Adieu Moebius

Rubrique Actualité BD
Publié le samedi 10 mars 2012 par
MAJ samedi 10 mars 2012 à 17h30min

On apprenait le décès ce matin de Jean Giraud, également connu sous le pseudonyme de Moebius, par une dépêche de l’AFP. Né le 8 mai 1938 à Nogent-sur-Marne, Jean Giraud avait suivi une formation de graphiste à l’Ecole des arts appliqués de Paris avant de débuter, en tant que dessinateur, dans la presse enfantine catholique. C’est pourtant sa rencontre avec Jijé, qui le prend sous son aile et le forme à ses méthodes de travail, qui marquera pour longtemps la carrière de Jean Giraud. Peu de temps après avoir servi d’assistant sur la série Jerry Spring, il est remarqué par le scénariste Michel Charlier, qui lui confie le dessin d’une toute nouvelle série western qui marquera des générations entières de lecteurs : Blueberry.

En même temps, Jean Giraud s’invente un alter-ego, sous le nom de Moebius. Cette signature, apparue dès le début des années 60 dans les journaux du Professeur Choron, sera celle qui lui permettra d’explorer l’espace et le temps. Il s’inscrit alors dans l’histoire du Neuvième Art, à la fois père fondateur du renouveau de la bande dessinée franco-belge (il est l’un des quatre créateurs de la mythique revue Métal Hurlant avec Jean-Pierre Dionnet, Philippe Druillet et Benoît Farkas) et pierre angulaire de la science-fiction en bande dessinée.

Réclamé comme influence par la plupart des grands auteurs graphiques, qu’ils soient européens, américains ou japonais, Moebius doit sa notoriété à l’immense résonance qu’a reçue la revue Métal Hurlant de par le monde, mais aussi par les nombreux projets cinématographiques auxquels il a été associé. Si George Lucas n’a jamais vraiment reconnu son apport pourtant évident, Moebius est malgré tout crédité au générique de films marquants comme Tron, Alien, Abyss ou le moins connu Maîtres du temps.

Récemment, il avait fait l’objet d’une superbe rétrospective organisée par la Fondation Cartier du 12 octobre 2012 au 13 mars 2011. Sa dernière exposition d’envergure s’est tenue à Cherbourg du 17 juin au 31 décembre 2011 sous le titre Moebius Multiple(s).

Moebius laisse derrière lui plusieurs générations de lecteurs orphelins.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Disparition de Jacques Sadoul
Nous venons d’apprendre la mort de Jacques Sadoul. Quand on est dans le milieu des médias, un vide se fait. On pourrait coller l’étiquette science-fiction et bande dessinée sur ce qu’il a fait. On (...)
Les auteurs Fluide Glacial présents à Angoulême 2007
Voici la liste fournie par les éditions Fluide Glacial des auteurs qui seront présents lors de l’édition 2007 du festival d’Angoulême. Binet Christian (Les Bidochon ont 25 ans - Coffret 18 tomes des (...)
Loperhet en ébullition : une édition qui monte !
Les semaines s’écoulent et le site de Brest en Bulle s’enrichit. L’affiche mettant en scène l’Ankou (personnification de la mort en basse-Bretagne) est réalisée par Glen Chapron. On peut voir que le (...)
Le Prix ActuSF de l’Uchronie : les lauréats
Le lundi 2 décembre, le suspense pour les nominés du prix ActuSF de l’uchronie s’est terminé. Le jury a rendu sa décision : La catégorie graphisme est remportée par la série WW2.2. Le collectif (...)
A lire également