La revue Strange revient en kiosques

La revue Strange revient en kiosques
Rubrique Actualité BD
Publié le vendredi 25 décembre 2009 par
MAJ vendredi 25 décembre 2009 à 17h07min

Presque quarante ans après son lancement, la mythique revue de super-héros a retrouvé le chemin des kiosques. Lancée le 5 janvier 1970, le mensuel emblématique des éditions Lug avait su conserver l’attention des lecteurs francophones durant plusieurs décennies, en publiant chaque mois les aventures des super-héros issus des comics publiés par Marvel outre-atlantique.

L’éditeur lyonnais fondé par Auguste Vistel et Marvel Navarro en 1950 s’était d’abord constitué un fond de commerce en puisant avec succès dans les petits formats italiens pour des revues comme Kiwi (avec Blek le Roc), Yuma, Ombrax ou Rodéo (avec Tex Willer) avant de se lancer dans le comic. Nullement échaudés par l’arrêt de Fantask (lancé en février 1969 et contraint de cesser à son septième numéro sous la pression de la commission de Censure sur les Publications destinées à la jeunesse), les éditions Lug tablèrent sur une version édulcorée des personnages de Stan Lee, n’hésitant pas corriger certaines cases qui auraient pu heurter les membres de la commission de Censure, sous des couvertures jugées plus sages et moins violentes dont la plupart furent peintes par le talentueux Jean Frisano tout en maintenant un dialogue continu avec leurs lecteurs pat le biais d’une rubrique régulière.

Le rachat des éditions Lug par Semic en 1989, puis la récupération des droits des séries Marvel par Panini Comics, avaient contribué au lent déclin du mensuel Strange, privé de ses personnages habituels, et, même si la récupération temporaire de personnages comme Batman, Wonder Woman ou Flash à partir du numéro 325 (mai 1997) avait permis de poursuivre la publication jusqu’au numéro 335 de mars 1998, ce fut la fin de sa présence en kiosques.

Relancé en janvier 2007 par l’association Organic Comix [1] sous la forme d’un trimestriel vendu en librairies spécialisées, Strange jouait alors sur la nostalgie de ses anciens lecteurs en publiant des bandes de Reed Man, dont le style rappelle furieusement celui de Jack Kirby et des interviews d’auteurs ayant œuvré au sein des éditions Lug comme Jean-Yves Mitton ou Ciro Tota.

Finalement devenu un bimensuel au format A5, Strange reprend à nouveau le chemin des kiosques de France et de Navarre avec trois nouvelles séries (Godland de Casey & Scioli, Lorelei de Roman / Geiger & Zeu ainsi que Fantask Force de Reed Man) tout en annonçant la sortie d’albums originaux pour l’année prochaine. Une initiative à suivre de près.

[1Fondée en 1989, l’association lyonnaise Organic Comix a notamment publié l’édition française de The Atomics par Mike et Laura Allred et le prozine Reptile.

Notes des internautes

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Deux Batman ou un seul ?
Deux Batman ou un seul ?
C’est le 4 juillet que sortira en DVD/BR l’adaptation de Batman Year One. Ce monument de Miller et Mazuchelli se voit animé, produit par Bruce Timm. Pour ceux qui sont des collectionneurs dans l’âme (...)
Angoulême 2014 : les auteurs éligibles
Angoulême 2014 : les auteurs éligibles
Le 41ème festival d’Angoulême approche. Son précédent était marqué par un changement de vote qui n’avait pas plu à tout le monde. Qu’à celà ne tienne, on change encore. Voici la liste des 25 auteurs : (...)
Mamiya Takizaki (Element Line, Ash & Eli) : Les détails de sa tournée française
Mamiya Takizaki (Element Line, Ash & Eli) : Les détails de sa tournée française
Après l’agenda de ministre concocté par Ki-oon pour la venue en France de Byung Jin KIM, voici l’agenda digne d’une rock-star de Mamiya Takizaki. L’auteure des séries Element Line et Ash & Eli sera (...)
Angoulême 2016 : Une projection pour le film Paul à Québec
Angoulême 2016 : Une projection pour le film Paul à Québec
Tiré de la série de romans graphiques de Michel Rabagliati publiés par La Pastèque, le long métrage Paul à Québec aura droit à sa première projection en salles françaises lors du prochain festival (...)
Cités dans cet article
A lire également