Le pionnier du gekiga Yoshihiro Tatsumi est décédé

Le pionnier du gekiga Yoshihiro Tatsumi est décédé

Publié le lundi 9 mars 2015 par
Mise à jour de cette page le 9 mars 2015 à 12h43min

Peu connu du grand public francophone, Yoshihiro Tatsumi était pourtant l’une des figures du manga. Il s’est éteint le 7 mars dernier.

Né à Ōsaka le 10 juin 1935, il entame sa carrière de mangaka en 1954, et s’adresse d’emblée à un public plus mature que celui d’Osamu Tezuka qu’il avait rencontré à l’âge de 14 ans. Inventeur du terme gekiga en 1957, pour désigner son travail sur des thématiques plus sombres, plus réalistes mais souvent plus sordides, il s’associe en 1959 avec des auteurs comme avec Shōichi Sakurai, Fumiyasu Ishikawa, Masahiko Matsumoto, Kei Motomitsu, Susumu Yamamori, Masaaki Satō et Takao Saitō pour créer l’atelier du gekiga.

Traduit dès la fin des années 70 dans la mythique revue Le Cri qui tue, la bibliographie de Yoshihiro Tatsumi en français est pourtant restée succinte, en raison de la maturité du public visé. Chez Vertige Graphic, on peut trouver Coup d’éclat (réédition en 2004 de l’album Hiroshima paru en 1983), Les Larmes de la bête (2004) et Good Bye (2005), tandis que Cornélius propose L’Enfer (2008) et le diptyque Une vie dans les marges (2011).

Auteur reconnu au Japon, Yoshihiro Tatsumi s’est également distingué au festival d’Angoulême, qui lui a décerné un prix spécial en 2005, ainsi que le Prix regards sur le monde en 2012. Au États-Unis, il fut également le récipiendaire d’un Inkpot Award à San Diego en 2006, suivi d’un Harvey Award en 2007 et un Eisner Award en 2010. Signalons enfin l’adaptation animée d’Une vie dans les marges sous le titre Tatsumi par le réalisateur Eric Khoo. Sorti en salles françaises le 1er février 2012, il avait été présenté au festival de Cannes 2011 dans la compétition Un certain regard.

Note des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Francis sauve le monde les 16 et 17 octobre à Paris
Le neuvième art est une source d’inspiration pour bon nombre d’autres courants artistiques, comme c’est le cas pour le cinéma qui emplit les salles obscures d’adaptation aux succès variables. D’autres (...)
Angoulême 2017 : Le palmarès officiel
Sobre et efficace seront les deux mots de l’année pour cette cérémonie des Fauves 2017. Menée à la baguette par Stéphane Beaujean, directeur artistique du festival, la remise des prix a mis en avant les (...)
Jazz et prohibition pour Kris et Maël ?
Les auteurs Kris et Maël sont connus grâce à leur titre : Notre Mère La Guerre. Depuis, ils enchaînent les rencontres. Dernièrement, c’était à Chicago. Mais ce qu’on sait moins, c’est que derrière ce (...)
Captain Harlock, la bande-annonce
La bande-annonce d’Harlock - Space Pirate est enfin arrivée. Ce n’est pas tout ! Si le site officiel (en japonais) se montre avare en information, on peut d’ores et déjà donner plusieurs dates : Le (...)
Suivez-nous!
La newsletter BD du vendredi