Quai des Bulles devient Eckmül, le temps d’un week-end

Quai des Bulles devient Eckmül, le temps d'un week-end
Rubrique Actualités
Publié le lundi 1er septembre 2014 par
MAJ lundi 1er septembre 2014 à 13h30min

La cité malouine ne s’est jamais rendue, mais peut-être qu’elle fera une exception cette année. En effet, le festival Quai des Bulles et les éditions Soleil fêteront les 20 ans de Lanfeust de Troy. Bretagne et Lanfeust sont étroitement liés, même si les noms Eckmül et Lanfeust sont plus proches du Finistère que de l’Ille et Vilaine... Mais ne chipotons pas.
C’est devant l’hotel de ville que les trois cycles de Lanfeust prendront vie. Quant aux personnages principaux, ils seront disséminés à travers les cafés de la ville (le communiqué ne précise pas si Hébus sera enchanté ou dessaoulé...)

via : Quai des Bulles

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Deux sorties décalées chez Glénat
Deux sorties décalées chez Glénat
Les éditions Glénat ont communiqué à propos de Liberatore. Deux oeuvres devaient sortir dans les semaines à venir : L’intégrale de Ranx est repoussée au 14 octobre et l’édition enrichie de Petites (...)
Darnétal 2014 distingue Bruno Bessadi, Steve Baker et Benjamin Adam
Darnétal 2014 distingue Bruno Bessadi, Steve Baker et Benjamin Adam
C’est au cours d’une brève et sympathique cérémonie que la dix-neuvième édition du festival Normandiebulle a distingué quelques-uns des auteurs présents ce samedi 29 septembre à l’heure du goûter. Bruno (...)
Sandawe rhabillé pour l'hiver
Sandawe rhabillé pour l’hiver
Trois ans environ après sa création, la plate-forme de crowdfunding Sandawe vient de voir son interface entièrement remaniée. Si l’on en croit les nombreux commentaires postés sur les forums, cette (...)
Hommage à Flash Gordon
Hommage à Flash Gordon
Robb Pratt continue de nous étonner. Après Superman, il rend hommage à un autre héros de l’âge d’or des comics : Flash Gordon. Plus connu chez nous par la "traduction" Guy L’Eclair, il met en scène le (...)
A lire également