivals, attachés commerciaux) du Nord Pas-de-Calais se sont livrés au jeu des photos dénudés. Cette démonstration courageuse (on connait les rigueurs de la météo nordique en ce mois de février) a pour but de "défendre la pluralité et la richesse de la création", "montrer notre soutien aux auteurs et aux livres injustement attaqués" et "soutenir ces œuvres qui ouvrent les imaginaires, les horizons et les débats", selon les propos rapportés par le site de France 3 Nord Pas-de-Calais.

On pourra toujours ironiser sur la taille de certains ouvrages destinés à cacher les parties sensibles, visible bien proportionnés. Mais le plus important restera la réaction à la fois déterminée et ludique des véritables défenseurs du livre.

Galerie
© Charles Delcourt-Lightmotiv

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Laurel casse la baraque !
Ce Mardi, Laurel a mis en place un crowfunding pour sa future publication (visible sur son blog). En quelques heures, le ratio a dépassé 100% ! Est-ce que nous allons vers un nouveau record ? La (...)
Requiem adaptée en jeu
La société Kinigames va éditer le jeu Requiem d’après la bande dessinée éponyme de Pat Mills et Olivier Ledroit. Dans ce jeu de plateau, chaque joueur devra prendre une capitale à son adversaire. Pour (...)
Kid Paddle quitte le giron de Dupuis
Seize ans après l’apparition de Kid Paddle dans l’hebdomadaire Spirou, alors dirigé par Patrick Pinchart, son créateur Midam vient d’annoncer sur son site officiel la création de sa propre structure (...)
Bibliocratie, la révolution textuelle
On connaissait le crowfunding (Ulule, Sandawe), voici maintenant l’édition participative à compte de lecteurs. Si tout livre peut être publié (donc pas uniquement de la bande dessinée), le seul juge (...)
A lire également