A la découverte de Dr Watt

A la découverte de Dr Watt
Rubrique Actualité BD
Publié le vendredi 21 avril 2017 par
MAJ vendredi 21 avril 2017 à 15h18min

Les revues jeunesse sont légion dans les kiosques avec des titres séculaires comme Spirou ou encore le journal de Mickey. Elles accompagnent les enfants dans la découverte de la bande dessinée et les divertissent depuis longtemps. Cependant, le neuvième art connaît une révolution depuis quelques années avec l’arrivée du numérique. Ce marché reste encore très confidentiel par rapport les albums traditionnels, mais il l’est encore davantage, voire inexistant, en ce qui concerne les revues de bande dessinée.
Pourtant, une association de passionnés de remédier à ce manque en créant un magazine destiné à la jeunesse : Dr Watt. Ces précurseurs ont choisi un angle différent dans la création de leurs périodiques en associant bande dessinée, interactivité en s’inspirant des revues ayant marqué leur enfance.

Le projet est actuellement en financement sur Kickstarter.

D’où vient le docteur ?

Document JPEG - 119 ko
Extrait Dr Watt

Ce projet ambitieux est une initiative d’un collectif d’amis qui compte trois dessinateurs Mathilde, Hannah et Florian, ayant tous trois fait leurs classes aux arts déco de Strasbourg et démontré depuis l’étendue de leurs talents à travers leurs blogs. Ces graphistes de formation ont su devenir des auteurs accomplis en écrivant les aventures du docteur et les rubriques de la revue. Enfin, la quatrième de cette équipe fantastique est Gwenaëlle qui s’occupe de la programmation, la partie rédactionnelle étant repartie entre chaque membre de l’équipe. Ce fabuleux projet en réflexion depuis un an, va voir le jour en Juin prochain avec le numéro 0.

Pourquoi un docteur numérique ?
Ces auteurs se sont tourné vers le format numérique pour la multitude d’avantages qu’il apporte. Dr Watt est sous cette forme car ce format évite certains coûts d’impression et de diffusion. Cependant ce n’est pas la seule chose qui a décidé les auteurs à choisir le numérique. En effet, les jeunes lecteurs sont de plus en plus familiers à ce genre de format et cela permettra de les initier à la bande dessinée et à la lecture via les tablettes qu’ils affectionnent tant.

Une revue plus grande à l’intérieur
La revue est centré sur la bd du Dr Watt dont le nom s’inspire du célébrissime Doctor Who. On y retrouve également un dossier en rapport avec l’aventure de ce dernier, mais aussi bon nombre de rubriques qui plairont aux lecteurs comme des jeux ou des recettes de cuisine.
Les auteurs réussissent un fabuleux pari avec leur bd interactive. En effet chaque case a une animation propre qui renforce l’immersion dans l’aventure et apporte un côté frais pendant la lecture. Il est en effet particulièrement de plaisant de découvrir ces animations qui servent à merveille l’histoire. De plus, ce procédé colle parfaitement à la bande dessinée jeunesse et permettra aux enfants hermétiques à la lecture de s’y intéresser. Les jeux, également interactifs, sont une réussite car ils sont une adaptation moderne des jeux comme les 7 différences et parlent ainsi aux enfants d’aujourd’hui. Toutes les rubriques de la revue baignent dans un univers graphique coloré et plaisant et apportent une cohérence graphique à la revue.

Dr Watt est une revue innovante incroyablement bien écrite et pensée. L’univers graphique imaginé pour la revue est très efficace et plaira à tous les amoureux de la bande dessinée jeunesse. Ce projet précurseur saura convaincre les sceptiques qu’on peut allier le neuvième art et le numérique.

Notes des internautes

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Panini tease le relaunch Marvel NOW !
Panini tease le relaunch Marvel NOW !
Tandis que les esprits s’échauffent sur la récente mise en ligne du trailer The Wolverine, l’éditeur de référence de l’univers Marvel s’amuse à piquer la curiosité de ses lecteurs. Mardi dernier, il a en (...)
Loperhet en ébullition : une édition qui monte !
Loperhet en ébullition : une édition qui monte !
Les semaines s’écoulent et le site de Brest en Bulle s’enrichit. L’affiche mettant en scène l’Ankou (personnification de la mort en basse-Bretagne) est réalisée par Glen Chapron. On peut voir que le (...)
Vertigo orphelin
Vertigo orphelin
Depuis 1993, Karen Berger est la responsable de la filiale de DC Comics, Vertigo. Celui-ci s’adresse à un public plus adulte. On lui doit notamment V pour Vendetta, Preacher ou Fables. Mais il a (...)
Le Grand Prix de la Critique ACBD 2015 décerné à « Moi, assassin » d'Antonio Altarriba et Keko (Denoël Graphic)
Le Grand Prix de la Critique ACBD 2015 décerné à « Moi, assassin » d’Antonio Altarriba et Keko (Denoël Graphic)
C’est finalement « Moi, assassin » d’Antonio Altarriba et Keko, qui aura eu les faveurs des membres de l’Association des Critiques et Journalistes de Bande Dessinée. Quatre autres titres étaient en (...)
A lire également