Zainab Fasiki reçoit le Prix « Couilles au cul » 2022

Zainab Fasiki reçoit le Prix « Couilles au cul » 2022
Rubrique Actualité BD
Publié le samedi 19 mars par
MAJ samedi 19 mars à 17h51min

Annoncé comme le veut la tradition à 12h07 très précises ce samedi 19 mars, le sixième Prix « Couilles au cul » pour le courage artistique a été décerné à l’autrice marocaine Zainab Fasiki.

Sous cet intitulé un peu scabreux se cache pourtant une juste revendication, comme le souligne le communiqué officiel : L’intitulé est volontairement trivial et provocant, mais il est là pour rappeler que le métier des humoristes, et donc des dessinateurs de presse, c’est avant tout de faire rire sur une ligne de crête subversive, même si certains le payent parfois de leur vie. L’objectif du Prix est de récompenser un artiste à la fois talentueux et courageux, qui doit se battre pour continuer de publier. En recevant ce prix, la lauréate ou le lauréat qui subit des menaces dans son pays s’assure de soutiens par le monde et s’ouvre des opportunités professionnelles.

Zainab Fasiki, qui se présente comme artiviste, un néologisme formé de la contraction des mots artiste et activiste, évoque dans Hshouma - corps et sexualité au Maroc (Massot, 2019) les tabous liés au genre, à l’éducation sexuelle, aux violences faites aux femmes dans la société marocaine, autant de sujets très mal vus dont il ne faudrait parler. Ce Prix est donc une manière de soutenir une autrice militante pour la libération, et notamment celui de la femme dans le monde arabe, tout en soulignant son talent. Il semblerait d’ailleurs que les éditeurs lui soient décidés à lui offrir davantage de place à leurs catalogues puisque Zainab Fasiki a évoqué trois nouveaux projets qui ont fait l’objet de discussion lors de ce FIBD

9791097160920
Hshouma
Scénariste: Zainab Fasiki
Dessinateur: Zainab Fasiki
Hshouma, signifie « honte » en dialecte marocain. Plus précisément, ce mot désigne l’ensemble des sujets tabous que l’on ne doit pas aborder en société (...)

Organisé dans le cadre du OFF of OFF, festival off de la BD d’Angoulême et en association avec notre confrère ActuaBD.com, le Prix « Couilles au cul » a été attribué à cinq autre auteurs :
2016 : La dessinatrice tunisienne Nadia Khiari (Willis from Tunis)
2017 : La dessinatrice turque Ramize Erer
2018 : Le dessinateur iranien Kianoush Ramezani
2019 : Le dessinateur guinéo-équatorien Ramón Esono Ebalé, alias Jamón y Queso
2020 : Le dessinateur algérien Nime

Notes des internautes: 5

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Metal Hurlant Chronicles : l'audimat
Metal Hurlant Chronicles : l’audimat
C’était ce week-end que se tenait la première diffusion de Metal Hurlant Chronicles. Trois épisodes à suivre dès 23h. Malgré le battage médiatique dont nous nous sommes fait l’écho, l’audimat ne dépasse (...)
Rentrée 2016 : Les éditeurs Média Participation misent sur le western
Rentrée 2016 : Les éditeurs Média Participation misent sur le western
Pour cette rentrée, Dargaud, Dupuis et Le Lombard prennent la main et tablent sur un genre indémodable avec cette opération western plutôt engageante. A partir du 16 septembre, pour l’achat de deux (...)
Les profs : ça tourne !
Les profs : ça tourne !
La bande dessinée Les profs est un succès. Editée chez Bamboo, les auteurs Erroc et Pica ont vu leur série partir vers l’adaptation cinématographique. Produit par les films du 24 (Les vacances de (...)
Romain et Augustin,.. En papier
Romain et Augustin,.. En papier
Pendant tout l’été, le site Internet du Nouvel Observateur proposait les épisodes de Romain et Augustin, une novella sur le mariage. Aujourd’hui, ceux qui préfèrent le papier, ceux qui veulent lire (...)
Cités dans cet article
A lire également