Vingt ans après sa première traduction en langue française, Jirô Taniguchi est célébré au Festival d’Angoulême par une grande exposition, la plus importante qui lui ait été consacrée à ce jour en Europe. L’un des plus célèbres auteurs japonais parmi le lectorat français non spécialiste du manga s’est déjà fait remarquer à Angoulême. Par deux fois déjà, le Festival a inscrit son nom à son palmarès officiel : Prix du scénario en 2003 pour Quartier lointain, Prix du dessin en 2005 pour Le Sommet des dieux.

L’exposition « Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve » est une manière de célébrer le lien très particulier qui l’unit à ses lecteurs occidentaux. Aucun autre auteur japonais n’a su à ce point entrer en résonance avec les goûts et les centres d’intérêt des publics européens, toutes générations et toutes origines confondues, bâtissant au fil d’une trentaine de traductions une relation de fidélité réciproque riche et profonde, depuis la parution de L’Homme qui marche, livre fondateur de la carrière européenne de Taniguchi.

Cette exposition a permis aussi d’évoquer l’originalité du lien qui, de Moebius à Benoît Peeters ou Igort, unit Taniguchi à ses pairs européens. En écho à ce cheminement enfin, une section spécifique de l’exposition mettra plus particulièrement en relief l’actualité de Jirô Taniguchi à travers ses publications les plus récentes : le travel book à Venise paru chez Louis Vuitton à l’été 2014, son hommage au musée du Louvre coédité par Futuropolis et Louvre éditions ou son nouveau récit intimiste Elle s’appelait Tomoji chez Rue de Sèvres.


















Partager
Commentaires
  • Pas encore de commentaire

Dans la même rubrique
Rapport ACBD 2008 : Annexe (Les plus gros tirages manga de 2008)

Les plus gros tirages manga de 2008 TIRAGES TITRES DESSINATEURS SCENARISTES EDITEURS 220 000 Naruto 34 Masashi Kishimoto Kana 220 000 Naruto 35 Masashi Kishimoto Kana 220 000 Naruto 36 Masashi Kishimoto Kana 220 000 Naruto 37 Masashi (...)

Quai des Bulles 2012 en photos : ce que vous n'avez peut-être pas vu

(1) Du croquis à la planche : une pin-up plus vraie que nature a joué le rôle de modèle pour les dessinateurs en herbe (2) Le dessinateur Sean Phillips (à droite), contemplait l’exposition qui lui était consacrée d’un oeil visiblement satisfait (3) (...)

Cargo Zone 2 - septembre/octobre 2007

Seconde livraison pour ce bimestriel de bande dessinée très séduisant. Lancé sous l’égide de Al Coutelis qui en est le directeur de publication (c’est lui qui ira en prison s’il y a un problème ;) ), ce magazine dirigé par François Forcadell est un (...)

Chronique Zaï zaï zaï zaï (Fabcaro) - Six pieds sous terre

Fabcaro est un auteur prolifique ayant collaboré à de nombreux projets qu’ils soient collectifs ou individuels. Il cumule les casquettes de scénariste et de dessinateur, ce qui lui permet de travailler sur des univers divers et variés. Il endosse (...)

Rapport ACBD 2008 : 1- Production

Production Toujours plus : 4746 livres de bande dessinée ont été publiés en 2008 (dont 3592 strictes nouveautés), soit une progression (pour la 13ème année consécutive) de 10,04%. Pour la 13ème année consécutive, la production de bandes dessinées est (...)

Festival 2017 du polar de Villeneuve-lès-Avignon : c'était comment ?

Cette année encore, les détectives en herbe et les passionnés du polar étaient conviés à Villeneuve-lès-Avignon pour en apprendre davantage sur ce genre qui ne cesse d’inspirer les auteurs du neuvième art. Pour cette édition, les organisateurs avaient (...)