Collection Pockets : Semic jette l’éponge !

BDfugue Rakuten FNAC Amazon
Bande Dessinée Info
Note des internautes:
0 vote
Publié le mercredi 17 septembre 2003 par Mise à jour de cette page le 18 avril 2017 à 15h59min

[communiqué envoyé par Thierry Mornet (Semic SA)]

C’en est fini de Kiwi, Rodéo, Zembla et autre Yuma ! Semic arrête en effet la publication de sa ligne Pockets.

Depuis la remontée de l’activité éditoriale de Lyon à Paris en 1999, la nouvelle équipe rédactionnelle de Semic - éditeur connu par ailleurs en tant qu’acteur majeur de l’adaptation de comics américains en France - s’était attachée à redéfinir ses lignes de produits en presse, tout en créant des collections d’albums de BD et de livres aujourd’hui reconnues aussi bien par le public que les professionnels.

En ce qui concerne la presse, les Semic Pockets comptaient dans leurs rangs des titres aussi célèbres et prestigieux que Zembla, Kiwi, Rodéo et Mustang.. Ces 3 illustrés d’un autre temps (comme ils étaient souvent perçus) faisaient pourtant mieux que survivre depuis quelques années, avec une créativité hyperactive aussi bien de la part de nouveaux auteurs que de personnalités installées dans la BD qui trouvaient là un format ludique et souple. Des dizaines de couvertures originales signées par des artistes de renommée internationale - Caza, Bessadi, Alary, Ramaioli, Liberatore, Von Sholly, Bodard, Formosa, etc. - mais aussi des milliers de pages créées ces dernières années uniquement pour les Pockets n’auront pas suffit à éviter leur disparition, précipitée par la décision récente des Éditions Bonelli (éditeur de Tex Willer, Martin Mystere ou encore Zagor) de mettre fin à une collaboration de plus de 50 ans.

Les lecteurs, mais aussi les jeunes créateurs qui avaient débuté dans les pages de ces Pockets depuis quelques années, sont aujourd’hui orphelins.

En effet, la BD actuelle - tournée quasi-exclusivement vers les albums cartonnés - ne propose dorénavant plus de plateforme d’essai telle que celle qu’offraient les Pockets, et qui permettaient aux artistes de s’essayer sur des formats d’histoires courtes, en noir et blanc. En voyant disparaître le dernier support vraiment populaire par son format et son prix, c’est une page entière de l1histoire de la BD qui se tourne.

Dommage.

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!
  • Visiteur M.N ;Maizi le 16 octobre 2003 à 13:56Répondre

    C’est vraiment dommage. Nous sommes tous triste de cette disparition. Que deviendra t-il alors de notre héro TEX en france ? Es vrai que les éditions ERko prendront les droits sur le personnage ? Je suis au Maroc et suis Tex de puis 1951....
    Toutes nouvelles de votre part sera la bienvenue. Merci d’avance
    Noureddine - Casablanca - Maroc

    • Visiteur Abdelkader EL IDRISSI le 5 novembre 2003 à 00:10Répondre

      J’ai reçu la nouvelle comme une foudre en apprenant l’arrêt de la publication des pf. C’est dommage pour nous vieux lecteurs qui attendions la parution de nos héros chaque mois avec impatience. Je
      dois dire que les scénarios bien ficelés de Nizzi et les dessins des Civitelli,Blasco,Ticci, Claudio Villa ou autres n’ont pas d’égal.Même au cinéma,j’avoue que c’est rare que je vois un film dont l’histoire est tissée à la manière des fumetti de Bonelli.
      Une question:Est-ce qu’il y a un éditeur français qui reprenrait le flambeau ?
      Adieu Tex....je t’aimais tu le sais bien.
      EL IDRISSI PARIS

  • Visiteur Marco Bèchere le 3 février 2004 à 16:59Répondre

    J’ai su cette malheureuse nouvelle par Lilie Dickart, qui poste avec moi sur le forum de www.texwiller.net, le plus important syte "unofficial" dédié à notre Ranger. Je dois dire que cette chose-ci est relativement negative : pendant des dernieres annés Nizzi a perdu sa abilité d’écrire merveilleuses histoires, il est fatigué pour le personnage et son monde... pour lire une bonne aventure de Tex il faut reprendre les vieux numeros... En ce période-ci seulement quelche scenario de Boselli fait rivivre l’ancienne magie. Quelque fois Nizzi se rapelle d’etre un bon scenariste, mais il est bien raire...

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Astérix se dévoile
Il y a toujours des nouvelles d’Astérix quelque part. Après le film et sa sortie en DVD/Blu-Ray, après le dessin animé par Alexandre Astier, voici les nouvelles du 35ème album du petit gaulois et de (...)
Winsor McCay à Cherbourg !
La biennale du Neuvième Art de Cherbourg est très attendue, mais elle ne se tiendra pas en 2015. Sa dernière édition, consacrée à Tardi, s’est d’ailleurs avérée moins triomphale que prévue, entre les (...)
Le Marsupilami en tête du box-office
Si l’on en croit les chiffres de sa première semaine de diffusion, la super-production d’Alain Chabat semble avoir conquis son public. Doté d’un budget de 40 millions d’euros, le long-métrage "Sur la (...)
Il a un chapeau gris, vive Jack Palmer... (air connu)
Le quinzième tome de Jack Palmer sortira le 13 septembre. Intitulé, Palmer en Bretagne, il permettra à l’auteur, René Pétillon de "revenir à ses origines". En effet, natif de Lesneven (Finistère), (...)