Rachida Dati, au nom des pères : autorisée

Rachida Dati, au nom des pères : autorisée
Rubrique Actualités
Publié le mercredi 24 avril 2013 par
MAJ mercredi 24 avril 2013 à 15h52min

Suite de l’épisode qui voulait que Rachida Dati fasse interdire la bande dessinée qui la parodiait.
Le juge des référés de Versailles l’a débouté de tous ses griefs. Le juge s’est prononcé en faveur des auteurs et de l’éditeur.
Selon lui, la bande dessinée "ne dépasse pas les lois de la satire politique" et "ne porte pas atteinte à l’intimité de la vie privée".
La bande dessinée "Au nom des pères" pourra paraître tranquillement, avec un fabuleux coup de publicité de la part de l’ex-ministre de la justice.

(via Le Figaro)

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Sin Titulo : Fini et prêt à être édité
Sin Titulo : Fini et prêt à être édité
On parle beaucoup des sites comme Ulule ou Kickstarter, mais certains produisent de leurs côtés. C’est ce qui arrive pour Cameron Stewart. Depuis 5 ans, il met en ligne une page par semaine. Tout (...)
Les gagnants du concours Spreadshirt / Astérix
Les gagnants du concours Spreadshirt / Astérix
A l’occasion du lancement de la boutique Astérix par les Éditions Albert René en partenariat avec le site Spreadshirt, nous vous avions proposé de remporter 3 bons d’achat de 25 euros utilisable sur la (...)
Les 24h de la bande dessinée 2015 : les contraintes
Les 24h de la bande dessinée 2015 : les contraintes
C’est à 15h aujourd’hui (mardi 27 janvier) que les contraintes de cette 9ème édition ont été données : A vos crayons ! Réalisez un récit en bande dessinée constitué de 22 pages, d’une couverture et d’une (...)
Le jour G comme Goldorak
Le jour G comme Goldorak
C’est aujourd’hui que les 12 premiers épisodes de Goldorak sortent en DVD. S’il est jugé mauvais, violent par nombre de parents en 1978, lors de son premier passage télé, tout a changé 35 ans plus (...)
A lire également