Forum
Prochaines parutions Dernières sorties
Votre Compte
Newsletter
Gestion de collection

Tex Willer a 54 ans

Rubrique Dossiers
Publié le lundi 17 février 2003 par Jean-Yves Guerre
MAJ lundi 17 février 2003 à 22h23min

Eh oui, Tex Willer a bien 54 ans.

C’est vieux me direz-vous pour un cow-boy toujours en activité !

Gian Luigi Bonelli

Ah ! peut-être, mais pas lui, il n’a pas pris une ride et, au contraire, il reste toujours aussi alerte, leste et rapide. Il est même meilleur qu’avant.

Mais qui est donc ce Tex Willer ?

Il s’agit, vous vous en doutez bien évidemment, d’un héros de papier. Or même sous cette forme, sa longévité reste cependant à souligner.

En effet, paru pour la 1ère fois en 1948 en Italie, dans le foisonnement de cette bd populaire d’après guerre, très riche en titres divers et en héros de toutes sortes, il a su assez rapidement s’imposer par le style narratif vraiment particulier de son créateur Gian Luigi Bonelli.

Giovanni Luigi Bonelli était effectivement un conteur né. Passionné par les divers romanciers des 19ème et 20ème

Portrait par Tarquinio

siècles, de Jules Verne à James Olivier Curwood, de Jack London à Joseph Conrad en passant par Robert Louis Stevenson ou Emilio Salgari, il a su capter l’essentiel de ces brillants conteurs, de ces infatigables narrateurs, pour en devenir un lui-même également, à sa manière, mais tourné principalement vers la bande dessinée (bien qu’il ait écrit aussi romans et nouvelles).
Dans ce domaine, ses scénarios restent innombrables et la meilleure création qu’il ait faite demeurera toutefois sans conteste Tex Willer, le fameux Ranger.

Tex va très vite se démarquer des autres séries de western en cours à cette époque en Italie, en France ou même en Angleterre. Les scénarios accrocheurs et les histoires suffisamment longues, à rebondissement, ont très vite cimenté le couple héros-lecteur. Et cela dure encore aujourd’hui. En effet, très rapidement, ce western de papier a su s’orienter vers des épopées concoctées hors des sentiers battus, où le mystère était souvent présent, où le fantastique a su faire son apparition et s’imposer sans dénaturer le lieu et l’espace dans lesquels évoluaient les protagonistes. Pimentant périodiquement cette saga, ce thème chimérique alterne avec des histoires de mondes perdus ou décalés dans le temps, d’enquêtes policières, de chasses au trésor, d’intrigues à suspense, d’épisodes surnaturels, de thèmes vaudou voire de civilisations disparues, tout ceci contribuant à en agrémenter sans cesse les péripéties.
Son plus grand ennemi restera toutefois Méphisto, sorte de magicien démoniaque aux pouvoirs diaboliques et extraordinairement meurtriers.

L’ombre de Méphisto
Cauchemar
Le pouvoir des ténèbres
Piège pour Carson

Tex est ce héros manichéen qui ne s’embarrasse pas de sentiments inutiles à l’encontre des méchants quels qu’ils soient. Ceux-ci sont mis à rude épreuve et punis de toutes manières, même si ce sont des personnes haut placées tels des hommes d’affaires richissimes, des militaires au bras long ou des politiciens véreux bien assis à leur poste de sénateur ou de gouverneur. S’ils ont commis une vilenie, ils auront à coup sûr leur châtiment. C’est ce qui a peut-être fait l’engouement pour cette série, sans aucune compromission pour le hors la loi.
Mais Tex est aussi ce héros généreux qui sait aider le faible dans la tourmente et qui n’hésitera pas à dépenser beaucoup pour rétablir quelque injustice.

La loi du plus fort
Le fleuve de la peur
Helltown

L’autre particularité originale de ce western est que Tex règne sur les diverses peuplades d’indiens Navajos. Marié à une indienne qui lui a sauvé la vie, la belle Lilyth, il est devenu le chef de ces tribus depuis la mort du vieux sachem qui les commandait jusqu’alors. C’est avec le nom "d’Aigle de la nuit" qu’il conduit ses Navajos, les réhabilitant à coups de poing et de colt contre tous les blancs qui, d’une certaine manière, tentent de leur nuire ou de s’approprier leur terre. C’est l’ami inconditionnel de ces peuples, voués au génocide, mais qu’il défend de toute attaque quelle qu’elle soit, son fils d’ailleurs étant lui-même un métis.

Chemin sans retour
Le fils de Cochise
Le massacre de Red Hill

Se déplaçant souvent avec son ami Kit Carson, la plupart du temps Tex évolue dans ses aventures accompagné de son fils et d’un indien dénommé Tiger Jack. Parfois à eux 4 ils exercent de sévères ravages chez les malfaiteurs de tout acabit.

Ses péripéties ont eu cours au long des années, notamment en France, sans jamais lasser le lecteur, et ce sur des registres aussi variés que des mondes bizarres, des cités enfouies ou mystérieuses, des monstres vampiriques, des phénomènes étranges et inexpliqués, des sorciers maléfiques, des chasses au trésor dans les canyons de l’Arizona ou les paysages du Grand Nord, des enquêtes policières à Boston ou des luttes contre la mafia chinoise à San Francisco.

Sur les pistes du Nord
San Francisco
L’or de Klaatu
Horreur

Mais des histoires plus classiques et tout aussi prenantes sont également développées telles la dépossession de terres indiennes, la mise en coupe réglée de villes par d’infâmes arrivistes, la guerre entre soldats et peaux-rouges renégats, le conflit entre éleveurs et cultivateurs. Bref un éclectisme enchanteur et toujours enthousiasmant.

Little Bighorn
Fil de fer barbelé
Mescaleros

La cerise sur le gâteau est que, pour une fois, parmi les innombrables héros dont on ne sait de quoi ils vivent, Tex profite d’une richesse inconsidérée sans en user cependant à tout va. Il règne sur la terre des Navajos dont certains canyons recèlent des filons d’or d’une richesse incroyable. C’est avec cela qu’il peut parfois aider ses amis indiens notamment.

La mesa des squelettes
La mine du fantôme

Que dire d’autre de ce personnage sauf qu’il est toujours en activité et particulièrement en Italie. Dans ce pays,

Claudio Nizzi par Villa

pas moins de 7 albums lui sont consacrés : 4 mensuels et 3 annuels.
En France, nous le trouvons chez Semic, dans le mensuel Rodéo et le bimestriel Spécial Rodéo mais, une fois par an, paraît un album grand format, dépeignant des aventures inédites et mises en images par de grands noms de la bd tels Kubert, Bernet, Magnus, Ortiz, De la Fuente, Font, Wilson...
Actuellement, le père de Tex est parti pour les prairies célestes, mais la série se poursuit, scénarisée principalement par Claudio Nizzi, autre grand nom de la bd italienne,

Aurelio Galleppini par lui-même

qui a su donner un second souffle à cette saga par l’apport de nouveaux scénarios d’une imagination originale et fertile et qui nous concocte des aventures toujours plus fascinantes.
Outre Aurelio Galleppini, premier concepteur graphique de ce Ranger téméraire, les autres dessinateurs ont été
nombreux pour en assurer longévité et péripéties. Actuellement l’on peut distinguer Raffaele Marcello ou Claudio Villa qui apportent une dimension particulièrement riche à cette saga.

Essayez donc de tâter de ce cow-boy, de cet incroyable Ranger, vous vous laisserez sûrement prendre à son charme, envoûter même et vous suivrez sans aucun doute avec grand plaisir ses aventures toujours plus accaparantes.

Les diverses reproductions sont sous copyright de Sergio Bonelli Editore à Milan (Italie).


Florilège de quelques couvertures :

Spectres
Le Baron noir
El Morisco
Le fils de Méphisto
Le tyran de l’île
La fleur de la mort
La pyramide mystérieuse
Ombres du passé
La menace invisible
La légende de la vieille mission
Les esprits du désert
L’homme serpent
Le repaire du marais
Suite de meurtres
Le puits des sacrifices
Le diable de la sierra
Défi sauvage
Le retour du tigre noir
La nuit des zombis
Le réveil de la momie
Le masque de l’horreur
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

  • Visiteur bertrand Legrand ! le 25 avril 2003 à 14:37

    Bravo et bonne continuation pour ton site !!!

    • Visiteur le 28 avril 2003 à 10:33

      Merci pour ces paroles réconfortantes.
      Longue vie à Tex d’autant plus que de bonnes histoires sont encore à venir dans "Rodéo".

  • Visiteur dudu le 23 juillet 2003 à 00:25

    bravo pour cette interressante page qui donne envie de dévorer les numeros manquants

  • Visiteur Patrice PETONNET le 29 août 2003 à 21:49

    Bravo pour ce site qui est super, c’est l’avis d’un collectionneur de RODEO, qui comme vous certainement a gardé un peu de son âme d’enfant.

  • Visiteur le 14 décembre 2003 à 16:00

    Bravo pour le site.
    Au moment ou Rodéo s’arrête en France, on peut toujours se rabattre sur les éditions italiennes. Le service VPC de Bonnelli est très bien fait et l’italien n’est pas trop difficile à comprendre pour un français. En particulier, je me suis procuré tous les albums grand format (albo spéciale) disponibles. C’est excellent et ce qui ne gâte rien beaucoup moins cher qu’en France (5 euros environ). Un regret : On ne peut plus se procurer les premiers numéros (1 à 8). Existe-t-il des sites ou des librairies d’occasion en Italie ou on puisse en acheter ?

    • Visiteur Jean-Yves le 14 décembre 2003 à 18:05

      Effectivement, heureusement qu’il est possible de commander chez Bonelli pour continuer à suivre les péripéties de Tex. D’autant plus qu’il réédite les anciennes aventures pour ceux que ça intéresse.
      A Milan, les kiosques et marchands de bd anciennes sont assez répandus et il y a pas mal de bd de chez Bonelli.
      Sinon, ci-dessous, un site avec toutes les adresses de vendeurs de bd en Italie, ville par ville (rubrique fumetterie) et un site sur un vendeur de bd anciennes par internet (qui est pas mal fourni).

      http://www.imd.it/fumetti/Fumetterie.htm

      http://www.mencaroni.it/

      Bonne recherche et à bientôt

      JY

    • Visiteur El Idrissi le 11 janvier 2004 à 18:15

      Cher Jean-Yves,
      Bonjour,
      Je viens juste de lire ton message du 14 décembre 2003.Certes je connais le site des éditions Bonelli (www.sergiobonellieditore.it) Mais je ne suis pas parvenu à trouver leur adresse ou leur écrire.
      Je regrette beaucoup la disparition subite de Rodeo dans les kiosques,car je suivais les aventures de Tex,le tison d’enfer et de son inséparable ami Kit Carson,depuis mon enfance.
      A part les sites que tu as cités,n’as-tu pas l’adresse de l’éditeur afin que je puisse m’abonner à la revue consacrée à ce personnage mythique qu’est Tex Willer ?
      Merci de bien vouloir répondre à ma demande.
      Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année

    • Visiteur Lilie Dickart le 16 janvier 2004 à 15:23

      C’est pas la peine de chercher une adresse e-meil sur le site de la SBE, il n’y en a pas, tout comme il est impossible de s’abonner. Par contre, il est possible de commander on-line ou par écrit (par téléfone, je déconseille, l’hôtesse est fort sympa mais l’accent italien pour passer une commande... bon bref) les numéros qu’ils appellent "arretratti" qui sont les albums déjà parus.
      L’adresse est :
      SERGIO BONELLI EDITORE
      via Michelangelo Buonarotti 38
      20145 Milano
      ITALIA

      Et pour répondre à un message que j’ai aussi lu, pour les "Texone", les Tex au grand format, il n’est pas si difficile que ça de les trouver, le problème c’est le prix... que ce soit dans les "mostra" ou dans les magazins spécialisés...

    • Visiteur le 18 janvier 2004 à 14:02

      Cher El Idrissi, désolé de répondre tardivement mais j’étais absent.
      Cependant, Lilie Dickart a donné les réponses à tes questions.
      Effectivement, Bonelli ne fait pas d’abonnement. C’est dommage mais c’est comme ça. Ils ne veulent pas.
      L’adresse est bien celle que Lilie a mentionnée.
      Pour commander en ligne, il faut assurément choisir la rubrique "arretrati" pour avoir les anciens numéros. Mais la Bonelli n’est pas très performante sur ce point car le paiement par carte bancaire est merdique et fontionne une fois sur 2 (en fait ça marche en fonction du nombre de titres que tu commandes). Si tu commandes 10 à 15 titres, ça passe. Mais si tu commandes plus de 20 titres, le site refuse la transaction par carte. Bizarre mais dans ce cas, pas d’autre solution que de se taper un paiement par mandat postal. Je leur ai signalé cela 4 fois mais, malgré leur réponse polie, ils ne semblent pas avoir résolu le problème. Enfin...
      Bon, à ta disposition pour d’éventuelles autres questions.
      PS : Lilie Dickart est en fait la soeur de Méphisto dont le vrai nom est Stève Dickart. (Eh eh)

    • Visiteur Lilie. le 18 janvier 2004 à 20:30

      Eh oui c’est bien moi !!!

    • Visiteur EL IDRISSI le 12 mars 2004 à 14:30

      Bonjour Jean-Yves,
      Ce n’est que récemment (cette semaine)que j’ai découvert ta réponse à mon message que je t’ai adressé au mois de janvier.C’est très rare ou je "mets les pieds" dans ton Saloon"je veux dire ton site.Moi aussi je regrette d’avoir mis trop de temps pour te répondre.Je te remercie pour l’adresse que tu m’as donnée ;je vais donc prendre le risque (rires) de faire une 1ère commande pour voir si ça marche.
      Laisse-moi te remercier pour ta création de ce siteet pour ta disposition à répondre au courrier.En outre,j’ai lu tout ce que tu as écrit à propos de Tex et j’ai trouvé que tu es un connaisseur de ce personnage légendaire.Je tire mon chapeau Jean-Yves.
      Pour combler le vide qu’a laissé la disparition de"satanas" chez moi,j’achète des anciens numéros là ou je les trouve.
      Je te remercie encore une fois,et à la prochaine.Le bonjour à "la soeur de Méphisto"je veux dire Lilie que je remercie elle aussi.

    • Visiteur TEX le 1er juin 2004 à 22:46

      salve
      LILY de l’eau est passee sous les ponts depuis que nos chemins se sonts croisee,
      finalment je te retrouve,et comment vas le cher YAMA la derniere fois que je l’ai rencontré
      il filais vers un chemin tres escarpé.qui sui-je ? mais tex biensur.
      je suis dans mon kipi en revant d’ une autre aventure.a part les blagues,je possede une centaine ou plus de " FUMETTI" originaux et quelque "RISTAMPA" je lis TEX WILLER depuis
      nombreuses année,et chaque retoir aux sourses je rammaine du TEX."on fume le calumet de la paix, et contactez moi ;Vous trouvez mon adresse en tetede ce message.asta la vista tex

    • Visiteur Lilie le 27 juin 2004 à 15:32

      Salve, une chose est sûre, c’est que tu ne connais pas bien les Dickart ; fumer le calumet de la paix avec Tex ??? c’est absurde. Bref, je vois ton message seulement maintenant et tu n’as laissé aucune adresse.
      ps : pas mal le français.

    • Visiteur TEX le 8 juillet 2004 à 11:22

      SALVE LILY
      Ton frere et toi deux personnes differentes ; le calumet il fume deja ;vu que on communique.
      comme tu vois on ce retrouvej’ai effectivement 54 ans et toujour jeune.mon adresse :
      ctexwiller@aol.com tout naturellement.
      a quand tu veux .

    • Visiteur OWONO NGBWA Pierre Rodrigue le 31 octobre 2005 à 13:37

      Bonjour,je suis Rodrigue,un Camerounais.Il devient déja difficile pour nous autres d’avoir les bd de Tex Willer.Je voulais simplement te demander de me dire en détails comment je pourrai m’abonner chez Bonelli editore pour en faire quelques petites commandes.Merci. Mon e-mail : onprod2003@yahoo.fr ;mon téléphone : (237)512 60 15.

    • Visiteur Jean-Yves le 31 octobre 2005 à 15:24

      Bonelli ne fait pas d’abonnement.
      Il faut commander les numéros soit par courrier, soit par internet.
      Pour internet, voir l’adresse plus haut dans l’enfilade de messages.

  • Visiteur Isabelle le 1er janvier 2004 à 17:43

    Bravo pour cette page fort intéressante.

    Mon fiancé étant fan du personnage (que je découvre) depuis son enfance au Cameroun, je souhaiterais lui faire revivre ses souvenirs, en lui offrant Tex, en album ou dans Rodeo ou Special Rodeo. Malheureusement, personne ici en Suisse ne semble connaitre cette série. Pouvez-vous m’aider afin de commander en ligne des albums en francais ?
    D’avance je vous remercie.
    Isabelle

    • Visiteur halley henri (henri2092) le 2 mai 2005 à 17:28

      J’AI DANS LES 500 LIVRES DE RODEO MUSTANG SP RODEO A SOLDER SI CA PEUT VOUS INTERAISSER JE POURRAI LES FAIRE PAS CHERE- HENRI2092

    • Visiteur le 7 juin 2005 à 12:49

      Bjr je suis dans la region parisienne, vous en voulez combien du lot ? merci de me contacter
      mon mail :
      etebac5@voila.fr
      Cdt

    • Visiteur maud le 22 juin 2005 à 11:50

      je suis tres interressée pour avoir des albums rodeo et mustang en francais
      ceux avec des histoires de tex willer.
      pouvez vous me contacter sur maudguinaudeau@netcourrier.com ?
      j aimerai savoir combien cela coute ?
      merci d avance
      je vis a nantes, j ai 23 ans. voilà

    • Visiteur abdiche le 19 juillet 2005 à 19:59

      ca m’interesse contact mail sardina2@wanadoo.fr

    • Visiteur moleon augustin le 6 août 2005 à 02:25

      J’aimerais savoir combien coute un lot de rodeo en us dollar et si possible les modalites de paiement.Je suis vraiment interesse par le western detex willer c’est mon hero prefere.J’ATTEND une reponse. Merci beaucoup

      moleon le passionne

    • Visiteur Cheick Ousmane le 18 octobre 2005 à 19:19

      Salut Henri.Je suis grand lecteur de rodeo,mais j suis du Burkina Faso(Afrique de l’Ouest)Si ton offre est toujours valable contact moi pour les modalites.Mon e-mail:d_icemane@yahoo.fr.

  • Visiteur Erik le 6 février 2004 à 16:02

    Tres interessant !

    C’est dommage que les editions de Tex en France sont terminees ! J’ai toujours achete un "Rodeo" quand j’etais a Paris...

    Si vous cherchez plus d’information sur Tex en Europe, et specialement aux Pays-Bas, svp vistez mon site www.texwiller.nl

    Si il y a des personnes ici qui veulent echanger des BD Rodeo Tex (ou Mustang ou Pluto.....) en francais pour des BD Tex neerlandais on peut toujours me contacter....

    Salut !

    Erik

    • Visiteur moleon augustin le 6 août 2005 à 21:42

      j’AIMERAIS savoir comment faire pour avoir quelques albums de tex willer
      j’en ai vraiment besoin.

      Je suis un Haitien qui avait l’habitude de lire rodeo ou mustang avec tex willer.

      Dans le temps on avait ue le loisir de les acheter en librairie maintenant c’est plus le meme.

      Dis moi ou je peux commander des albums de tex willer mon email ;moleonaugustin@yahoo,com

  • Visiteur marco modenesi le 28 avril 2005 à 11:36

    Excellent article dont l’envergure me pousse à vous poser cette question : est-il possible qu’il y ait eu des traductions françaises de Tex Willer circulant en Martinique dans le passé ? Tex est cité dans le dernier roman de Chamoiseau et j’aurais besoin de savoir s’il s’agit d’une allusion à la réalité ou d’un pur hommage à la BD italienne...
    Merci

    • Visiteur Jean-Yves le 29 avril 2005 à 09:39

      Certainement.
      Les aventures de Tex paraissaient dans le mensuel RODEO des éditions Lug/Sémic diffusé partout en France y compris en Martinique (qui est un département français d’outre mer).

    • Visiteur Tex SOURABIE Seydou le 23 juillet 2005 à 00:13

      je suis un ancien fidèle lecteur des BD de TEX Willer mais depuis une decennie ces BD ne paraissent plus dans mon pays (Burkina Faso) sous leur ancienne appelation du type Mustang, Rodéo et Spécial Rodéo. Aussi je voudrais avoir toutes les info sur les nouvelles BD de Tex notamment l’adresse de la maison d’édition ainsi que les modalités d’abonnement. Salut.

      mon adresse : Tex SOURABIE
      IRSS/CNRST
      03 bp7192 ouagadougou 03 (Burkina Faso)
      e-mail : seso61@yahoo.fr

    • Visiteur Jean-Yves le 24 juillet 2005 à 10:48

      Depuis l’arrêt des pockets semic, Tex ne paraît plus en France.
      Il ne reste plus que l’Italie.
      Voir à www.sergiobonellieditore.it

  • Visiteur Jean guegot le 30 septembre à 12:46

    Bonjour a tous !
    Je suis chercheur en iconographie.
    Je possede les 120 premiers tex en Réédition plus des rodeo, sp rodeo, kiwi et
    Mustang.
    Je peux me séparer de mes double.
    Je prepare une expo sur Jean YvesMitton

    Voici mon mail
    concept.palace@yahoo.fr
    A bientot

    cc

Dans la même rubrique
Cellule Poison T2 : Qui suis-je ? - 5 planches en avant-première
Cellule Poison T2 : Qui suis-je ? - 5 planches en avant-première
Résumé Sur les trottoirs lyonnais, Claire, policière infiltrée essaye de connaître les macs de certaines prostituées d’Europe de l’Est. Devant le silence des filles, elle va commencer à parler de (...)
Chronique L'Entrevue (Manuele Fior) - Futuropolis
Chronique L’Entrevue (Manuele Fior) - Futuropolis
Le dessin est pâle et délavé, mais lorsque Nadia se déshabille devant le miroir de la chambre, juste avant de se mettre au lit, son corps emprunte les contours et les rondeurs des femmes de Bonnard. (...)
Wisdom T1 : Rudiments de sagesse (Paul Cornell, Trevor Hairsine & Manuel Garcia) - Panini Comics
Wisdom T1 : Rudiments de sagesse (Paul Cornell, Trevor Hairsine & Manuel Garcia) - Panini Comics
Peter Wisdom n’a rien d’original dans l’univers Marvel. Agent des services secrets britanniques, il possède le pouvoir d’envoyer des lames d’énergie incandescentes sur ses adversaires. Ajoutons à cela (...)
1602 : étrange époque pour d'étranges personnages
1602 : étrange époque pour d’étranges personnages
Une nouvelle série de l’éditeur Marvel Comics transposant les super-héros au début du XVIIème siècle, réalisée par des auteurs talentueux : Neil Gaiman et Andy Kubert. Et si... on transposait les (...)

Notes des internautes

0 vote
A lire également