Quai des Bulles 2013 : Casterman envahit l’Univers

Quai des Bulles 2013 : Casterman envahit l'Univers
Rubrique Actualités
Publié le vendredi 25 octobre 2013 par
MAJ vendredi 25 octobre 2013 à 17h00min

Tandis que la terrasse de l’hôtel de l’Univers était habillée aux couleurs de la nouvelle série Universal War Two de Denis Bajram, c’est la façade elle-même de l’établissement situé face au château malouin qui portait fièrement le drapeau Casterman. Une manière de rappeler aux étourdis le conséquent programme de conférences->3205] organisé cette année par l’éditeur de Tournai.

Document JPEG - 368.8 ko
Quai des Bulles 2013 : Casterman envahit l’Univers

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Quai des Bulles 2007 : Le planning des dédicaces des auteurs du Lombard
Quai des Bulles 2007 : Le planning des dédicaces des auteurs du Lombard
Vendredi Samedi Dimanche 11H-13H CEPPI M. RODRIGUE X. FOURQUEMIN + J.C DERRIEN O. GRENSON M. RODRIGUE O. GRENSON 15H-17H COYOTE et NINI BOMBARDIER COYOTE et NINI BOMBARDIER COYOTE et NINI (...)
Animeland devient bimestriel
Animeland devient bimestriel
Lancé en avril 1991 sous la forme d’un fanzine diffusé en librairies spécialisées, Animeland s’est rapidement établi comme une référence dans le domaine de l’animation (essentiellement en provenance (...)
Astro Boy : un tome réservé au marché francophone
Astro Boy : un tome réservé au marché francophone
Les aventures d’Astro Boy, par le Dieu du manga, Osamu Tezuka, c’est une anthologie en 5 tomes, mais Yves Schlirf, le directeur général des éditions Kana, vous présente lui-même ce 6ème tome. Celui-ci (...)
Siné fait l'hebdo ; pas Charlie.
Siné fait l’hebdo ; pas Charlie.
Après plusieurs années de batailles, un nouvel hebdo, des rebondissements judiciaires, les éditions Rotatives se voient condamnées à verser 90.000 euros de dommages et intérêts au dessinateur Siné. (...)
A lire également