En photos : L’exposition SUPER-HÉROS : L’ART D’ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014)

BDfugue Rakuten FNAC Amazon
En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014)
Publié le mercredi 5 mars 2014 par Mise à jour de cette page le 5 mars 2014 à 15h30min

Note des internautes

0 vote
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté

Vingt ans après la première parution de la mini-série Marvels qui l’a révélé au grand public, Alex Ross est accueilli au sein du Mona Bismarck American Center for art & culture parisien du 5 mars au 15 juin 2014 pour une superbe exposition centrée sur ses interprétations des personnages les plus iconiques de la bande dessinée de super-héros. Il s’agit de la première de cette ampleur en France, avec la caution artistique du Musée Andy Warhol et son directeur des expositions Jesse Kowalski, qui en assure le commissariat.

Composée autour de trois thématiques, cette exposition débute par une présentation succincte, mais nécessaire (le public des musés n’est pas obligatoirement le même que celui des comics-shops), de l’évolution du Neuvième Art aux États-Unis et en Europe francophone. Le spécialiste tiquera peut-être sur la fin de l’âge d’or des comics, fixée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale [1], mais la lisibilité de cette chronologie graphique est idéale pour entrer dans le sujet. Faisant la part belle aux héros de DC Comics et en particulier à la Justice League of America, cette première salle vaut déjà la visite. La place d’Alex Ross aux côtés des plus grands est établie (on pense évidemment à Norman Rockwell, mais il revendique également J.C. Leyendecker et Andrew Loomis parmi ceux qui l’ont influencé), et la suite de l’exposition permettra d’élargir et approfondir l’exploration de son univers.

Après l’art, c’est donc en toute logique qu’on s’attardera sur la manière d’Alex Ross. Les originaux sont là, comme tout au long de l’exposition d’ailleurs, et la fresque murale de 4 mètres de long, réalisée tout spécialement pour l’occasion, est vrai régal pour les yeux. La présence de planches extraites de la mini-série Marvels rappelle qu’Alex Ross est un artiste aussi à l’aise avec les personnages de la Maison des Idées qu’avec son Distingué Concurrent.

On termine cette visite avec une troisième salle consacrée en grande partie au comic Justice. Dix oeuvres originales, et surtout leur accomplissement à travers les croquis "préparatoires" (et pourtant déjà très aboutis) et les dessins au feutre, mettent en évidence la succession des étapes qui mènent à la réalisation finale.

La valeur ajoutée de cette exposition, sous la forme de dessins réalisés par Alex Ross dans son enfance, finit par emporter le morceau. En espérant que cette présentation d’un artiste de grande valeur déclenche des vocations parmi les jeunes lecteurs. Le partenariat engagé avec l’Ambassade des États-Unis et les trois rectorats d’Ile-de-France, avec des animations pédagogiques et des visites guidées à destination des scolaires, va en tout cas dans ce sens.

[1Il est habituellement établi que la fin du Golden Age est marquée par l’arrivée du Comics Code en 1954

Galerie
En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 01 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 02 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 03 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 04 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 05 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 06 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 07 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 08 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 09 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 10 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 11 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 12 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 13 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 14 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 15 En photos : L'exposition SUPER-HÉROS : L'ART D'ALEX ROSS au Mona Bismarck American Center for art & culture (2014) - 16
Commentaires
Partagez vos commentaires à propos de cet article, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Dans la même rubrique
Aurel (Clandestino. Un reportage d’Hubert Paris – envoyé spécial) : « Je n’aime pas du tout le terme BD reportage »
Depuis une dizaine d’années, le dessinateur-reporter Aurel anime la presse locale et nationale, toutes périodicités confondues, et se plaît à donner du grain à moudre à ses lecteurs, tout en leur (...)
X-Men La Fin volume 2 (Chris Claremont, Paul Jenkins, Sean Chen & Claudio Castellini) – Panini Comics
Sur la fin des X-Men, Chris Claremont et Sean Chen n’avaient pas tout dit ! Voici dont la fin de la fin (évitons les jeux de mots sur le fin du fin), avec ce volume 2 hybride puisqu’il contient (...)
Rapport ACBD 2009 : Introduction
1- Production - Décélération (2,4% au lieu de 10,04% en 2008) de la progression de la production avec 4863 livres de bande dessinée publiés en 2009, dont 3599 strictes nouveautés.2- Édition - 9 (...)
Rapport ACBD 2008 : 3- Optimisation
Optimisation 95 séries (5 de plus qu’en 2007) ont bénéficié d’énormes mises en place et ont continué à se placer parmi les meilleures ventes, tous genres de livres confondus. L’un des discours (...)