Dépêchez-vous !

Dépêchez-vous !
Rubrique Actualités
Publié le dimanche 12 septembre 2004 par
MAJ dimanche 12 septembre 2004 à 14h38min

Il ne reste que quelques ouvrages sur le dessinateur Antonio De Vita alias DEVI.

DEVI ?

Mais qui c’est çui là ?

Et qu’est-ce qu’il a fait ?

Et bien c’est à lui que l’on doit principalement la saga de Mirko le Petit Duc. Vous savez, ce jeune garçon, parti à la recherche de son père et traversant nombre de pays fabuleux, le retrouvant mais le perdant à nouveau et ce, à plusieurs reprises puis revenant dans sa patrie et combattant un envahisseur des plus terribles. Mirko, ce jeune homme d’une adresse incroyable et d’une volonté à toute épreuve, se heurtant à nombres de situations toutes plus périlleuses les unes que les autres.

Ah ! Le Petit Duc. Quel titre éminemment magique !

Mais Devi a commis aussi d’autres histoires fort passionantes telle Le Chevalier d’Harmental et surtout la série de L’Aigle de Clermont.

Pendant des années, l’auteur régale ses lecteurs dans KIWI et dans PIPO de l’éditeur LUG avant de disparaître brutalement. La fin du Petit Duc semble même baclée et L’Aigle de Clermont paraît inachevé.
Devi disparaît d’un coup, sans laisser de traces, condamnant les enfants de l’époque à être orphelins des héros qu’il avait créés. Pendant des années, cet homme fit rêver les gamins avec ses histoires véritablement oniriques et son graphisme extrêmement particulier. Un graphisme tout en noir et blanc, sans compromis de gris, des cases aux avants et arrières-plans alternativement d’un noir d’encre où d’inquiétantes silhouettes se profilaient pour fondre parfois sur le jeune héros.

Puis plus rien, plus aucune nouvelle.

On ignorait tout de lui. On ne savait même pas son nom.

Et, au fur et à mesure des années, toute une légende se bâtit sur ce dessinateur, expliquant parfois de manière extravagante sa disparition. Légende où la mafia, les fascistes, l’eldorado américain ou anglais, le mystique intervenaient à la file, suivant les critiques ou les rares témoignages apportés par ceux qui avaient pu le côtoyer. Son vrai nom même ne fut connu du public que bien tardivement.

Bref, un véritable mystère entourait ce personnage. Son oeuvre fut rééditée plusieurs fois, mais de l’auteur, l’on ne savait toujours rien. Le vide total.

Puis un jour, un passionné s’est lancé sur les traces de ce dessinateur et, après bien des péripéties, a réussi à le retrouver. L’homme avait eu un drôle de destin mais il était toujours vivant.

Et c’est toute cette quête qui est narrée dans un ouvrage écrit pour la circonstance et intitulé : "Le Mystère DEVI ...dévoilé".

Cet ouvrage est une étude des plus complètes de l’oeuvre et du parcours de ce talentueux dessinateur ainsi que nombre de curiosités mises à jour.

D’un format A4 de 182 pages, avec plus de 200 dessins dont certains inédits et en pleine page dont 7 en couleur, vous pouvez vous le procurer au prix de 21 € (port compris) chez :

Jean-Yves Guerre - 14, chemin de Louversey - 27190 Ferrières Haut Clocher (02 32 34 01 11).

Dépêchez-vous, il en reste très peu et ne sera vraisemblablement pas réédité.

JPEG - 29.2 ko

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Gotham a son conte de fées
Gotham a son conte de fées
Mauricio Abril est un illustrateur outre-Atlantique. S’il n’était pas connu dans le milieu des comics, c’est désormais chose faite. Voulant raconter son amour de Batman, il a dessiné plus de 200 (...)
Econo'mer : Salon du livre à Oceanopolis
Econo’mer : Salon du livre à Oceanopolis
Du 16 au 18 novembre 2012, se tiendra à Oceanopolis( Brest), la première édition du salon du livre et de la BD Econo’mer. Econo’quoi ? Un salon du livre qui a pour thème la mer et son économie. Une (...)
Pif, ce héros
Pif, ce héros
Du 20 juin au 22 juillet, une exposition Pif se tiendra en Roumanie. Si pour les français, le personnage et le journal restent de merveilleux souvenirs d’enfance, pour les roumains, c’est autre (...)
Un nouveau site web pour Eidola
Un nouveau site web pour Eidola
La discrète structure éditoriale Eidola, au catalogue de laquelle on peut trouver notamment la série Lolita HR et le one-shot tous publics Mimo, vient de mettre au goût du jour son site internet. (...)
A lire également