L’exposition Les années belges de René Goscinny en photos

L'exposition Les années belges de René Goscinny en photos
Rubrique Galeries
Publié le mardi 28 avril 2009 par
MAJ mardi 28 avril 2009 à 21h51min

Depuis le 1er avril, et jusqu’au 25 septembre 2009, la Fondation Raymond Leblanc a l’excellente idée de présenter l’exposition Goscinny 1955-1961 Les années belges à travers les différents auteurs du Lombard. Idéalement située au second étage du « building Tintin », là même où furent produits les dessins animés Belvision, la fondation à laquelle le créateur de l’hebdomadaire Tintin a donné son nom retrace les sept années durant lesquelles le scénariste d’Astérix a collaboré au magazine des jeunes de 7 à 77 ans.

Conçus et réalisés par Laure Lejeune, avec l’aide du spécialiste Patrick Gaumer pour les textes, les différents panneaux présentent chacun un auteur différent, connu (Hergé et André Franquin, Tibet et Morris) ou moins connu (Berck, Dino Attanasio, Raymond Macherot ou Maurice Maréchal), en mettant à chaque fois l’accent sur les relations, distanciées, fraternelles ou chaleureuses selon les collaborations (les échanges de courrier entre René Goscinny et Hergé valent la visite à eux seuls !). Le tout est évidemment lié aux éléments de la collection Leblanc qui, elle, retrace l’épopée du périodique Tintin, la saga du studio Belvision qui réalisa de nombreux dessins animés (Astérix, Tintin, Lucky Luke ou Les Schtroumpfs) et de l’agence Publiart.

Ouverte au public les mercredis, jeudis et vendredis de 12 h à 18h (mais fermée du 1er au 31 juillet), située à deux pas de la Gare du Midi (prenez la sortie « Esplanade de l’Europe » pour gagner du temps !), au numéro 7 de l’avenue Paul-Henri Spaak, cette expositions se doit de figurer au programme de tous les amateurs de bande dessinée de passage Bruxelles.

Galerie
 JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 540 Des photographies rares de René Goscinny La réalisation d'un dessin animé de Lucky Luke comme si vous y étiez
Les années Belvision de René Goscinny Les décors réalisés pour le dessin animé Originaux et échange de courrier

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Rapport ACBD 2007 : 1- Production
Rapport ACBD 2007 : 1- Production
La progression continue pour la 12ème année consécutive : 4313 livres de bande dessinée ont été publiés en 2007 (dont 3312 strictes nouveautés), soit une progression de 4,4%. Toujours plus ! Ceux qui (...)
Angoulême 2009 : L'exposition Kiriko Nananan en photos
Angoulême 2009 : L’exposition Kiriko Nananan en photos
Planches originales, travaux, esquisses et dessins de cette mangaka qui a reçu le prix 2008 de l’Ecole européenne supérieure de l’image.
La BD à deux, qu'est-ce que c'est ?
La BD à deux, qu’est-ce que c’est ?
Lors de mes errances durant le dernier festival d’Angoulême, j’ai eu la chance de tomber sur une véritable curiosité du neuvième art. Un collectif dynamique présentait avec enthousiasme leur concept de (...)
Bilan 2006 du marché de la bande dessinee : entre sushis et moules frites
Bilan 2006 du marché de la bande dessinee : entre sushis et moules frites
A la veille du festival de la Bd d’Angoulême, GfK, institut d’études marketing de référence sur les ventes de livres, dresse un bilan de l’année 2006 du marché de la bande dessinée. Un bon complément au (...)
A lire également