Foolstrip accueille Rahan en version numérique

Foolstrip accueille Rahan en version numérique
Rubrique Actualités
Publié le jeudi 11 juin 2009 par
MAJ jeudi 11 juin 2009 à 09h29min

Depuis aujourd’hui, la maison d’édition de bande dessinée en ligne Foolstrip accueille le Fils des Âges Farouches. Publiées gratuitement en ligne, les vingt premières planches du Mariage de Rahan seront complétées par une nouvelle page chaque jour. Ce partenariat avec les Editions Lécureux se poursuivra ensuite avec la publication des neuf albums parus chez cet éditeur, puis par dix épisodes publiés naguère dans l’hebdomadaire Pif-Gadget, tandis que le site Choyooz se chargera d’en proposer la lecture dès la fin du mois de juin sur les différents mobiles disponibles.

Notes des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Sequencity passe le cap des 10 000 titres bd en numérique
Sequencity passe le cap des 10 000 titres bd en numérique
L’offre de la plateforme Sequencity, lancée l’an dernier, vient de dépasser les 10 000 titres disponibles en numérique. Avec "près de 95% du catalogue de BD numérique français disponible" selon le (...)
Un Batman pour les petits
Un Batman pour les petits
Destiné aux plus jeunes, le label p’titGlénat, s’était déjà fait remarquer à l’automne dernier en proposant une incursion ludique dans l’univers d’Osamu Tezuka. En publiant ce mois-ci une interprétation de (...)
Ki-oon va éditer les Les Trésors de Tsukasa Hojo
Ki-oon va éditer les Les Trésors de Tsukasa Hojo
Les éditions Ki-oon ont annoncé aujourd’hui l’arrivée à son catalogue de l’un des mangakas les plus renommés en France. Tsukasa Hojo est en effet l’auteur des séries Cat’s Eye et City Hunter, dont (...)
Guatemala par Chapatte
Guatemala par Chapatte
Ce n’est pas parce que l’information circule de plus en plus vite qu’il faut oublier ce qu’il se passe. Patrick Chapatte, journaliste pour le journal Le Temps signe son dernier reportage BD sur le (...)
A lire également