Dessinateur - Scénariste

Calvi Bibliographie

BDfugue Rakuten FNAC Amazon
Pas de visuel
Identifiant de l'auteur: 11685 Naissance: 3 septembre 1938 à Besançon, FR

Après son bac et une année de droit Calvi, pseudonyme de Philippe Vallancien, entre à l’école supérieure de journalisme de Paris. Il commence à dessiner dans la presse. en 1959 à Combat puis Aux écoutes, à Charivari puis au Rire et à Télérama, sous le pseudonyme de Clivanel. En I96I il part comme fusilier marin à Bizerte. Enfin libéré en I963 il reprend son activité de dessinateur dans les mêmes journaux. Il entre en I967 au Journal du dimanche et réduit son pseudonyme à CALVI. Il dessine beaucoup au Journal du dimanche puis intègre France-Soir dirigé par Pierre Lazareff. Il créera à France-Soir le personnage d’Astrobald, petit extra-terrestre qui intervient sur les affaires du monde. Calvi dessine parallèlement à l’émission de Thierry Le Luron Le Luron du Dimanche ainsi qu’occasionnellement au journal télévisé d’Etienne Mougeotte.
Calvi quitte France-Soir en 1972 et collabore au Monde dans les pages littéraires sous la férule d’André Fontaine. L’agence I.M.P. distribue ses dessins d’actualité en province (Le Dauphiné libéré, Midi libre, L’Est républicain, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Nice-Matin, Sud Ouest, la Dépêche du Midi). En même temps, il est appelé au Figaro pour illustrer les pages politiques. Il y restera 21 ans. En 1981 Louis Pauwels l’appelle pour collaborer au Figaro Magazine qu’il vient de créer avec Hersant. Calvi se met alors à la couleur secondé par sa femme Françoise. Ses dessins seront désormais tous en couleur sauf dans les quotidiens.
Au Figaro Magazine, il illustre également la rubrique de Philippe Bouvard. Calvi dessine en même temps à La Vie française journal économique à L’Auto-Journal et continue sa collaboration avec les quotidiens de province, ainsi qu’àValeurs actuelles où il réalise une colonne de dessins éditoriale, jusqu’en 2005.
Il réalise aussi de nombreux croquis d’audience lors de différents procès. Notamment ceux de Frères Guérini à Paris en 1968 pour France Soir, de Patrick Henry à Troyes en 1977 pour le Figaro, de Klaus Barbie en 1987 à Lyon pour le Figaro et de Maurice Papon en 1998 à Bordeaux pour L’AFP.
En 1988, il reçoit le Grand prix du dessin politique d’Epinal. En 2004 Calvi propose à Jean-Louis Debré - alors Président de l’Assemblée nationale- de faire une exposition de dessins politiques à l’Assemblée même. Celui-ci accepte. L’exposition « La Caricature entre à l’Assemblée » se tiendra en Janvier et Février 2004, et connaîtra un grand succès jusqu’à se tenir par la suite au Château de Versailles. Y participent également Cabu, Plantu, Pétillon et Wiaz. En 2012, une vente de 250 dessins de Calvi s’est tenue à l’Hôtel Drouot.

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Calvi a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Oneshots