Valentin Sécher - Auteur

Valentin Sécher Bibliographie

Rôles
Coloriste
Dessinateur
Scénariste

Biographie

Né en 1988 à Beaupréau, Valentin Sécher s’intéresse très vite au dessin, influencé par son père qui travaille dans la publicité et la décoration. Après avoir eu son Bac en 2006, il intègre l’école d’art Pivaut de Nantes. Il y découvrira des artistes qui changeront sa vision de l’illustration et de la BD tel qu’Alex Ross, Norman Rockwell, Drew Struzan, Travis Charest, ou encore Mathieu Lauffray.
En 2009, lors de son examen de fin d’étude, il rencontre Louis et Thimothée Montaigne, tous deux membre du jury. C’est après les avoir soudoyés qu’il empoche son diplôme et que Jean-Luc Istin lui propose de créer un Space-Opéra avec Louis au scénario : KHAAL, CHRONIQUES D’UN EMPEREUR GALACTIQUE.

© Soleil

Bibliographie de Valentin Sécher

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Valentin Sécher a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Informations
A lire également
Dernières notes attribuées
Dishonored
4 sur 5
Dishonored
Noté par Anonyme le 26 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
1 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 24 mars 2020
Nomen Omen 1
5 sur 5
Nomen Omen 1
Série Nomen Omen Tome 1
Noté par Anonyme le 21 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
5 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 20 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
5 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 20 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
5 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 20 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
5 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 19 mars 2020
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
5 sur 5
Ninja (Le) - Le coeur de Mind
Noté par Anonyme le 19 mars 2020
Histoires incroyables des légendes du rock en BD
5 sur 5
Histoires incroyables des légendes du rock en BD
Noté par Anonyme le 18 mars 2020
Requin jaune (Le)
3 sur 5
Requin jaune (Le)
Série Snorky (Les) Tome 1
Noté par Anonyme le 18 mars 2020