Dossiers de la seconde guerre mondiale (Les) - 1938 9782353258253

Dossiers de la seconde guerre mondiale (Les) - 1938

Scénariste: Dessinateur: Frank Leclercq
Parution: 28 juin 2018

Chronique

L’histoire dans le neuvième art est abordée de bien des manières et sous différents angles. Frédéric Brrémaud et Franck Leclercq choisissent de mettre en lumière l’entre deux guerres et ses complexités à travers le sport. La grande boucle va devenir alors le théâtre d’événements pouvant chambouler la scène diplomatique de l’époque. Avec ce regard différent, les deux auteurs entremêlent avec talent la grande Histoire et anecdotes sportives dans un tome passionnant.

L’histoire en deux mots
En 1938, alors que le nazisme poursuit son ascension fulgurante, un agent des renseignements français est en mission à Berlin. Avant sa disparition, il parvient à transmettre à ses supérieurs que l’Allemagne va tout en mettre en œuvre pour causer un incident diplomatique entre la France et l’Italie durant le tour de France. Le but de la manœuvre est que l’Italie se rallie rapidement à la cause du führer. C’est ce complot, sous fond de grandes fêtes sportives, que va tenter d’empêcher Edgar Granville, un policier connaissant intimement l’événement.

Le scénario
L’histoire de ce tome prend place dans une période historique mouvementée et le scénariste a eu la bonne idée de conjuguer faits historiques rigoureux et romance pour le bien de la narration. Ce juste équilibre permet aux lecteurs d’en apprendre plus sur l’histoire de la grande boucle tout en vivant une histoire captivante. La trame principale, sous fond de risques d’incident diplomatique voulu par les Allemands, bien qu’elle soit romancée, est intéressante et montre la volonté des nazis de bouleverser l’échiquier diplomatique pour faire éclater la guerre en pleine liesse populaire. L’auteur montre ainsi la fragilité de la paix entre les nations à cette époque. Le scénariste parvient également à décrire à travers certaines scènes la détermination et la cruauté des nazis avec notamment le meurtre barbare des gendarmes surveillant les abords de la course. Frédéric Brrémaud propose un album avec énormément de texte et d’informations, inscrivant le tome dans la grande lignée de la bande dessinée franco-belge avec de grandes bulles comme on pouvait le voir dans certains grands classiques.
Chaque personnage est justement décrit et jouit d’une aura charismatique, le choix d’utiliser les véritables acteurs de ce Tour de France se montre être un bel hommage aux forçats de la route tout en agrémentant la richesse du tome. De plus, les nombreuses références présentes tout au long de l’album donnent envie d’en apprendre plus cette édition et sur l’histoire de cette manifestaient passionnant toujours autant les foules.
Enfin, l’auteur parvient avec brio à retranscrire avec son histoire le climat de suspicion et d’inquiétude qui règne dans cette France de l’entre deux guerres, apportant une tension palpable au récit.

Le dessin
L’ambiance graphique de l’album donnée par Franck Leclercq fait penser immédiatement aux grands standards de la ligne claire. Il n’hésite pas à emprunter certains codes graphiques comme les étoiles pour symboliser les chocs, embrassant un peu le style de ses illustres aînés tout en collant parfaitement au récit.
En effet, au premier coup d’œil le lecteur se trouve transporté dans une ambiance graphique proche de celle de Jacobs avec un trait assez froid et rigide en apparence, ce qui ne retire pourtant rien au dynamisme des scènes d’action. C’est le cas notamment lors de la course-poursuite haletante entre la police et les conspirateurs.
La réalisation des personnages est soignée et la retranscription de leurs émotions est percutante, donnant une authenticité rare à chaque scène de l’intrigue. C’est particulièrement visible lorsque le dessinateur dépeint l’effort des coureurs, le rendant palpable, offrant ainsi au lecteur une plus grande immersion dans le tome. Il parvient également en quelques traits à montrer la brutalité des nazis et leur dangerosité.
Les décors réalisés par le dessinateur sont esquissés avec beaucoup de précision montrant l’important travail de recherche et de documentation de l’auteur pour plonger au mieux le lecteur dans cette France des années trente. Chaque élément de l’album colle au plus près de la réalité de l’époque pour montrer les conditions rigoureuses de ces forçats de la route. Le découpage, aérien, est au service de toutes les ambiances du tome, permettant au lecteur de respirer visuellement lors de certains passages un peu bavards.Le dessinateur parvient avec beaucoup d’aisance à nous plonger dans l’effervescence des villes étapes avec des cases détaillées et riches. Il sait aussi faire la part belle à la nature que traversent les coureurs, démontrant son aisance dans tous les registres.
Franck Leclercq parvient à nous plonger dans la grande histoire du Tour de France et à retranscrire justement l’atmosphère de cette course mythique.

Avec ce premier tome, les éditions Clair de lune lancent une collection ambitieuse pour les amoureux d’histoire qui viendront découvrir ou redécouvrir la période de la Seconde Guerre Mondiale, les tensions internationales de l’époque ainsi que les conditions des coureurs courageux qui affrontent les routes de France pour s’inscrire dans la légende.

Par Vivien Arzul

1 édition

Dossiers de la seconde guerre mondiale (Les) - 1938
23 août 2018
Album 48 pages
ISBN: 9782353258253
EAN: 9782353258253
Editeur: Clair de Lune
Avis
N'hésitez pas à partager vos commentaires à propos de l'ouvrage Dossiers de la seconde guerre mondiale (Les) - 1938, que ce soit en mode anonyme ou connecté!

Qui êtes-vous ?
Se connecter