Publié le mercredi 10 juillet 2013 par - Mise à jour de cette page le 10 juillet 2013 à 11h06min

Comixology, et après ?

Note des internautes:
0 vote
Comixology, et après ?

Alors que la presse (spécialisée et générale) relate les partenariats entre Comixology et quatorze éditeurs de bandes dessinées, qu’en est-il exactement ?
Comixology est une plate-forme digitale de distribution qui permet d’acheter et de lire des bandes dessinées numériques. On peut lancer l’application via iPhone, iPad, Kindle, Android, et les navigateurs internet classiques. Avec plus de 30 000 comics et romans graphiques disponibles, les éditions françaises se devaient d’en être.

Depuis peu, c’est le cas, enfin presque... Selon les politiques éditoriales, on retrouve des catalogues numériques très divers : Certaines maisons d’éditions misent sur cette avancée technologique et la renommée de la plate-forme pour mettre en avant leur catalogue et proposer des promotions (gratuité, preview, premiers tomes moins chers). Malheureusement d’autres maisons restent en retrait : pauvreté des catalogues, série où il n’existe que le dernier tome paru... Certes, la plate-forme permet de lire et d’acheter quelques euros moins chers, mais on dit que nous sommes le deuxième pays consommateur de mangas, alors que sur Comixology (version avec les éditeurs français), il n’y en a aucun. C’est un comble !
Bref, une copie à revoir

Le site de Comixology

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Mort de Sergio Toppi
C’est par le biais des éditions Mosquito que le monde de la bande dessinée a appris le décès de Sergio Toppi. S’il se fait connaître en France par sa série Le collectionneur, puis Sharaz De, sa (...)
Wolverine et Beast : La photo !
Le réalisateur du futur X-Men : Days Of Future Past, Bryan Singer montre beaucoup de photos du plateau, sans que les informations soient vitales pour le scénario. Dernièrement, nous avions vu le (...)
Titeuf sur un mur
Si Bruxelles et Angoulême proposent des murs de bande dessinée, ça sera le tour de Lausanne en 2015. En effet, une nouvelle structure : Fondation mur à dessin. Elle a pour but de défendre les oeuvres (...)
Angoulême 2017 : L’obélisque dévoilé par Anne Goscinny
Il pèse sept tonnes pour 4,5 mètres de haut, et il s’agit d’ailleurs du plus haut monument européen dédié à la bande dessinée, si l’on en croit le maire d’Angoulême Xavier Bonnefont. L’obélisque érigé sur (...)