The Walking Dead

The Walking Dead
Rubrique Dossiers
Publié le lundi 2 juillet 2007 par
MAJ lundi 2 juillet 2007 à 13h54min

Si le mythe du zombie n’est guère nouveau, il est vrai que nous sommes plus habitués à le voir décliné au cinéma que sur papier. Après le comico-trash Marvel Zombies, Robert Kirkman nous livre ici, de son propre aveu, son oeuvre la plus aboutie : The Walking Dead.
Attention, chef-d’oeuvre !

Rick, petit flic municipal, se réveille d’un long coma après avoir été blessé par balle. L’hôpital est vide. La ville à l’abandon. Un évènement atroce est survenu. Quelque chose de terrible : pour une raison inconnue, les morts reviennent à la vie et se nourrissent des vivants. Très vite pour Rick, il va s’agir de retrouver sa famille, de prendre la tête d’un petit groupe de survivants rencontré près d’Atlanta et d’organiser la survie.

JPEG - 37 koUn pitch qui n’a rien d’original me direz-vous ? Certes, mais c’est l’écriture de Kirkman qui va faire toute la différence. Le ton est donné rapidement, il s’agit d’une histoire sérieuse et de personnages réalistes à la psychologie fouillée. Jamais les zombies ne sont surexploités. Il y a bien sûr quelques scènes gore, c’est l’usage en pareil cas, mais elles sont suffisamment rares pour distiller une tension permanente plutôt qu’un malaise devant une surenchère d’atrocités.
Les morts-vivants ne sont d’ailleurs qu’accessoires. Le véritable sujet étant ici les relations qui s’installent entre les survivants. Et la question est posée : lorsque tout s’écroule, lorsque notre si fragile petit monde n’est plus, que devenons-nous ? Comment agissons-nous ? Et si les monstres étaient aussi parmi les vivants ?

JPEG - 83.2 koLes dessins de Tony Moore et Charlie Adlard sont fort réussis. Pas de colorisation mais un "faux" Noir & Blanc (des nuances de gris en fait) qui évite de sombrer dans le trash lors des scènes violentes. On se fait très vite à cette ambiance grisonnante, reflet d’un monde triste dans lequel les morts marchent.
Attention cependant, se lancer dans cette lecture ne sera pas sans risque tant le suspens y est continuellement présent. Chaque épisode (le #38 vient de sortir aux Etats-Unis) se termine sur un cliffhanger habilement construit. Autant dire que les deux tomes parus jusqu’ici en version française (et contenant les 12 premiers épisodes) se lisent d’une traite. Il faudra pourtant patienter jusqu’au début de l’année 2008 pour voir la suite publiée en France par Delcourt.

Série à suspens magistralement menée par un Kirkman visiblement inspiré, The Walking Dead est une oeuvre à ne rater sous aucun prétexte. Ce thriller horrifique inventif, et disposant d’une impresionnante galerie de personnages fort bien campés, s’impose d’ores et déjà comme une référence incontournable.
A lire le soir venu, en frissonnant agréablement sous la couette.

The Walking Dead
2 tomes VF : 1. Passé décomposé, 2. Cette vie derrière nous
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateurs : Tony Moore, Charlie Adlard
Editeur(s) : Image Comics / Delcourt

Notes des internautes

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

  • Visiteur The Shadow le 22 février 2008 à 18:32

    SI je peux laisser ici le lien de mon site, pour avoir des infos complémentaire.
    merci .

  • Visiteur cortomaltes le 12 décembre 2008 à 10:44

    J’ai adoré le dernier tome de walking dead. Aussi prenant que les autres, c’est un vrai plaisir. A quand la suite, j’ai hâte de savoir si le gouverneur est toujours vivant et s’il va se venger et comment !
    J’ai découvert que Charlie Adlard a sortit un t-shirt avec un zombie, une belle réalisation, il est superbe ….. Venez voir ça, cela vaut le coup d’œil, c’est en vente sur le site www.tshirt-maout.com

Dans la même rubrique
Moi, Jeanne d'Arc (Valérie Mangin et Jeanne Puchol) - Des ronds dans l'O
Moi, Jeanne d’Arc (Valérie Mangin et Jeanne Puchol) - Des ronds dans l’O
Comme se plaisent à le souligner les deux auteures de cet album, Jeanne d’Arc, depuis sa mort, a été maintes fois récupérée par les politiques de tous bords. Et, dans le genre, on pourrait aussi faire (...)
Rapport ACBD 2007 : 8- Satisfaction
Rapport ACBD 2007 : 8- Satisfaction
Malgré tout, 1357 auteurs de bandes dessinées continuent, quand même, à pouvoir vivre, de leur métier. Seulement, est-ce que tous les 1357 auteurs (contre 1325 en 2006) qui arrivent à vivre de ce (...)
Les Bibles de Tijuana
Apparues durant la crise de 1929 aux Etats-Unis, probablement imprimés à Tijuana (Mexique), ces petits fascicules de huit pages (d’où le nom de Eight Pagers qu’on leur donne aussi) dépeignent les (...)
Rapport ACBD 2008 : Annexe (Nombre de publications des principaux éditeurs en 2008)
Rapport ACBD 2008 : Annexe (Nombre de publications des principaux éditeurs en 2008)
Nombre de publications des principaux éditeurs en 2008 NOUVEAUTES Dargaud 69 43 112 Dargaud Benelux 45 10 55 Dupuis 82 101 4 1 188 Kana 147 2 1 1 151 Lombard 54 34 3 1 92 Lucky Comics 2 (...)
A lire également