Forum Prochaines parutions Dernières sorties Votre Compte Newsletter Gestion de collection

La polémique du moment chez Dargaud

Rubrique Actualité BD
Publié le mardi 14 mai 2013 par
MAJ mardi 14 mai 2013 à 09h00min

On pourrait titre cet article " La polémique du moment à l’UMP", mais Bande Dessinée Info s’occupe du 9ème art...
Hervé Gaymard siège au conseil d’administration des éditions Dargaud depuis 2007. Il est également membre de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Ce double poste semble poser problème. Le député est un féru de bande dessinée, il dit lui-même qu’il s’intéresse au livre, qu’il ne reçoit aucun dédommagement pour siéger au sein du conseil d’administration, et qu’il y siège deux ou trois fois par an.
Comme la polémique enfle, Claude de Saint Vincent a envoyé un courrier à Livres-Hebdo où il défend Hervé Gaymard, s’étonnant de cette fièvre autour de ce double poste.

(via Le Figaro)

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Une étoile estimée à 2, 5 millions d'euros
Une étoile estimée à 2, 5 millions d’euros
La BRAFA, c’est la foire annuelle des antiquaires, avec cette année deux évènements : C’est la soixantième édition et l’invitée est la fondation du Roi Baudouin. Si une vingtaine de spécialités s’y (...)
Un site pour honorer Bruno Le Floc'h
Un site pour honorer Bruno Le Floc’h
Le 5 octobre dernier, Bruno Le Floc’h quittait ce monde et laissait le 9ème art orphelin. Proche ami de Bruno, Brieg F. Haslé, journaliste BD membre de l’ACBD, a créé le site Au bord du Monde. Cet (...)
Ki-oon fête ses dix premières années d'existence
Ki-oon fête ses dix premières années d’existence
Aujourd’hui jeudi 24 octobre 2013, la structure éditoriale Ki-oon, spécialisée dans le manga, fête ses dix ans d’existence officielle. Fondée en 2003 par Cécile Pournin et Ahmed Agne, Ki-oon est apparue (...)
Angoulême 2015 : Les fouilles ont fait le plein
Angoulême 2015 : Les fouilles ont fait le plein
Vigipirate oblige, les fouilles étaient obligatoires à l’entrée de chaque bulle du festival d’Angoulême cette année. Les temps d’attente devant les chapiteaux, parfois sous la pluie, ont donc été (...)

Notes des internautes

0 vote
A lire également