10 planches en ligne pour Carnation (Xavier Mussat) - Casterman

10 planches en ligne pour Carnation (Xavier Mussat) - Casterman
Rubrique Galeries
Publié le lundi 19 mai 2014 par
MAJ lundi 19 mai 2014 à 09h00min

Dix ans après la parution du très remarqué album Sainte famille, Xavier Mussat publie la chronique intime d’un amour destructeur. L’autobiographie en bande dessinée à son plus haut niveau.
Au tournant du millénaire. Il est animateur pour le dessin animé Kirikou et la sorcière. Au sein d’un groupe d’amis, il recherche une alternative au contexte morose de ces années 90. Elle débarque à Angoulême, en quête d’un destin artistique. Ils se rencontrent, elle l’attire, elle le repousse, il la protège. Et progressivement, une relation amoureuse s’instaure, intense et exclusive, faite d’attraction-répulsion et de dépendance mutuelle.
Cette relation dévorante va les couper du monde, et un processus destructeur transformera le face à face en un combat aussi bestial que nécessaire. Le couple finira par se déliter, ils se perdront sans s’être jamais appartenu, mais cette rupture annoncera une renaissance. Xavier Mussat a mis dix ans à concevoir puis finaliser cet album dur et poignant, récit d’une grande densité, riche inventions et de ruptures graphiques qui bousculent les codes du genre. Représentant assumé d’une bande dessinée exigeante, radicale et évidemment militante, il a confié à Casterman le soin de publier ce livre à vif. On pense à Louis Calaferte ou à Jonathan Caouette. Et tous apprécieront ce travail minutieux, d’une lisibilité parfaite, qui est aussi le portrait acéré d’une génération idéaliste en lutte avec le réel et les transformations libérales de notre monde.

Galerie

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Avignon Geek Expo 2018, c'était comment ?
Avignon Geek Expo 2018, c’était comment ?
Avignon accueillait pour la seconde fois un grand rassemblement sur la culture populaire, avec cette fois-ci des ambitions revues à la hausse en ce qui concerne la taille de l’événement, les invités (...)
Chronique Les Tuniques Bleues T56 : Dent pour dent (Raoul Cauvin et Willy Lambil) - Dupuis
Chronique Les Tuniques Bleues T56 : Dent pour dent (Raoul Cauvin et Willy Lambil) - Dupuis
Après cinquante-cinq aventures passées ensemble (même un peu plus si l’on considère que les premières étaient des histoires courtes, regroupées ensuite en albums dans quelques-uns des premiers volumes), (...)
Chronique James Joyce - L'Homme de Dublin (Alfonso Zapico) - Futuropolis
Chronique James Joyce - L’Homme de Dublin (Alfonso Zapico) - Futuropolis
On le croit encore l’homme d’une unique ville, lui qui a habité et parcouru l’Europe tout entière ; on le croit encore l’homme d’un unique roman, lui qui s’est essayé à de nombreux genres, les mêlant (...)
Denis Van P ( Joseph Carey Merrick, l'Homme-Eléphant) : Les édinautes m'ont bien suivis depuis le début de l'aventure
Denis Van P ( Joseph Carey Merrick, l’Homme-Eléphant) : Les édinautes m’ont bien suivis depuis le début de l’aventure
Dans l’album Joseph Carey Merrick, vous avez voulu retracer la vie de celui qu’on connaît mieux sous le surnom d’Elephant Man. Comment cette idée vous est-elle venue ? Denis Van P : Je souhaitais (...)
A lire également