Patrice Réglat-Vizzavona - Auteur

Patrice Réglat-Vizzavona Bibliographie

Rôles
Dessinateur
Scénariste

Biographie

Patrice Réglat-Vizzavona est un dessinateur et graveur, d’origine girondine qui, après quelques années à Bordeaux s’est installé en Belgique à Bruxelles, où il a étudié la gravure et l’illustration.
Après des années en collocation avec des musiciens extravertis, sa nature de solitaire imagine une histoire de parasite poussant les gens à sociabiliser malgré eux. Certaines lectures l’encourageront dans cette voie, dont une étude scientifique démontrant que, durant la période d’immunisation, le virus de la grippe pousse les sujets à se mélanger aux autres pour mieux se répandre.
Il a étudié avec passion le parasitisme animal et ses incroyables conséquences sur le comportement de leurs hôtes involontaires.

Bibliographie de Patrice Réglat-Vizzavona

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Patrice Réglat-Vizzavona a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Oneshot

Informations
A lire également
Dernières notes attribuées
Hit the Road
5 sur 5
Hit the Road
Noté par Anonyme le 7 juillet 2020
Dream Team
5 sur 5
Dream Team
Série Machines de guerre
Noté par Anonyme le 7 juillet 2020
Dream Team
5 sur 5
Dream Team
Série Machines de guerre
Noté par Anonyme le 7 juillet 2020
Hit the Road
5 sur 5
Hit the Road
Noté par Anonyme le 6 juillet 2020
Odissey
5 sur 5
Odissey
Série Androïdes Vol. 8
Noté par Anonyme le 6 juillet 2020
Guerre des mondes (La)
5 sur 5
Guerre des mondes (La)
Noté par Anonyme le 5 juillet 2020
Je ne veux pas être maman
5 sur 5
Je ne veux pas être maman
Noté par Anonyme le 3 juillet 2020
Guerriers de Glaces (Les)
5 sur 5
Guerriers de Glaces (Les)
Série Alduin et Léna (Les aventures d’) Vol. 1
Noté par Anonyme le 3 juillet 2020
Guerriers de Glaces (Les)
5 sur 5
Guerriers de Glaces (Les)
Série Alduin et Léna (Les aventures d’) Vol. 1
Noté par Anonyme le 2 juillet 2020
Nose Art
5 sur 5
Nose Art
Série Pin-up du B24 (la) Vol. 2
Noté par Anonyme le 2 juillet 2020