The Walking Dead

The Walking Dead
Rubrique Dossiers
Publié le lundi 2 juillet 2007 par
MAJ lundi 2 juillet 2007 à 13h54min

Si le mythe du zombie n’est guère nouveau, il est vrai que nous sommes plus habitués à le voir décliné au cinéma que sur papier. Après le comico-trash Marvel Zombies, Robert Kirkman nous livre ici, de son propre aveu, son oeuvre la plus aboutie : The Walking Dead.
Attention, chef-d’oeuvre !

Rick, petit flic municipal, se réveille d’un long coma après avoir été blessé par balle. L’hôpital est vide. La ville à l’abandon. Un évènement atroce est survenu. Quelque chose de terrible : pour une raison inconnue, les morts reviennent à la vie et se nourrissent des vivants. Très vite pour Rick, il va s’agir de retrouver sa famille, de prendre la tête d’un petit groupe de survivants rencontré près d’Atlanta et d’organiser la survie.

JPEG - 37 koUn pitch qui n’a rien d’original me direz-vous ? Certes, mais c’est l’écriture de Kirkman qui va faire toute la différence. Le ton est donné rapidement, il s’agit d’une histoire sérieuse et de personnages réalistes à la psychologie fouillée. Jamais les zombies ne sont surexploités. Il y a bien sûr quelques scènes gore, c’est l’usage en pareil cas, mais elles sont suffisamment rares pour distiller une tension permanente plutôt qu’un malaise devant une surenchère d’atrocités.
Les morts-vivants ne sont d’ailleurs qu’accessoires. Le véritable sujet étant ici les relations qui s’installent entre les survivants. Et la question est posée : lorsque tout s’écroule, lorsque notre si fragile petit monde n’est plus, que devenons-nous ? Comment agissons-nous ? Et si les monstres étaient aussi parmi les vivants ?

JPEG - 83.2 koLes dessins de Tony Moore et Charlie Adlard sont fort réussis. Pas de colorisation mais un "faux" Noir & Blanc (des nuances de gris en fait) qui évite de sombrer dans le trash lors des scènes violentes. On se fait très vite à cette ambiance grisonnante, reflet d’un monde triste dans lequel les morts marchent.
Attention cependant, se lancer dans cette lecture ne sera pas sans risque tant le suspens y est continuellement présent. Chaque épisode (le #38 vient de sortir aux Etats-Unis) se termine sur un cliffhanger habilement construit. Autant dire que les deux tomes parus jusqu’ici en version française (et contenant les 12 premiers épisodes) se lisent d’une traite. Il faudra pourtant patienter jusqu’au début de l’année 2008 pour voir la suite publiée en France par Delcourt.

Série à suspens magistralement menée par un Kirkman visiblement inspiré, The Walking Dead est une oeuvre à ne rater sous aucun prétexte. Ce thriller horrifique inventif, et disposant d’une impresionnante galerie de personnages fort bien campés, s’impose d’ores et déjà comme une référence incontournable.
A lire le soir venu, en frissonnant agréablement sous la couette.

The Walking Dead
2 tomes VF : 1. Passé décomposé, 2. Cette vie derrière nous
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateurs : Tony Moore, Charlie Adlard
Editeur(s) : Image Comics / Delcourt

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

  • Visiteur The Shadow le 22 février 2008 à 18:32Répondre

    SI je peux laisser ici le lien de mon site, pour avoir des infos complémentaire.
    merci .

  • Visiteur cortomaltes le 12 décembre 2008 à 10:44Répondre

    J’ai adoré le dernier tome de walking dead. Aussi prenant que les autres, c’est un vrai plaisir. A quand la suite, j’ai hâte de savoir si le gouverneur est toujours vivant et s’il va se venger et comment !
    J’ai découvert que Charlie Adlard a sortit un t-shirt avec un zombie, une belle réalisation, il est superbe ….. Venez voir ça, cela vaut le coup d’œil, c’est en vente sur le site www.tshirt-maout.com

Dans la même rubrique
Le cavalier solitaire
Le cavalier solitaire
4 infâmes racailles, de passage près d’une ferme isolée, se mettent à massacrer une brave famille de pionniers, tuant tout le monde, y compris le petit chien de la maison. Puis saccageant et pillant (...)
Rapport ACBD 2009 : Annexe (Nombre de nouveautés depuis 2000)
Rapport ACBD 2009 : Annexe (Nombre de nouveautés depuis 2000)
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 MANGAS 227 269 377 521 754 1142 1418 1428 1453 1460 ÉDITION ALTERNATIVE 236 253 274 301 357 475 493 613 770 784 GROS ÉDITEURS 558 770 843 764 (...)
Angoulême 2015 : Interview de Wilfrid Lupano
Angoulême 2015 : Interview de Wilfrid Lupano
A l’occasion du festival d’Angoulême, j’ai eu le plaisir de rencontrer Wilfrid Lupano, un des plus grand scénariste de sa génération. Sa bonne humeur, son humour et ses jeux de mots étaient au rendez (...)
Chronique Dinosaur Bop T5 : Notre Dame de la Taïga (Jean-Marie Arnon) - Inanna
Chronique Dinosaur Bop T5 : Notre Dame de la Taïga (Jean-Marie Arnon) - Inanna
C’est quand même pas de chance. Alors que Jean-Marie Arnon, pour les trois premiers volumes de « Dinosaur bop », avait conçu des histoires complètes, avec le quatrième, il se lance dans l’exercice du (...)
A lire également