Forum
Prochaines parutions Dernières sorties
Votre Compte
Newsletter
Gestion de collection

Histoire d’hommes (Une) Critique de Arnaud Lamy

Oneshot
10 septembre 2013 - Album 62 pages - Édité par Rue de Sèvres

La toute nouvelle maison d’édition Rue de Sèvres, filiale BD de l’Ecole des loisirs, publie le dernier album de Zep, Une histoire d’hommes.

Un groupe de rock qui commence à faire parler de lui, se sépare après un incident de parcours. Seul le chanteur continuera sa carrière sous les feux de la rampe.
Ses trois acolytes, quant à eux, mènent une existence banale, de Monsieur et Madame Tout-le-monde avec ses hauts et ses bas.
Seize ans plus tard, Sandro, chanteur devenu vedette, organise les retrouvailles de la petite bande le temps d’un week-end dans son manoir anglais. Vient alors le temps des explications, des révélations et des confidences.

Coté scénario, le rock sert de décor à ces moments intimistes entres amis. Plus on avance dans l’histoire, plus on découvre les personnages, plus on s’identifie à eux, plus on les trouve attachants. Ce n’est pas sans rappeler le film « Le Cœur des hommes » de Marc Esposito ou la magnifique bande dessinée de Fane et Jim « Petites Eclipses ». Zep à fait évoluer son trait vers le réalisme, et je trouve que c’est une réussite, avec un intérêt particulier pour les couleurs qui collent bien à cet album. Une histoire d’hommes c’est avant tout l’histoire d’une bande de potes, et, malgré les déboires, on aimerait en faire partie.

Ma seule déception fut de quitter cet album trop vite, j’en redemande encore.

A lire et à relire accompagné d’un bon vieux disque de Bowie ou de Led-ZEPpelin.

Par Arnaud Lamy

Notes des internautes

0 vote
Dans la même série