Wild Bill (Ballantine)

Wild Bill (Ballantine)
Rubrique Actualités
Publié le mercredi 12 septembre 2012 par
MAJ mercredi 12 septembre 2012 à 13h15min

Derrière ce jeu de mots, se cache l’admiration du personnage de l’écossais Bill Ballantine. Géant roux de deux mètres, superstitieux, amateur de whisky, il est le compagnon d’aventures de Bob Morane. Il surnomme celui-ci "Commandant"... On pourrait faire toute la biographie de ce personnage, mais on attendra que paraisse le nouveau Bob Morane. En effet, cette illustration n’était pas seulement pour le plaisir, mais pour la nouvelle série. Nous l’avions annoncée il y a quelques mois. Bravo aux auteurs, on a hâte d’avoir la suite.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Le lauréat du prix Raymond Leblanc 2015
Le lauréat du prix Raymond Leblanc 2015
Le prix Raymond Leblanc de la jeune création 2015 a été remis à Aude Mermilliod, pour Les Reflets Changeants. Elle remporte 10 000 euros, une avance de 10 000 euros et un contrat aux éditions du (...)
Mix'Arts fait son festival
Mix’Arts fait son festival
Quand on pense musique et bande dessinée, l’image de Bulles Zic survient. Mais il en existe un autre, qui se déroule à Brest. Voulant mixer les arts (d’où son titre), les organisateurs proposent (...)
Pas de visuel
Décembre 2008 : classement des sites bd généralistes par audience
Pour cette troisième édition de notre classement des sites bd par audience, pas de réel changement dans la méthode employée. Les sites sont toujours classés selon leur traffic rank déterminé par Alexa, (...)
Une interview de Hobbes
Une interview de Hobbes
On ne le connaît peut-être pas assez, mais Dav n’est pas qu’un auteur humoristique. A ses heures, il devient un véritable reporter. C’est ce qui s’est passé à la suite de l’élection de Bill Watterson (...)
En rapport avec cet article
A lire également