Masami Kurumada - Auteur

Masami Kurumada Bibliographie

Rôles
Dessinateur
Scénariste

Biographie

Tout jeune, Masami Kurumada est passionné par le manga. Après plusieurs concours, à 21 ans, il commence sa carrière dans l’hebdomadaire Shônen Weekly Jump. Un style vigoureux et un découpage percutant collent parfaitement à Ring Ni Kakero, une série qui se déroule dans le monde de la boxe. Avant la série qui le propulsera dans le panthéon des mangakas-cultes, Masami Kurumada imagine aussi Fuuma no Kojiro, la quête d’un personnage autour d’une épée sacrée ; puis Otoko Zaka, la vie difficile d’un homme soumis à de terribles épreuves. Passionné de mythologie, Kurumada y introduit déjà des références aux dieux grecs. Pendant quelques années, ces différentes parutions abordent les éléments qui nourriront le monde de Saint Seiya-Les Chevaliers du Zodiaque.
Masami Kurumada situe son manga en Grèce. Il crée en fait un sentaï* (voir lexique) mythologique, chaque Chevalier étant défini par une des cinq couleurs (rouge, jaune, rose, noir, bleu). Son goût pour les effets spéciaux le pousse à imaginer ses héros combattant à mains nues en concentrant leur énergie vitale. Il leur ajoute des armures puissantes : les Surplis. Les héros franchiront trois étapes : guerriers sacrés, combattants sacrés et enfin Saints. Naît ensuite l’idée d’une protection assurée par les constellations zodiacales. Après avoir compulsé des dizaines d’ouvrages sur les mythologies grecque, nordique et chinoise, Masami Kurumada les mélange avec subtilité pour en extraire cette saga extraordinaire de Saint Seiya, plus connue sous le nom des Chevaliers du Zodiaque. Masami Kurumada installe avec talent des héros vivants, sensibles et mus par une force intérieure intense, reflet de leur âme.
C’est en 1974 qu’il a fait ses vrais débuts de mangaka : il a commencé par dessiner « Suke ban Arashi », manga avec lequel il a gagné à un concours de fanzines. C’est ainsi que Masami Kurumada a entamé sa longue carrière.
Au Japon, « Ring ni Kakero », son premier grand succès public, restera dans les mémoires des lecteurs de mangas , plus encore que St Seiya. L’intensité et l’hommage rendu au manga « Ashita no Joe » de Tetsuya Chiba ont laissé une empreinte considérable dans le coeur des jeunes Japonais de l’époque.

Bibliographie de Masami Kurumada

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Masami Kurumada a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Filmographie

Informations
A lire également
Dernières notes attribuées
Rita, sauvée des eaux
4 sur 5
Rita, sauvée des eaux
Noté par Anonyme le 30 mai 2020
Hippie trail - Autobiographie prénatale
1 sur 5
Hippie trail - Autobiographie prénatale
Noté par Anonyme le 29 mai 2020
Hippie trail - Autobiographie prénatale
5 sur 5
Hippie trail - Autobiographie prénatale
Noté par Anonyme le 29 mai 2020
Laink et Terracid (Les aventures de) 2
5 sur 5
Laink et Terracid (Les aventures de) 2
Série Laink et Terracid (Les aventures de) Vol. 2
Noté par Anonyme le 28 mai 2020
Quatorze Juillet
5 sur 5
Quatorze Juillet
Noté par Anonyme le 27 mai 2020
Indes fourbes (Les)
5 sur 5
Indes fourbes (Les)
Noté par Anonyme le 26 mai 2020
ABC contre Poirot
5 sur 5
ABC contre Poirot
Série Agatha Christie
Noté par Anonyme le 26 mai 2020
Je ne veux pas être maman
5 sur 5
Je ne veux pas être maman
Noté par Anonyme le 25 mai 2020
Contes de Gascogne
5 sur 5
Contes de Gascogne
Noté par Anonyme le 24 mai 2020
Bataille Royale Fightnight 2
5 sur 5
Bataille Royale Fightnight 2
Série Bataille Royale Fightnight Vol. 2
Noté par Anonyme le 23 mai 2020