Memorabilia 9782369120438

Memorabilia

Scénariste: Dessinateur: Sergio Ponchione
Parution: 26 avril 2018

Steve Ditko, Jack Kirby, Wally Wood, Will Eisner, Richard Corben... autant de figures incontournables du comics qui ont contribué à forger l’univers de la bande dessinée mondiale et dont l’oeuvre, de génération en génération, continue d’habiter et d’alimenter les imaginaires.

Sergio Ponchione leur adresse avec Memorabilia une déclaration passionnée et nous raconte son quotidien, oscillant constamment et savamment entre réalité et rêve éveillé.

Une ôde à la bande dessinée qui en ravira tous les amateurs.

Chronique

Chacune des publications des édition Ici même est une véritable merveille dans le paysage du neuvième art. Cette fois-ci, elle propose une curiosité dans le monde des bulles qui se veut être un véritable hommage aux grand maîtres de la bande dessinée américaine. C’est l’oeuvre d’une vie que propose Sergio Ponchione à travers un album superbe relatant avec justesse cet univers

L’histoire en deux mots :
Dans le calme de son appartement, un homme se lève de sa table à dessin pour répondre à l’interphone. Un visiteur vient soumettre à l’œil expert du dessinateur ses propres planches. Après avoir jeté un regard attentif, l’illustrateur l’encourage à continuer, mais lui demande s’il connaît D, K, W les trois piliers de la bande dessinée américaine. Ces initiales plongent le jeune homme dans la plus grande circonspection, c’est alors qu’il va découvrir grâce au dessinateur de manière étrange et singulière le travail de Steve Ditko, Jack Kirby et Wally Wood.

Le scénario :
Memorabilia possède une histoire plutôt étrange et se pose plus comme une expérience de lecture avec son histoire véritablement différente d’une construction conventionnelle. La trame narrative de l’album se présente comme un hommage sincère aux artistes qui ont marqué la vie de l’auteur. Cet ouvrage est l’oeuvre d’une vie, et l’auteur parvient avec une grande justesse à transmettre toute l’émotion qu’il a pu avoir lors de sa réalisation.
Ce vibrant hommage sur quarante-huit pages est une réussite totale car l’auteur choisit d’aborder la vie ces légendes du neuvième art sous des angles inédits. Cette approche, au début mystique, du travail de Ditko renforce le côté énigmatique de cet homme plus que discret dans la vie. Pour autant, ce parti pris ne l’empêche pas d’aborder son portrait avec une sincérité incroyable qui rend palpable pour nous lecteur ce monument de la bande dessinée.
La thématique fantastique voulue pour les personnages n’est qu’un prétexte pour présenter sous la meilleure tournure le travail de chaque auteur. Chaque présentation est juste et colle parfaitement à chacun des artistes. Celle de Kirby est surprenante, drôle et touchante, le montrant sur une planète où il pourrait créer sans interruption pour son plus grand plaisir. Chacun de ces portraits apporte des clés de compréhension et des anecdotes sur les auteurs, et se montrent surtout un véritable vecteur d’envie pour découvrir leurs travaux respectifs.
Sergio Ponchionne transmet sa passion pour ces artistes avec une aisance déconcertante en parlant de ces derniers comme le passionné qu’il est. Le tome est une invitation perpétuelle à la découverte du neuvième art américain.
Le scénariste a eu la bonne idée d’inclure dans sa narration des ouvrages relatant le travail de ces légendes du comic book afin que le lecteur puisse les découvrir en complément de sa lecture. Ce choix se montre plus efficace qu’une bibliographie en fin de tome souvent boudée par les lecteurs.
Le scénario regorge d’élément sur l’histoire de la bande dessinée américaine et se trouve être une excellente porte d’entrée pour choisir d’en apprendre plus. Le ton complice et didactique choisi par l’auteur donne l’impression d’être éclairé par un ami sur ces auteurs uniques et donne à l’album une ambiance remarquable.
Enfin, le scénariste parvient à retranscrire incontestablement la justesse de l’émotion que peut ressentir un lecteur à la découverte d’un nouvel album. Ce procédé en fin d’album implique totalement le lecteur dans le récit en mettant en scène un sentiment qu’il connaît bien.
Memorabilia a beau avoir une narration singulière, le scénariste a su trouver la part d’équilibre parfait entre hommage et transmission.

Le dessin :
Sergio Ponchionne réalise avec brio un album difficile à mettre en page. Il parvient avec aisance à conjuguer plusieurs styles graphiques sans jamais nuire à la cohérence visuelle de l’album. La grande difficulté que l’auteur surmonte avec talent réside dans l’appropriation du style graphique des auteurs lors des portraits. Ce dessinateur parvient à saisir avec justesse les ambiances scripturales de chaque maître du comic. Il arrive à s’approprier leurs atmosphères sans jamais tomber dans la copie.
On perçoit immédiatement les univers de chaque dessinateur grâce à des références graphiques faisant échos au lecteur par leur renommée. Ces planches hommages reflètent le plaisir immense que Sergio Ponchionne a pu avoir en les réalisant. En effet, chaque détail de ces dernières dégage une émotion peu commune et témoigne de l’enthousiasme de l’auteur de marcher dans les pas de ses pairs. C’est le cas notamment de la planche hommage à Steve Ditko, ou encore l’honneur fait au Spirit, mettant en scène le personnage dans un dessin en pleine page qui regorge de détails graphiques marquant instantanément le lecteur. Ce dessin dynamique et très travaillé démontre la fascination de l’auteur pour ce personnage emblématique de la bande dessinée américaine.
Il se dégage du trait de l’auteur une certaine nostalgie qui colle parfaitement à cette ambiance, faite d’hommage et de passion. Au fil des pages l’univers graphique donne au tome une ambiance unique qui fait vagabonder le lecteur de case en case entre stupéfaction et éblouissement pour ces maîtres du comic.
La mise en page oscille entre des pages harmonieuses aux cases nombreuses, exécutées avec énormément de minutie, mais aussi des pages faites majoritairement de texte avec un dessin habillant à merveille ce passage plus littéraire. Enfin, on retrouve de fabuleux dessins en pleine page qui donnent à l’album une impressionnante qualité graphique et véhiculent le respect immense de Sergio Ponchionne pour ces auteurs l’ayant accompagné toute sa vie.
La mise en couleur en bichromie ajoute à la finesse délicieusement rétro du propos en appuyant sur la mélancolie certaine qui transpire du trait de l’auteur avec ces couleurs douce et rassurante. Enfin, le dessinateur montre toute sa maîtrise graphique à travers la splendide couverture qui résume à merveille le tome en combinant chacun des styles abordés durant le tome.

Memorabilia est est un album que chaque passionné du neuvième art et amoureux de la bande dessinée américaine se doit d’avoir entre les mains, tant l’hommage présent dans le tome est vibrant et sincère.
Cette bande dessinée d’une vie montre avec justesse le travail de ces faiseurs de rêves qui ont su faire vivre des émotions incroyables à des générations de lecteurs. Sergio Ponchione signe un album subjuguant du début à la fin montrant l’attachement sans faille de ce dernier pour les légendes qui ont contribué au rayonnement de la bande dessinée à travers le monde et le temps.

Par Vivien Arzul

1 édition

Memorabilia
26 avril 2018
Album 53 pages
ISBN: 9782369120438
EAN: 9782369120438
Editeur: Ici Même
Avis
N'hésitez pas à partager vos commentaires à propos de l'ouvrage Memorabilia, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter