Pour Kazé, c’est Izneo

Pour Kazé, c'est Izneo
Rubrique Actualités
Publié le lundi 1er juillet 2013 par
MAJ lundi 1er juillet 2013 à 11h00min

L’éditeur de mangas Kazé rejoint Izneo. L’accord de diffusion et de distribution du catalogue numérique signé avec la plateforme du groupe Médias Participations permettra aux e-lecteurs d’accéder très prochainement aux titres publiés par Kazé comme Toriko, Beelzebub, Blue Exorcist, Beyblade, Ikigami, Dengeki Daisy, Happy Marriage, Hokuto no Ken, Chopperman et Rock Lee. Izneo complète ainsi son offre destinée aux lecteurs de bandes dessinées venues d’Asie qui comptait déjà à son actif les catalogues Kana et Sakka.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Variations autour de Mahârâja
Variations autour de Mahârâja
Même si le livre Mahârâja n’est pas une nouveauté, les auteurs continuent leurs aventures avec un blog régulièrement mis à jour. Comme la bande dessinée, celui-ci n’est lisible que pour les adultes. Entre (...)
Cyber Force édité par les fans
Cyber Force édité par les fans
Il y a 20 ans, Top Cow naissait et éditait sa première série : Cyber Force. Voulant célébrer ces deux décennies, l’éditeur a fait appel à l’auteur original, Marc Silvestri, pour qu’une mini-série complète (...)
Céline Tran (ex-Katsuni) se lance dans le scénario bd avec Ankama
Céline Tran (ex-Katsuni) se lance dans le scénario bd avec Ankama
Céline Tran, que l’on connaissait surtout pour ses performances en tant qu’actrice X sous le pseudonyme de Katsuni, se lance dans la bande dessinée, et elle ne semble pas décidée à faire de la (...)
Pas de visuel
Novembre 2009 : classement des sites bd généralistes par audience
Rappel : Nous avons limité nos mesures aux sites généralistes (c’est-à-dire non dédiés à un auteur, une série, une revue ou un éditeur spécifique), francophones et possédant leur propre nom de domaine, (...)
A lire également