Série Dessous de Pointe-Noire (Les) - 9782343124377

Dessous de Pointe-Noire (Les) Critique de Vivien Arzul

Oneshot
13 juin 2018 - Album 55 pages - Édité par L’Harmattan

La bande dessinée touche tous les continents mais à part les productions nippones et américaines rares sont les albums d’auteurs étrangers à parvenir dans nos librairies. Les éditions l’Harmattan ont décidé de remédier à ce manquement en promouvant le neuvième art africain afin de faire découvrir ce véritable vivier de talents aux productions étonnantes.

L’histoire en deux mots :
dans un quartier populaire aux abords de Pointe-Noire deux amies, Naomie et Yveline, partagent un appartement. Les deux splendides jeunes femmes usent de leurs charmes pour séduire des Européens fortunés afin de gagner de quoi vivre. Mais elles caressent l’espoir d’envoûter un blanc pour échapper à leur morne quotidien et vivre en Europe.
Un homme va mettre l’amitié des deux créatures en périls, entre sentiments et suspicions c’est tous leur équilibre qui vont être bouleversés

Le scénario :
l’auteur KHP évoque sans détours les conditions de vie difficiles de ces personnes habitant cette région d’Afrique. Ce récit sincère est un excellent moyen d’en apprendre davantage sur cette jeunesse désabusée obligée de recourir à ce style de pratiques pour vivre ou alors quitter le pays. À travers ce tome, l’auteur dénonce de manière à peine voilée les conditions économiques précaires du Congo et ce qui en découle comme la prostitution, le tourisme sexuel ou encore la grande influence des Européens dans cette ancienne colonie.
Les personnages que le lecteur croise à travers le tome sont bien construits et il perçoit chaque trait de caractère et émotions de ces derniers. Que ce soit avec la juste retranscription de la détresse de Laurent après son divorce ou encore l’opportunisme des deux jeunes femmes prêtes à tout pour envoûter les hommes. Le scénariste parvient à dépeindre justement la tendre relation entre Laurent et Naomie, créant un important sentiment d’attachement pour les deux protagonistes. De plus, en abordant cette belle union il montre que l’amour existe et qu’il n’est pas uniquement tarifé.
Cette narration douce bien que parfois discrète est un marqueur temporel parfait décrivant cette société congolaise actuelle où la misère côtoie l’extrême richesse. La narration est toutefois bien relancée en fin de tome avec un retournement foudroyant.
Enfin, KHP a eu pour bonne idée de parsemer son histoire de termes d’argot africain, immergeant un peu plus le lecteur européen dans un environnement à la fois dépaysant et proche.

Le dessin :
La grande prouesse de ce tome est incontestablement son graphisme, KHP a utilisé un moyen peu répendu pour faire vivre ses personnages : le stylo à bille. Le moins que l’on puisse dire est que le résultat est bluffant de réalisme faisant penser de prime abord à un travail au fusain. En effet, les jeux d’ombre et de contraste et l’utilisation impeccable des aplats noirs font penser à cette technique.
L’ambiance graphique de l’album bien qu’un peu statique est somptueuse et plonge immédiatement le lecteur dans la chaleur congolaise.
La réalisation des personnages est d’un réalisme saisissant et il se dégage des deux héroïnes un érotisme sous-jacent qui les rendent particulièrement attractives et envoûtantes.
De plus, il retranscrit à merveille les jeux de séduction en couchant à merveille sur papier leurs jeux de regards qui ne laisseront pas le lecteur indifférent. Les environnements qui jalonnent la bande dessinée sont splendides, le dessinateur nous transporte immédiatement dans les villes et les rues congolaises avec son dessin quasi photographique.
Avec ce premier tome, KHP se montre être un auteur à surveiller tant son talent graphique est incroyable.

Les Dessous de Pointe-Noire est un album aux grandes qualités montrant tout le potentiel de son auteur et se révèle être une très bonne porte d’entrée pour découvrir le neuvième art africain. Un album qui plaira aux lecteurs curieux en quête d’exotisme et un peu d’érotisme avec cette histoire sincère qui nous en apprend plus sur les dessous d’un pays d’Afrique

Par Vivien Arzul

Notes des internautes

0 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
A lire également