Rapport ACBD 2007 : 5- Adaptation et Médiatisation
Publié le lundi 24 décembre 2007 par

Rapport ACBD 2007 : 5- Adaptation et Médiatisation

La bande dessinée adapte à nouveau les oeuvres littéraires (96 albums en 2007), alors qu’elle inspire de plus en plus les autres moyens d’expressions.

Pour recruter davantage de lecteurs et conquérir de nouveaux marchés, la plupart des éditeurs continuent à rivaliser d’imagination pour créer de nouveaux espaces ou formats de création : les collections “Punaise” et
“Puceron” pour les enfants chez Dupuis, celles accueillant des thrillers ésotériques ou économiques comme “Terres secrètes” ou “12 septembre” chez Soleil, “Politics” au Seuil, le label rock KSTR chez Casterman, le feuilleton mensuel à 1 euro et les one-shot à 5 euros chez Paquet…

Néanmoins, force est de constater que la tendance 2007 est de revenir à un procédé datant des origines de la bande dessinée : l’adaptation et mise en images des classiques de la littérature et du théâtre (ce qui est le cas de 96 titres en 2007, pour 47 en 2006), via de nouveaux labels : Adonis, “Ex-libris” chez Delcourt, “Fétiche” chez Gallimard, “Théâtre en BD” chez Petit à petit..., en attendant “Noctambule” chez Soleil.

Pourtant, le 9ème art, lui-même, est de plus en plus source d’adaptation et le poids commercial des droits dérivés ou des déclinaisons en animations, films, romans… grossit tous les ans ; à l’instar de ce qui se passe au Japon où les mangas fournissent, et ce depuis longtemps, environ 60% de la production mondiale de dessins animés (source :
Matsumoto Kubo).

D’ailleurs, 2007 est même une année assez remarquable pour ces médias impliquant les auteurs de bandes dessinées francophones ; ne serait-ce que :
- par le succès phénoménal du “Persépolis” de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (alias le dessinateur Winshluss)
- par l’intérêt persistant d’acteurs majeurs pour les jeux vidéo (Ubisoft, Atari ou Mindscape) sur de célèbres personnages (“Astérix”, “Titeuf”, “Dragon Ball”, “Naruto”, “Kid Paddle”, “Lanfeust”, “Lucky Luke”, “Trolls de Troy”…), sans oublier les productions de White Birds, la société du dessinateur Benoît Sokal
- par l’intérêt croissant des éditeurs littéraires et des producteurs de téléfilms pour les scénaristes du secteur (Jean Van Hamme s’attaque à une fresque historique pour France 2, “Monsieur Jean” des Dupuy-Berberian est librement adapté dans le film “Ce soir, je dors chez toi”, la version roman du “Triangle secret” de Didier Convard est proposée chez Mazarine…)
- et par la vitalité de la production de dessins animés en France qui serait, aujourd’hui, à la 3ème place sur le plan mondial (avec, en 2007, les réussites télévisées de “Franky Snow”, de “Chico Mandarine”, et des nouvelles saisons de “Titeuf” ou de “Cédric”, ainsi que le film d’animation “Tous à l’Ouest” avec “Lucky Luke”).

Ce principe qui consiste à faire sortir les héros de leurs cases va d’ailleurs se poursuivre avec des déclinaisons multisupports de “Noodles !”, “XIII”, “Largo Winch”, “Thorgal”, “Le tueur”, “Marsupilami”, “Nikopol”, “Siegfried”, “Lou”, “Silence”, du “Muchacho” d’Emmanuel Lepage (prix de la meilleure BD adaptable au cinéma, décerné à l’occasion du Forum Cinéma et Littérature de Monaco), et même de l’arlésienne “Tintin” par Spielberg : voilà qui marque, une fois de plus, la pénétration accrue de la bande dessinée dans l’imaginaire collectif !

À l’inverse, la capacité d’absorption du 9ème art est assez étonnante puisque nous sommes dans une phase de métissage intensif avec l’arrivée d’auteurs et de genres venus d’ailleurs. D’où une pléiade de chanteurs, humoristes, acteurs, réalisateurs ou romanciers à succès devenus, en quelques années, auteurs ou héros de bandes
dessinées : un élément qui s’ajoute au foisonnement de la production actuelle pour un art qui est devenu l’une des composantes essentielles de l’industrie du divertissement !

Rappelons également que certains éditeurs n’hésitent pas à proposer un DVD ou un CD en complément des albums, comme Adonis, Ici d’Ailleurs, et surtout Nocturne qui en fait d’ailleurs la base de son intéressante production tirée, en moyenne, à 2000 exemplaires.

Par ailleurs, les images de bandes dessinées se retrouvent dans les 204 recueils d’illustrations publiés en 2007, dont 59 recueils de dessins d’humour et 98 textes illustrés.

Ce va-et-vient incessant entre les supports offre des opportunités insoupçonnées à la bande dessinée, laquelle profite ainsi d’une meilleure mise en valeur dans les médias généralistes. En effet, nombreux sont les journalistes qui parlent du 9ème art et qui le valorisent dans tous nos quotidiens et magazines ; mais aussi à la radio, et même à la
télévision sur les chaînes privées (l’émission “Un monde de bulles”, sur Public Sénat, vient de fêter sa 100ème) ou publiques (surtout sur Arte et France 2) : même si, c’est un constat, il reste beaucoup à faire quant à la régularité, la quantité et la qualité des contenus.

Les plus volontaires et les mieux informés d’entre eux, conscients du travail à déployer auprès des principaux décideurs, sont réunis au sein de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée), et ils remettent tous les ans le Grand Prix de la Critique à un album remarquable paru dans l’année ; en 2007, il a été décerné à “Seules contre tous” de Miriam Katin au Seuil (voir le site www.acbd.fr).

Commentaires
N'hésitez pas à partager vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Toxic Planet T1 : Milieu Naturel (David Ratte) - Paquet
Toxic Planet marquera à n’en pas douter un grand coup dans l’histoire de la bande dessinée. Comment pourrait-il en être autrement quand ce premier album voit la naissance de héros d’un genre inédit : (...)
Les Bibles de Tijuana
Apparues durant la crise de 1929 aux Etats-Unis, probablement imprimés à Tijuana (Mexique), ces petits fascicules de huit pages (d’où le nom de Eight Pagers qu’on leur donne aussi) dépeignent les (...)
Fresques BD à Bruxelles
Bruxelles, capitale de la bande dessinée européenne ? En tout cas, les multiples murs peints que l’on peut découvrir au fil des rues de la ville sont là pour rappeler que la Belgique est bien l’un des (...)
Rapport ACBD 2009 : Annexe (Nombre de publications depuis 2000)
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 NOUVEAUTÉS 1137 1292 1494 1730 2120 2701 3195 3312 3592 3599 RÉÉDITIONS 285 406 436 515 610 552 612 712 821 892 ILLUSTRATIONS 103 146 207 212 (...)