Gérard Mordillat Bibliographie

Gérard Mordillat - Auteur
Scénariste

Biographie

Né à Paris, dans le quartier de Belleville, d’un père serrurier à la SNCF, Gérard Mordillat s’intéresse très vite à la littérature et au cinéma.
Il publie des poèmes, travaille avec Roberto Rossellini (grâce à la caissière de la Cinémathèque française), réalise un documentaire sur les patrons, devient responsable des pages littéraires du journal Libération, qu’il quitte après la publication de son premier roman, Vive la sociale !, en 1981. Il réalise en 1983 une adaptation de son livre au cinéma, puis enchaîne romans, essais, fictions et documentaires pour petit et grand écrans.
Il est, avec Eva Almassy, Patrick Besnier, Odile Conseil, Lucas Fournier, Henri Cueco, Jacques Jouet, Dominique Muller, Hervé Le Tellier et d’autres, l’un des « papous » de l’émission de France Culture Des Papous dans la tête, fondée par Bertrand Jérôme et animée par Françoise Treussard. Il participe à l’émission La Grande Table sur France Culture.

Bibliographie de Gérard Mordillat

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Gérard Mordillat a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Série

Oneshot

Informations
Ses collaborations
Dernières notes attribuées
Tsiganes
5 sur 5
Tsiganes
Noté par Anonyme le 6 mai 2021
Pékin-Hankou
5 sur 5
Pékin-Hankou
Noté par Anonyme le 6 mai 2021
Banquiz
5 sur 5
Banquiz
Noté par Anonyme le 6 mai 2021
Petit Léonard de Vinci (Le)
5 sur 5
Petit Léonard de Vinci (Le)
Série Petits génies (Les) Vol. 2
Noté par Anonyme le 5 mai 2021
Norfolk
4 sur 5
Norfolk
Noté par Anonyme le 5 mai 2021
Fighters - Objectif Peenemünde
5 sur 5
Fighters - Objectif Peenemünde
Noté par Anonyme le 4 mai 2021
Nil
5 sur 5
Nil
Noté par Anonyme le 3 mai 2021
Mayme Angel 2
5 sur 5
Mayme Angel 2
Série Mayme Angel Vol. 2
Noté par Anonyme le 3 mai 2021
Extinctions, le crépuscule des espèces
5 sur 5
Extinctions, le crépuscule des espèces
Noté par Anonyme le 3 mai 2021
D. R. H.
1 sur 5
D. R. H.
Noté par Anonyme le 2 mai 2021