Jean-Denis Pendanx Bibliographie

Jean-Denis Pendanx - Auteur
Scénariste
Dessinateur
Coloriste

Biographie

Après une année préparatoire à l’école Estienne à Paris, Jean-Denis Pendanx obtient un BTS en arts appliqués au lycée Jolimont de Toulouse, puis suit les cours de l’école des arts décoratifs de Paris. Il vit à Bordeaux où il se consacre à la bande dessinée, aux illustrations de livres pour la jeunesse, aux illustrations pour des magazines, ainsi qu’à des expositions et animations autour du métier de dessinateur de BD. En 1991 il publie avec Doug Headline son premier album : Diavolo le solennel, aux éditions Glénat. En 1993 paraît le premier volume de Labyrinthes, avec Dieter et Serge Le Tendre et il travaille en parallèle sur le dessin animé Corto Maltese.
En 2002, il adapte Les Corruptibles avec son auteur, Alain Brezault. En 2006, il signe avec Christophe Dabitch Abdallahi, chez Futuropolis.

Bibliographie de Jean-Denis Pendanx

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Jean-Denis Pendanx a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Oneshots

Informations
Ses collaborations
Dernières notes attribuées
Demain les chats
5 sur 5
Demain les chats
Noté par Anonyme le 14 mai 2021
Mini Cats
5 sur 5
Mini Cats
Série Mini Cats
Noté par Anonyme le 13 mai 2021
Homme qui inventait le monde (L')
4 sur 5
Homme qui inventait le monde (L’)
Noté par Anonyme le 13 mai 2021
Pas de visuel
5 sur 5
Todag - Tales of demons and gods 11
Série Todag - Tales of demons and gods Vol. 11
Noté par Anonyme le 13 mai 2021
Nos corps alchimiques
1 sur 5
Nos corps alchimiques
Noté par Anonyme le 12 mai 2021
Entre les lignes
5 sur 5
Entre les lignes
Noté par Anonyme le 12 mai 2021
GIGN - la BD 2
5 sur 5
GIGN - la BD 2
Série GIGN - La BD Vol. 2
Noté par Anonyme le 11 mai 2021
Quelques pas vers l'infini
5 sur 5
Quelques pas vers l’infini
Noté par Anonyme le 11 mai 2021
Avion sans Elle (Un)
5 sur 5
Avion sans Elle (Un)
Noté par Anonyme le 7 mai 2021
Tsiganes
5 sur 5
Tsiganes
Noté par Anonyme le 6 mai 2021