Angoulême et la presse

Angoulême et la presse
Rubrique Actualité BD
Publié le mardi 29 janvier 2013 par
MAJ mardi 29 janvier 2013 à 20h33min

Le 28 janvier, nous apprenions par sa page Facebook que Didier Pasamonik n’avait pas reçu d’accréditation pour le FIBD d’Angoulême. Il expliquait dans un communiqué s’estimé « blacklisté ». Le monde de la presse s’est émue de l’affaire. Contacté par les confrères de Livres Hebdo, le délégué général du Festival, Franck Bondoux s’est exprimé « nous accréditons qui nous voulons ». Quant à Actualitté, nos confrères soulignaient en nota bene que leurs accréditations avaient été validées le 28 janvier « après avoir relancé l’organisateur, qui assurait n’avoir reçu aucune demande. ».
Aujourd’hui, alors que Didier Pasamonik n’a toujours reçu aucune accréditation, l’ACBD a diffusé un communiqué :

Alors que le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême ouvre ses portes cette semaine, l’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, déplore que certains collaborateurs de supports d’information, dont le suivi de l’univers de la bande dessinée est patent et reconnu, se voient refuser l’accréditation obligatoire pour travailler dans de bonnes conditions à Angoulême pendant le festival. Il est tout aussi regrettable que ces mêmes professionnels ne reçoivent pas les communiqués, invitations et autres informations ordinairement délivrés par le service de presse du FIBD.

L’ACBD appelle les organisateurs du FIBD à renoncer à toute discrimination dans sa communication, à garantir aux journalistes et collaborateurs de l’ensemble des supports de presse imprimés, numériques et audiovisuels qui souhaitent couvrir l’événement le libre accès au festival, et plus généralement à assurer la transparence et l’équité dans la délivrance des informations le concernant. Cette transparence et cette équité sont au coeur de la liberté de la presse.
Le bureau de l’ACBD
Jean-Christophe OGIER (France Info)
Antoine GUILLOT (France Culture)
Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
Gilles RATIER (L’Écho du Centre)
Laurent TURPIN (bdzoom.com)
Brieg F. HASLÉ (Carrefour savoirs)
Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD Larousse)

On rappelle que Didier Pasamonik ne fait pas partie de l’ACBD.

Notes des internautes

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Esprit Médoc : l'innovation au service de la bande dessinée
Esprit Médoc : l’innovation au service de la bande dessinée
Depuis le 26 novembre 2014, une nouvelle maison d’édition, Esprits du vin, propose la première bande dessinée pluri-média. Il s’agit d’un concept novateur, qui permet d’aller au-delà de la BD. Le (...)
Matz met Du plomb dans la tête à Stallone
Matz met Du plomb dans la tête à Stallone
Depuis quelques jours, on peut visualiser la bande-annonce du prochain Stallone. Il ne s’agit pas d’Expendables, mais Du plomb dans la tête. Si le titre vous dit quelque chose, c’est normal. IL est (...)
Angoulême 2018 : Le palmarès officiel
Angoulême 2018 : Le palmarès officiel
Sous la conduite sobre et efficace de Stéphane Beaujean, le quarante-cinquième festival d’Angoulême a débuté en rendant hommage aux auteurs disparus depuis la précédente édition. Un moment d’émotion qui (...)
Un numéro offert pour les magazines 2B2M jusqu'au 5 juillet
Un numéro offert pour les magazines 2B2M jusqu’au 5 juillet
La nouvelle devrait faire des heureux parmi les lecteurs de magazines culturels : certaines revues éditées par 2B2M, dont le trimestriel Kaboom consacré au Neuvième Art, se voient dotés d’une (...)
A lire également