Nicolas Mitric - Auteur

Nicolas Mitric Bibliographie

Dessinateur - Scénariste

Biographie

Nicolas Mitric est né le 30 juin 1969 à Paris.
Bien que passionné de dessin, il oriente d’abord ses études vers la menuiserie. Puis il intègre finalement en 1989 une filière artistique à l’Ecole Supérieure de Design Industriel et se spécialise dans le graphisme. Mais une fois arrivé en agence de communication, il comprend que son champ de création est très restreint. C’est pourquoi parallèlement à son travail, il commence en 1993 la rédaction d’un scénario de Bande Dessinée : "Arkeod". Une histoire d’anticipation/fantastique qui est le reflet de ses grandes aspirations depuis toujours.
Il contacte alors Benoit Vieillard (un ami dessinateur passionné de BD, de la même promotion que lui), et lui propose le projet. Il demande à Viellard d’’adapter son style de dessin au projet Arkeod qui requiert plus de réalisme. Mais après des essais trouvés pourtant concluants, ce dernier estime ne pas pouvoir réaliser des albums dans un style qui ne lui est pas naturel.
En 1994, Mitric se retrouve seul sur son projet et se met à l’illustrer. Bien que déjà dessinateur, il découvre à la fois la grande complexité mais surtout l’immense plaisir de réaliser lui-même ses planches. Après 4 ans de travail (sur son projet) et tout en continuant son activité de graphiste, il arrive enfin à intéresser Glénat, Delcourt et Soleil. Il signera finalement chez ce dernier qui sera le plus prompt à lui rédiger son "premier contrat d’auteur".
En 1998 la série Arkeod est lancée. Ayant toujours apprécié le travail d’équipe, Mitric propose l’aventure à Masaki Okumura (un autre ami de la même promotion) afin qu’il l’épaule sur les designs et les architectures, mais également à Laurent Peno-Mazzarino et Virginie Cady pour un échange d’idées autour du scénario. L’année suivante, le premier tome sort.
Pour le second, il décide de gérer seul l’intégralité de l’album : scénario, dessin et couleurs. Seul Okumura continuera à l’aider sur les designs.
A la même époque il rencontre Alain Peticlerc, et lui propose de dessiner "Verseau", une nouvelle série d’anticipation/fantastique qu’il a co-écrit avec Laurent Peno-Mazzarino.
Puis c’est au dessinateur Grey qu’il propose le scénario de "La Voie du Silence", une histoire en 2 tomes relatant les origines de Scalp, le plus énigmatique personnage d’Arkeod.
En 2000, c’est la rencontre avec Crisse, celui-ci lui propose de dessiner le premier opus d’une nouvelle série : Kookaburra Universe (dont le principe est de faire un focus sur chaque personnage de Kookaburra). Partagé entre le soucis de ne pas privé son public de la suite d’Arkeod, et la possibilité qu’il lui est offerte d’atteindre un large public via l’univers de Kookaburra. Mitric choisira cette seconde voie, estimant que cela serait profitable à toutes les séries en cours, Arkeod y compris.
Un an après Arkeod 2, sort Kookaburra Universe tome 1 qui relate les origines du charismatique Dragan Préko, héros de la série mère Kookaburra. Fort du succès de cette première collaboration, Soleil lui propose de clore le cycle de la série principale à la place de Crisse au dessin.
En 2003, il signe également 2 nouvelles séries au scénario, toujours chez Soleil : "Anatole Deparadis", série très grand public de gags en une page, dans la plus pure tradition du genre, dessinée par Fenech (déjà illustrateur de "Tuff et Koala" chez Soleil, sur une histoire de Curd Ridel) et enfin "Tessa -Agent Intergalactique-". Une série de SF dessinée par Louis et mis en coleurs par Lamirand où l’humour et l’aventure sont omniprésents.
2004 s’avérera une année cruciale pour lui, puisqu’elle verra la parution presque simultanée des 4 séries dont il est soit le dessinateur, soit le scénariste.
Plusieurs fois primé, il accède en janvier 2005 à une nomination au festival BD d’Angoulême, en tant que scénariste du premier tome de : "Tessa -Agent Intergalactique-".
En 2006, il clôt avec le 5ième tome le premier cycle de Kookaburra et devient l’héritier de cet extraordinaire space opera en bande dessinée.
Sous l’une ou l’autre de ses casquettes, il a oeuvré jusqu’à présent pour 7 séries différentes au sein des éditions Soleil (autant pour des Bandes Dessinées d’humour très grand public, que pour des récits d’aventures, de science-fiction ou même d’anticipation plus adulte).
Parallèlement à son parcours dans la BD, il co-écrit son premier roman jeunesse...

© Soleil

Les dernières nouveautés pour Nicolas Mitric

Nouvelle parution: Tessa, agent intergalactique T1 à 4 © 2019 Soleil / Louis / Mitric / Lamirand
Tessa, agent intergalactique T1 à 4
Volume 1 à 4
Parution: 30 octobre 2019
Scénariste: Nicolas Mitric Dessinateur: Stéphane Louis Coloriste: Sébastien Lamirand
Broché 152 pages
Editeur: Soleil

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Nicolas Mitric a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Oneshot

Informations
A lire également
Dernières notes attribuées
Coup de feu au Roule Palace
5 sur 5
Coup de feu au Roule Palace

Série New Cherbourg Stories Tome Vol. 1 Episode 1/2

Noté par Anonyme le 21 novembre 2019

5 sur 5
Jean-Paul II - "N’ayez pas peur !"

Série Pape dans l’Histoire (Un)

Noté par Anonyme le 21 novembre 2019

Fantôme de l'Opéra (Le)
5 sur 5
Fantôme de l’Opéra (Le)

Série Rouletabille (Une aventure de) Tome 3

Noté par Anonyme le 19 novembre 2019

Alexandre VI - Le Règne des Borgia 1/2 (Le)
4 sur 5
Alexandre VI - Le Règne des Borgia 1/2 (Le)

Série Pape dans l’Histoire (Un) Tome  

Noté par Anonyme le 18 novembre 2019

2 132 mètres
3 sur 5
2 132 mètres

Série XIII Tome 26

Noté par Anonyme le 18 novembre 2019

Spray
1 sur 5
Spray

Noté par Anonyme le 17 novembre 2019

Ermite de Skellingar (L')
5 sur 5
Ermite de Skellingar (L’)

Série Thorgal Tome 37

Noté par Anonyme le 15 novembre 2019

Bill à facettes
3 sur 5
Bill à facettes

Série Boule & Bill Tome 40

Noté par Anonyme le 15 novembre 2019

Farces de Bicot (Les)
5 sur 5
Farces de Bicot (Les)

Série Bicot Tome 4

Noté par Anonyme le 14 novembre 2019

Pete Best
4 sur 5
Pete Best

Noté par Anonyme le 13 novembre 2019