Drôles de Gaulois à Bobigny : Astérix mis à l’honneur

Drôles de Gaulois à Bobigny : Astérix mis à l'honneur
Rubrique Actualités
Publié le lundi 28 septembre 2009 par
MAJ lundi 28 septembre 2009 à 21h26min

Tout le monde le sait, le village d’Astérix est situé sur la côte d’unrégion qui deviendra la Bretagne, mais lorsque René Goscinny et Albert Uderzo se lancent dans la création du plus célèbre des Gaulois, ils ne savaient pas que le dessinateur lui-même habitait à deux pas de l’une des plus grandes nécropoles gauloises d’Europe. Ce n’est que dix ans après la naissance du héros moustachu que les archéologues découvriront à Bobigny les vestiges de cette époque disparue.

A ce curieux clin d’œil du hasard et de l’histoire, l’Université de Paris XIII a décidé de répondre, cinquante ans après la première apparition d’Astérix dans l’hebdomadaire Pilote, en organisant du 15 octobre au 30 novembre Drôles de Gaulois qui mêlera journée scientifique, dont l’élément clé sera la remise d’un doctorat d’honneur à Albert Uderzo, exposition et projections de dessins animés.

Programme

  • Le 15 octobre : 
    12h15 : l’Université Paris 13 décernera, sur le campus de Bobigny, le Doctorat d’honneur à Monsieur Albert Uderzo pour l’ensemble de son oeuvre.Une journée d’études (9h-18h) qui mêlera communications scientifiques et images d’archives de l’INA, partenaire de cette journée, : l’histoire d’Astérix et son apport à la culture et à la bande dessinée, le Bobigny des années 50 et les dernières fouilles archéologiques découvertes. Avec la participation de Pascal Ory, Didier Pasamonik, Nicolas Rouvière, Patrick Gaumer, Jean-Pierre Mercier, ...
  • Du 15 octobre au 30 novembre : l’exposition, dialogue entre les Gaulois de bandes dessinées (Alix, Aviorix, Alanis, Vae Victis,…) et les Gaulois de Bobigny à partir des objets antiques trouvés lors des fouilles du plus grand cimetière gaulois connu en Europe et le village d’artisans dont il dépendait.
  • Du 21 octobre au 10 novembre : les projections des trois premiers films d’animation d’Astérix au Magic Cinéma.

Le programme en détail sera disponible dans quelques jours sur le site www.droles-de-gaulois.fr/

En médaillon : l’affiche réalisée par Blutch.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
1,26 millions de dollars pour le premier Marvel Comics
1,26 millions de dollars pour le premier Marvel Comics
1,26 millions de dollars (soit environ 1,13 millions d’euros au cours actuel), voilà la somme qui a été déboursée pour acquérir le premier numéro de Marvel Comics mis aux enchères par Heritage ce jeudi (...)
Le groupe Shogakukan & Shueisha débarque en Europe
Le groupe Shogakukan & Shueisha débarque en Europe
Dans un communiqué publié hier, le groupe Shueisha & Shogakukan a annoncé le rachat des sociétés Anime Virtual et Kaze, deux leaders européens dans le domaine de l’édition de manga, d’anime, de (...)
Les auteurs EP Editions présents à Angoulême 2007
Les auteurs EP Editions présents à Angoulême 2007
Fidèles à leurs habitudes, les auteurs EP Editions seront en dédicace du jeudi 25 janvier à 15 heures au samedi 27 janvier à 19 heures aux Galeries Lafayette d’Angoulême. Voici la liste officielle (...)
Un comics érotique du créateur de Superman réapparaît
Un comics érotique du créateur de Superman réapparaît
C’est en 1938 que l’éditeur Detective Comics, ancêtre de D.C. Comics, publie pour la première fois le personnage de Superman. Vendue à l’éditeur par Joe Shuster et Jerry Siegel pour 130 dollars de (...)
A lire également