Véritable événement en lui-même, la sortie de l’album Astérix et la Transitalique le 19 octobre dernier a donné une belle occasion au festival malouin de rappeler son attachement à l’irréductible gaulois en lui consacrant une exposition quelque peu décalée. Produite sous la houlette d’Anneclaire Macé et Gérard Cousseau, cette exposition sobrement intitulée Astérix vise à présenter "Le gaulois dans tous ses états", avec quelques originaux de Didier Conrad, mais également des documents liés à la création de l’album comme les synopsis et même les dessins de Jean-Yves Ferri. Ces pièces de choix étaient complétées par des interprétations plutôt hétéroclites de l’univers classé ix de René Goscinny et Albert Uderzo, ainsi que d’un atelier photo ouvert à tous. De quoi raviver les souvenirs des habitués du festival de Saint-Malo, qui en avait fêté les 50 ans en 2009.

En médaillon : L’accueil du festival, sous l’oeil bienveillant d’un Obélix créé par Faustin Cerak et Loïc Georgeault

Galerie
Commentaires
Dans la même rubrique
  • Eduquer, c’est le mot qui revient quand on parle du prochain livre de Manu Larcenet. Permettre à ses contemporains d’atteindre l’indicible à travers les dessins. Pas n’importe lesquels, ceux de Manu (...)

  • On est un peu en retard sur ce coup-là (la nouvelle date du 19 juillet !), mais mieux vaut tard que jamais. La version mexicaine du Pinocchio de Winshluss, publiée par Editora Globo sous le titre (...)

  • Ce vendredi 24 novembre 2017 n’est évidemment pas un vendredi comme les autres. Importée depuis l’autre côté de l’Atlantique, la tradition du black friday, qui se tient le lendemain du repas de (...)

  • L’habitant de l’infini, manga d’Hiroaki Samura, va être adapté en film. Si l’annonce a été faite hier soir, c’est Sakka qui partage aujourd’hui l’information. Le réalisateur de cette adaptation est Takashi (...)

  • Lancé en grandes pompes en septembre dernier, le site CultureBD s’était positionné avec de grandes ambitions en souhaitant s’imposer comme "comme l’acteur de référence" dans le domaine du Neuvième Art (...)

  • La plateforme digiBiDi, qui proposait déjà les premières planches de quelques albums gratuitement, vient de lancer un second service permettant cette fois-ci d’en lire l’intégralité. Déjà dotée d’un (...)

Les connaissez-vous?