Florence Magnin

Florence Magnin - Auteur
Identifiant de l'auteur: 1632 Naissance: 7 mars 1950 à Paris, FR Wikipedia (Fr)

Si des fées se sont penchées sur son berceau, le 7 mars 1950, à Paris, elles s’appelaient "Imagination" et "Minutie". C’est la tête emplie de contes et de légendes que Florence Magnin commence sa carrière dans l’illustration, très orientée vers la science-fiction, pour différentes maisons d’édition.
Ses couvertures révèlent son amour des mondes oniriques et une grande précision dans le trait. Florence se lance dans la miniature et réalise des cartes pour des jeux de tarot, illustre des coffrets et des plateaux de jeux de rôle... Son univers d’heroic fantasy prend forme, habité par des fantômes, des licornes, des farfadets et autres chimères qui évoluent dans un décor que Jules Verne n’aurait pas renié.
Forte de ces expériences, Florence se lance dans la bande dessinée en 1990 et réalise, avec le scénariste Rodolphe, deux séries : "L’autre monde" (Dargaud, 1991-1997) et "Mary la Noire" (Dargaud, 1995-2002). Elle commence à se faire connaître dans le milieu en participant à des festivals, où elle obtient des prix, et en exposant ses travaux... même les miniatures qu’elle n’a, en fait, jamais cessé de peindre !
C’est dix ans plus tard que commence l’aventure en solo avec "L’héritage d’Émilie" (Dargaud, 2002-2008). Passionnée de musique irlandaise, elle exploite les ressources infinies de ce pays de légendes pour sa nouvelle série.
Désormais, elle s’éloigne nettement de son passé d’illustratrice et adopte un trait plus bédéphile, tout en conservant son style : des pages entières pour un seul dessin fourmillant de détails, mais des cases travaillées, du mouvement, de l’expressivité. Si on sent encore l’illustratrice, l’auteur BD est bien présent.

Bibliographie

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Florence Magnin a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Oneshots