Forum Prochaines parutions Dernières sorties Votre Compte Newsletter Gestion de collection

Exposition Uderzo, la passion magique à Saint-Malo

Rubrique Galeries
Publié le mardi 17 novembre 2009 par
MAJ mardi 17 novembre 2009 à 21h21min

Alors même que la France entière célébrait la sortie du dernier album d’Astérix (voir Astérix T34 : L’Anniversaire d’Astérix et Obélix – Le livre d’or (René Goscinny & Albert Uderzo) – Editions Albert René), le festival Quai des Bulles et la ville de Saint-Malo retraçaient la longue et fructueuse carrière d’Albert Uderzo. Voici, en photos, quelques souvenirs de cette remarquable exposition.

Galerie
 JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 540
 JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 960
 JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 960
 JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960
 JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960
 JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960  JPEG image/jpeg 720 x 960
 JPEG image/jpeg 720 x 540  JPEG image/jpeg 720 x 960
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Chronique Astérix T36 : Le papyrus de César (Jean-Yves Ferri et Didier Conrad) - Albert René
Chronique Astérix T36 : Le papyrus de César (Jean-Yves Ferri et Didier Conrad) - Albert René
Pour leur deuxième incursion dans l’univers d’Astérix, Ferri et Conrad reviennent à l’un des fondamentaux de la série, faire passer un discours qui s’adresse, non pas aux gaulois du passé, mais aux (...)
Tardi à la Biennale du Neuvième-Art en photos
Tardi à la Biennale du Neuvième-Art en photos
Pour sa septième Biennale du Neuvième Art, la ville de Cherbourg-Octeville table cette fois-ci sur l’un des auteurs les plus atypiques du genre. On savait Jacques Tardi peu intéressé par les honneurs (...)
Hubert (Petit. Les Ogres-Dieux) : « J'ai commencé à écrire cette histoire suite à une prise de conscience des déterminismes familiaux »
Hubert (Petit. Les Ogres-Dieux) : « J’ai commencé à écrire cette histoire suite à une prise de conscience des déterminismes familiaux »
Premières images d’un banquet à la mesure des colonnes et des sculptures qui encadrent la scène : au sommet d’une montagne, tout en haut des escaliers d’une antre monumentale qui ressemble à une (...)

Notes des internautes

Cités dans cet article
A lire également