Pour sa douzième édition, la Ville de Villeneuve lez Avignon poursuit son festival du polar en mariant les genres avec sa manifestation. Effet, même si la littérature est le style dominant, les organisateurs ont convié des auteurs de bande dessinée de renom pour qui le polar n’a pas de secret.
La tête d’affiche de cette délégation du Neuvième Art était sans conteste Olivier Berlion qui venait pour sa série L’Art du crime dont la sortie des tomes 3 et 4 était toute récente. Mais il n’était pas le seul auteur plébiscité par le public venu nombreux à leur rencontre. Pierre Alary était aussi présent pour échanger avec ses lecteurs sur sa série espionnage Silas Corey qui connaît un grand succès en librairie. Le public a pu également aller à la rencontre de Laurent Hirn qui était présent pour sa série monumentale Le pouvoir des innocents.
Cependant, la véritable force de ces festivals plus accessible, c’est la découverte d’auteurs d’une qualité indéniable comme Fabcaro, présent pour son excellent polar Zaï Zaï Zaï primé par le public à sa sortie. Il était présent également pour son travail sur les nouveaux volumes du légendaire Achille Talon. Les festivaliers ont pu découvrir le travail d’Hervé Boivin avec son album 7 frères chez Delcourt qui dépeint une sombre histoire de trahison dans la franc-maçonnerie parisienne durant l’occupation. Enfin ces manifestations sont une opportunité fabuleuse pour les lecteurs de découvrir des projets plus confidentiels, mais qui n’ont rien à envier aux grandes sorties littéraires. C’est le cas pour le projet lyonnais de Jean-Pierre Crauser venue présenter sa revue de bd Les rues de Lyon.

Vous l’aurez compris, ce festival mise sur la qualité et non la quantité, cette décision permet aux lecteurs de découvrir et rencontrer le meilleur du polar en bande dessinée dans un cadre se prêtant merveilleusement au thème de la manifestation. Effet au-delà, des rencontres avec les auteurs, il y a beaucoup d’animations autour de ce genre. Notamment avec des parcours enquête qui ont fait bouillir les neurones des apprentis détective venue nombreux pour élucider les mystères de ce fabuleux festival.

Galerie
Fabacaro en dédicace au festival du polar de Villeneuve lez Avignon 2016 Hervé Boivin au festival du polar de Villeneuve lez Avignon 2016 Pierre Alary en dédicace au festival du polar de Villeneuve lez Avignon 2016
Partager
Commentaires
  • Pas encore de commentaire

En savoir plus sur
Dans la même rubrique
Chronique Les Tuniques Bleues T59 : Les quatre évangélistes (Raoul Cauvin et Willy Lambil) – Dupuis

Si je compte bien, les Tuniques Bleues, qui sont nées en 1968, avec déjà Raoul Cauvin au crayon et Louis Salvérius aux pinceaux, remplacé en 1973 par Willy Lambil, en sont à une aventure tous les neuf ou dix mois, ce qui est une moyenne plus (...)

Comics Strip Magazine 3

C’est sous une couverture du collectif berlinois eBoy que le bimestriel gratuit Comic Strip Magazine sort son troisième numéro. Cette revue tirée à 100 000 exemplaires fait la part belle aux jeunes auteurs de bande dessinée et à la critique des (...)

Cargo Zone 2 - septembre/octobre 2007

Seconde livraison pour ce bimestriel de bande dessinée très séduisant. Lancé sous l’égide de Al Coutelis qui en est le directeur de publication (c’est lui qui ira en prison s’il y a un problème ;) ), ce magazine dirigé par François Forcadell est un (...)

Les couvertures comics de Milo Manara

Milo Manara, le grand maître de la bande dessinée érotique, et plus si affinité (certains de ses albums lorgnent nettement vers le porno-chic) aime les femmes. Ou en tout cas un certain type de femmes au physique à la fois longiligne et plantureux. (...)

Chronique Les Flat-Twins & Les Américaines (Philippe Gürel) - Turboflat

Philippe Gürel est dessinateur et illustrateur, mais il est aussi (surtout ?) motard. Rien d’étonnant donc à ce qu’il ait décidé de conjuguer sa passion et sa profession. Travaillant aussi bien pour la presse spécialisée moto que pour des associations, (...)

Chronique The Blues (Sergio Toppi) - BDMusic

Cet ouvrage de la collection BDmusic se veut une introduction, sous forme de rétrospective, au blues, la musique du vingtième siècle, d’où découlent une bonne partie des musiques populaires actuelles, du moins celles d’origine américaine. Comme toutes (...)