Angoulême 2015 : Exposition Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve

Angoulême 2015 : Exposition Jirô Taniguchi, l'homme qui rêve
Rubrique Galeries
Publié le mardi 24 février 2015 par
MAJ mardi 24 février 2015 à 10h00min

Vingt ans après sa première traduction en langue française, Jirô Taniguchi est célébré au Festival d’Angoulême par une grande exposition, la plus importante qui lui ait été consacrée à ce jour en Europe. L’un des plus célèbres auteurs japonais parmi le lectorat français non spécialiste du manga s’est déjà fait remarquer à Angoulême. Par deux fois déjà, le Festival a inscrit son nom à son palmarès officiel : Prix du scénario en 2003 pour Quartier lointain, Prix du dessin en 2005 pour Le Sommet des dieux.

L’exposition « Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve » est une manière de célébrer le lien très particulier qui l’unit à ses lecteurs occidentaux. Aucun autre auteur japonais n’a su à ce point entrer en résonance avec les goûts et les centres d’intérêt des publics européens, toutes générations et toutes origines confondues, bâtissant au fil d’une trentaine de traductions une relation de fidélité réciproque riche et profonde, depuis la parution de L’Homme qui marche, livre fondateur de la carrière européenne de Taniguchi.

Cette exposition a permis aussi d’évoquer l’originalité du lien qui, de Moebius à Benoît Peeters ou Igort, unit Taniguchi à ses pairs européens. En écho à ce cheminement enfin, une section spécifique de l’exposition mettra plus particulièrement en relief l’actualité de Jirô Taniguchi à travers ses publications les plus récentes : le travel book à Venise paru chez Louis Vuitton à l’été 2014, son hommage au musée du Louvre coédité par Futuropolis et Louvre éditions ou son nouveau récit intimiste Elle s’appelait Tomoji chez Rue de Sèvres.

JPEG - 95.8 ko
JPEG - 59.4 ko
JPEG - 92.9 ko
JPEG - 60.1 ko
JPEG - 65.8 ko
JPEG - 83.5 ko
JPEG - 116.2 ko
JPEG - 117.5 ko
JPEG - 102.1 ko
JPEG - 114.5 ko
JPEG - 139.4 ko
JPEG - 116.1 ko
JPEG - 152.2 ko
JPEG - 104.8 ko
JPEG - 81 ko
JPEG - 101.7 ko
JPEG - 122.9 ko
JPEG - 102.8 ko

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Haute Sécurité T1/2 : Les gardiens du temple - Deux planches en avant-première
Haute Sécurité T1/2 : Les gardiens du temple - Deux planches en avant-première
Résumé Aleks Wojda est la plus jeune recrue des gardiens de la prison de Templeton Bay (Oregon, USA). Son inexpérience et sa belle gueule en font le souffre-douleur de son supérieur direct, Skinner. (...)
Tardi à la Biennale du Neuvième-Art en photos
Tardi à la Biennale du Neuvième-Art en photos
Pour sa septième Biennale du Neuvième Art, la ville de Cherbourg-Octeville table cette fois-ci sur l’un des auteurs les plus atypiques du genre. On savait Jacques Tardi peu intéressé par les honneurs (...)
The Elementals : Les super-héros ont-ils une vie sexuelle ?
The Elementals : Les super-héros ont-ils une vie sexuelle ?
Elementals est un comics book créé par Bill Willingham (scénario et dessins) en 1983 dans Justice Machine Annual 1 publié par un tout petit éditeur américian nommé Texas Comics. A l’origine, cette (...)
Le Palais de la BD 2006, c'était comment ?
Le Palais de la BD 2006, c’était comment ?
Nous avons déjà donné le palmarès des prix décernés à l’occasion de ce Palais de la BD 2006 qui a eu lieu les 14 et 15 octobre 2006. Voici à présent quelques photos de ce salon qui prend de l’ampleur, avec (...)
A lire également