Corto le jeu

Corto le jeu
Rubrique Actualités
Publié le lundi 5 août 2013 par
MAJ lundi 5 août 2013 à 13h00min

Cet automne, au milieu de la rentrée BD trônera un jeu de société adapté de la série Corto Maltese.
A l’origine de cette aventure, il y a Serge Comba. Lecteur assidu du héros d’Hugo Pratt, il a nommé sa première entreprise "Corto" : une agence de publicité,orientée vers les annonceurs du secteur culturel. En 2009, il crée la société Ludocom qui édite crée des jeux. Corto vient rapidement sur le tapis.

C’est là qu’entrent en scène les deux auteurs Laurent Escoffier et Sébastien Pauchon. Si ces noms ne disent pas grand chose aux bédéphiles, les adeptes des jeux de sociétés ne s’y trompent pas. Sébastien Pauchon a crée "Yspahan", "Jaipur" ou "Jamaïca", mais il a aussi édité le jeu de Laurent Escoffier "Pix". Pour les deux hommes, c’est une grande aventure qui commence puisque ni l’un ni l’autre ne connaissent l’oeuvre d’Hugo Pratt et c’est la première fois que Laurent Escoffier "part d’un thème plutôt que d’une mécanique". A lui de relire les albums parus chez Casterman, d’en extraire l’ambiance et de savoir ce qui peut coller au jeu. Sébastien Pauchon règlera la mécanique. Le but étant de respecter l’oeuvre d’Hugo Pratt.

"Laurent Escoffier s’est imprégné de l’ambiance des albums, de l’esprit des aventures proposées, du style Pratt pour déterminer le but et les principes du jeu : il fallait un jeu mettant en scène le personnage de Corto, son pendant négatif qu’est Raspoutine, et l’incroyable galerie de personnages croisés dans les albums... Des personnages fiables et sympathiques, d’autres sombres et très antipathiques, d’autres encore ni tout blancs, ni tout noirs... Il fallait trouver des trésors de légendes... Il fallait de l’action, des rebondissements... Et le hasard du vécu et des rencontres..."

JPEG - 39.3 ko

Au final, on obtient non pas un, mais plusieurs jeux en un seul : jeu de hasard, de tactiques et de cartes. Les six aventures proposées viennent des livres : “La Ballade de la mer salée”, “Sous le signe du Capricorne”, “Les Celtiques”, “Les Éthiopiques”, “Corto Maltese en Sibérie”, “La Maison Dorée de Samarkand”. La durée d’une partie est de 20 à 40 minutes, de 2 à 4 joueurs. Pour mieux s’imprégner de l’univers, les joueurs peuvent interpréter un des 75 personnages de Corto Maltese. Tous ont un rôle à jouer. Quant aux livrets d’aventures et de règles, les images de la série y sont insérées. Bonus pour les collectionneurs, le jeu contient deux figurines originales : Raspoutine et Corto Maltese.

JPEG - 40.1 ko

Le jeu sortira en octobre prochain, patience.

Vous pouvez lire le déroulement du jeu sur le site "Tric-Trac"

Merci à Christian Le Bars, président de l’association Tonnerre de Jeux pour sa culture ludique.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Benoît Brisefer : casting
Benoît Brisefer : casting
Il y a quelques jours, la production du film sur Benoît Brisefer lançait un casting pour trouver son héros principal. Dernièrement, nous avions appris que le rôle n’avait pas trouvé preneur. Contacté (...)
Pimpf Mag N° 13
Pimpf Mag N° 13
Le N°13 du fanzine PIMPF vient de sortir et a pour thème Bandes dessinées et Petit Ecran. La couverture en est de Mircea Arapu. Nous trouvons donc dans le sommaire de ce numéro : PF : un pied (...)
Iron Man 2 : Une visite VIP sur le tournage aux enchères pour la lutte contre le cancer
Iron Man 2 : Une visite VIP sur le tournage aux enchères pour la lutte contre le cancer
C’est évidemment sur eBay que cela se passe : à la fois opération de bienfaisance et manoeuvre publicitaire, le film Iron Man 2 fait l’objet d’une mise aux enchères originales. Le gagnant remportera (...)
VPRO Grand Prix : Et le gagnant est ...
VPRO Grand Prix : Et le gagnant est ...
Lewis Trondheim ! Haarlem, juin 2004 - C’est au moment dela conférence de presse de du festival Stripdagen Haarlem que Lewis Trondheim s’est vu attribuer le grand prix VPRO. Outre ce prix d’un (...)
A lire également