Le pionnier du gekiga Yoshihiro Tatsumi est décédé

Rubrique Actualité BD
Publié le lundi 9 mars 2015 par Thomas Clément
MAJ lundi 9 mars 2015 à 12h36min

Peu connu du grand public francophone, Yoshihiro Tatsumi était pourtant l’une des figures du manga. Il s’est éteint le 7 mars dernier.

Né à Ōsaka le 10 juin 1935, il entame sa carrière de mangaka en 1954, et s’adresse d’emblée à un public plus mature que celui d’Osamu Tezuka qu’il avait rencontré à l’âge de 14 ans. Inventeur du terme gekiga en 1957, pour désigner son travail sur des thématiques plus sombres, plus réalistes mais souvent plus sordides, il s’associe en 1959 avec des auteurs comme avec Shōichi Sakurai, Fumiyasu Ishikawa, Masahiko Matsumoto, Kei Motomitsu, Susumu Yamamori, Masaaki Satō et Takao Saitō pour créer l’atelier du gekiga.

Traduit dès la fin des années 70 dans la mythique revue Le Cri qui tue, la bibliographie de Yoshihiro Tatsumi en français est pourtant restée succinte, en raison de la maturité du public visé. Chez Vertige Graphic, on peut trouver Coup d’éclat (réédition en 2004 de l’album Hiroshima paru en 1983), Les Larmes de la bête (2004) et Good Bye (2005), tandis que Cornélius propose L’Enfer (2008) et le diptyque Une vie dans les marges (2011).

Auteur reconnu au Japon, Yoshihiro Tatsumi s’est également distingué au festival d’Angoulême, qui lui a décerné un prix spécial en 2005, ainsi que le Prix regards sur le monde en 2012. Au États-Unis, il fut également le récipiendaire d’un Inkpot Award à San Diego en 2006, suivi d’un Harvey Award en 2007 et un Eisner Award en 2010. Signalons enfin l’adaptation animée d’Une vie dans les marges sous le titre Tatsumi par le réalisateur Eric Khoo. Sorti en salles françaises le 1er février 2012, il avait été présenté au festival de Cannes 2011 dans la compétition Un certain regard.

Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?

Dans la même rubrique
Dominique A chez Glénat
Dominique A chez Glénat
Les duettistes Arnaud Le Gouefflec et Olivier Balez entonnaient une mélodie en sous-sol dans Topless, ils ont conçu une biographie-reportage-hommage avec Le Chanteur Sans Nom. Malgré le succès, ils (...)
Lou : un nouveau personnage...
Lou : un nouveau personnage...
Les billets se suivent et ne se ressemblent pas. Alors que nous vous annoncions la semaine dernière le tournage imminent du Combat Ordinaire, c’est une autre adaptation qui s’est sévoilée ce (...)
Angoulême 2023 : La sélection Officielle
Angoulême 2023 : La sélection Officielle
Les livres sont d’abord sélectionnés par trois comités de spécialistes reconnus de la bande dessinée. Six sélections, réunissant 85 livres et publications, en découlent, et forment la Compétition. (...)
Flammarion racheté
Flammarion racheté
Depuis quelques mois, le groupe Flammarion, qui appartient au groupe italien RCS MediaGroup, était en vente. Entre les montants de vente, les différents éditeurs voulant acquérir Flammarion, (...)

Notes des internautes

0 vote
A lire également