Astérix : La soirée de lancement du Papyrus de César en photos

Astérix : La soirée de lancement du Papyrus de César en photos
Rubrique Galeries
Publié le lundi 26 octobre 2015 par
MAJ lundi 26 octobre 2015 à 14h57min

Gaulois et Romain s'étaient donné rendez-vous pour le lancement du Papyrus de César {JPEG}C’est dans la bonne humeur et l’esprit festif digne d’un véritable banquet qu’a été lancé ce jeudi 22 octobre 2015 le petit nouveau de la saga d’Astérix et Obélix intitulé Le Papyrus de César. Dernier né d’une série forte de trente-six tomes, ce nouvel opus allie le charme de ce qui est devenu une pierre angulaire de la culture française à des problématiques résolument modernes. Et même d’actualité, puisque les auteurs avouent avoir puisé leur inspiration dans l’affaire WikiLeaks et dans les récents débats autour de la manipulation de l’information.

La soirée à eu pour cadre la brasserie Auteuil dans le 16ème arrondissement de Paris. Journalistes et invités triés sur le volet ont pu profiter du confort de la terrasse chauffée et des diverses salles du restaurant où les attendaient quelques surprises, dont un atelier "potion" et une galerie présentant quelques planches originales du nouvel album.

JPEG - 31.2 koLes éditions Albert René n’ont pas lésiné en faisant venir Astérix et Obélix en personne, escortés par quelques Romains (on ne sait jamais, on pouvait avoir besoin d’une bonne bagarre), des danseuses et même des dresseurs de rapaces. Une animation dans le thème de la soirée puisque l’aigle royal présenté pour l’occasion a même eu le privilège de remettre à César ce qui lui revenait, à savoir son fameux papyrus perdu, lors d’une impressionnante démonstration de dressage.

La soirée à également été marquée par les discours de l’éditrice Isabelle Magnac, des auteurs Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, ainsi que par les interventions d’Anne Goscinny, la fille du regretté scénariste original, et d’Albert Uderzo lui-même, le dessinateur historique d’Astérix et Obélix, qui s’est dit très fier du travail accompli sur ce nouvel album, et ému de voir son oeuvre continuer à vivre à travers de nouvelles générations de fans et d’auteurs.

Galerie

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Rapport ACBD 2009 : 8- Optimisation
Rapport ACBD 2009 : 8- Optimisation
Optimisation 99 séries (4 de plus qu’en 2008) ont bénéficié d’énormes mises en place et ont continué à se placer parmi les meilleures ventes, tous genres de livres confondus. Nous l’avons déjà écrit, (...)
Rapport ACBD 2009 : 7- Prépublication
Rapport ACBD 2009 : 7- Prépublication
Prépublication Il n’y a plus que 64 revues spécialisées en bande dessinée (71 en 2008) : un déclin qui traduit les difficultés à se réformer pour ce secteur bien embouteillé. Selon les résultats de (...)
Pas de visuel
Comment crée-t-on une bande dessinée ?
Créer une bande dessinée demande beaucoup de travail, d’efforts et d’acharnement, tout le monde en convient. Mais sait-on exactement quelles sont les différentes étapes qui permettent au lecteur de (...)
Chronique Batman et les Tortues Ninja T1 : Amère pizza (James Tynion IV et Freddie Williams II) - Urban Comics
Chronique Batman et les Tortues Ninja T1 : Amère pizza (James Tynion IV et Freddie Williams II) - Urban Comics
Les associations de super-héros sont légion depuis longtemps outre-Atlantique dans les deux grandes maisons d’éditions que sont Marvel et DC Comics. Mais il est plus rare de voir un de leurs (...)
A lire également