Patrice Leconte

Patrice Leconte - Auteur
Identifiant de l'auteur: 699 Naissance: 12 novembre 1947 à Paris, FR Wikipedia (Fr)Wikipedia (En)

Patrice Leconte a, selon son autobiographie, un père gynécologue obstétricien et une mère qui fut une des pionnières de l’accouchement sans douleur, ainsi que trois frères et sœur. Il passe son enfance à Tours, tournant dès 15 ans des petits films d’amateur. Il monte à Paris en 1967 pour suivre le cours Littré, puis entre à l’IDHEC, prestigieux établissement de ses rêves qui se révèle « poussiéreux et archaïque, sans contact avec le vrai cinéma ». Il écrit quelques critiques aux Cahiers du cinéma, demeure extérieur au mouvement de Mai 68, puis se lance avec plus ou moins de bonheur dans le court métrage. Parallèlement, il contribue au journal Pilote de 1970 à 1974, produisant des planches d’une grande originalité et réalise de nombreux films publicitaires.

Ses premiers longs métrages passent inaperçus ou sont mal reçus. En 1975, il se lance dans un projet plus ambitieux, en adaptant des personnages de Gotlib avec Jean Rochefort et Coluche : Les vécés étaient fermés de l’intérieur. le film est mal reçu par la critique et ses résultats déçoivent au regard des têtes d’affiches. Patrice Leconte commence à croire qu’il a fait fausse route dans le cinéma et accentue sa carrière publicitaire. En 1977, il accepte un dernier projet, l’adaptation à l’écran d’une pièce de café-théâtre : Amour, Coquillages et Crustacés, renommé à l’écran Les Bronzés. Et le film est un des plus grands succès du cinéma français. S’ensuit pendant une dizaine d’années une série de comédies, généralement autour de la troupe du Splendid, mais aussi d’acteurs comme Coluche, Bernard Giraudeau et Gérard Lanvin, qui rencontrent souvent le succès (Viens chez moi, j’habite chez une copine, Les Spécialistes).

Bibliographie

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Patrice Leconte a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Oneshots

Filmographie

Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les)
Vécés étaient fermés de l’intérieur (Les) (1976)
Comme tous les matins, Gaspard Gazul, receveur d’autobus, se lève...
Magasin des suicides (Le)
Magasin des suicides (Le) (2012)
Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que...